Collectifs et Organisations se solidarisent avec les abejas, contre la guerre contre insurrectionnelle et pour l'autonomie

Suite aux menaces et intimidations contre les membres des Abejas en résistance et en lutte pour leur autonomie (coupure d'électricité, d'eau, projets assistencialistes...) plus de 40 collectifs et organisations nationaux et internationaux se sont prononcés contre ces stratégies de guerre de contre insurrection et en faveur de l'autonomie et la résistance.

somoselmedio3.jpg

 

A la Organisation Société Civile de Las Abejas de Acteal,

Au Congrès National Indigène,

A l'EZLN,

A la Sexta, au Mexique et dans le monde,

A la Société Civile Nationale et Internationale

A nos frères et Soeurs de Los Chorros, Colonia Puebla et Kexalukum

Aux Compañer@s des médias libres, autonomes alternatives ou comment ils s'appellent,

 

Compas, Frères et sœurs,

 

Nous, depuis nos géographes, nous nous sommes informé-e-s de la situation que vivent nos frères et sœurs des communautés de la Société Civile de Las Abejas de Acteal dans les communautés de Los Chorros, berceau des paramilitaires, Colonia Puebla, là où il y a deux ans, se sont déplacées plus de 100 personnes durant plusieurs mois et Kexalukum.

Dans votre communiqué du 2 décembre, l'organisation de Las Abejas, a prévenu qu'un groupe de personne menée par l'agent municipal et des paramilitaires qui avaient participé dans les faits avant le massacre d'Acteal, sont venus le 30 novembre, coupé l'électricité et l'accès à l'eau à 13 intégrants de son organisation dans la communauté de Los Chorros.

Nous dénonçons également ce qui se passe dans la Colonia Puebla, où un membre de Las Abejas, a été emprisonné pour ne pas avoir accepté une charge communautaire, tout comme dans la communauté de Xunuch' où des familles sont menacées de ne plus avoir accès à l'électricité, si l'organisation ne convainc pas la CFE qu'ils sont exempt de paie.

Nous affirmons ici, que les peuples ont le droit de refuser les projets assistencialistes du mauvais gouvernement et ont le droit à la libre détermination. On ne peut pas obliger un compañeros ou un compañera de prendre une charge d'un projet dont il ne bénéficie pas. Nous exigeons que se respecte la résistance et l'autonomie des compañer@s.

Nous dénonçons la stratégie du mauvais gouvernement au sein de sa guerre de contre insurrection, qui offre des "programmes assistencialistes" avec pour but la division des communautés.

Nous dénonçons ainsi, la présence provocatrice du Gouverneur du Chiapas, Manuel Velasco Suarez, à Acteal, la journée du 12 novembre se faisant passer par Acteal Zapatiste et provoquant ainsi à Acteal Abejas, pour donner de nombreux projets aux gens des partis politiques, venus de 20 communautés, comme stratégie de cette même guerre de contre insurrection, et avec l'idée d'influencer les juges de la Cour Inter-américaine des Droits de l'Homme, qui, le 20 octobre ont reçut une expertise de la part de l'organisation de Las Abejas, donnant ainsi, de nouvelles preuves que les actions des paramilitaires étaient une action clé de la stratégie contre insurrectionnelle implémentée par le Gouvernement du Mexique, au sein de Plan De Campagne Chiapas 94.

A 13 ans de la naissance de son organisation, à 18 ans du massacre d'Acteal, nous dénonçons le retour des paramilitaires libérés par la Cour Suprême de Justice de la Nation dans vos communautés. Le fait de ne jamais avoir rendu justice dans ce massacre, a provoqué des tensions, agressions et déplacements.

100_1967.JPG 

C'est pour cela, que nous exigeons:

* Halte aux intimidations des gens des partis politiques contre celles et ceux qui résistent et construisent leur autonomie.

* Respect à la résistance et à l'autonomie de las y los compañeros Abejas et de la Sexta en général.

* Respect à celles et ceux qui luttent contre les tarifs élevés de l'électricité

* Justice et jugement aux assassins de Manuel Lopez Pérez, à 6 mois de son lâche assassinat

* Halte à la guerre de basse intensité.

 

SIGNATURES:

 

 

Asociación Espoir Chiapas / Esperanza Chiapas, France

Sector de Trabajador Adherentes a la Sexta, Mexique

Plataforma Vasca de Solidaridad con Chiapas

Adhesiva, Espai de Trobada i Accio, Catalogne

Adherentes a la Sexta, Barcelone

Grains de Sable, France

Colectivo Batsilk'op, Chiapas,

Radio Zapatista, Adherentes a la Sexta, Californie-Sud

Associacio Solidaria Cafe Rebeldia-Infoespai, Catalogne

Kolectivo BoCa En BoCa, Chiapas

Otros Mundos AC, Chiapas

Mut Vitz 13, France

Collectif Marseille-Ayotzinapa, France

Uk Zapatista Network:

-Dorset Chiapas Solidarity Group

-Edinburgh Chiapas Solidarity Group

-Kiptik (bristol)

-London Mexico Solidarity Group
-Manchester Zapatista Collective
-UK Zapatista Education, Culture and Communication team
-UK Zapatista Translation Service
-Zapatista Solidarity Group – Essex
-Individual members of the network

Associaziones Ya Basta, Milan, Italie

Colectivo Paris Ayotzinapa, France

Collectif Bon pied Bon Oeil Francia Mexique

Colectivo de la Revista “Lucha Indígena”, Perou

20zln, Italie

Mexicanxs Unidxs por la Regularización de Montreal, MUR, Canada,

Centro de Derechos de la Mujer, Chiapas

Plataforma de Solidaridad con Chiapas y Guatemala de Madrid

Casa Nicaragua, Belgique

Grupo CafeZ, Lieja, Belgique

Kolectivo Pozol, Chiapas

Ceiba, Centro de Educacion Integral de Base AC, Comitan, Chiapas

Xch'ulelal jlumaltik, Colectivo de videoastas independientes en Chiapas

Strollad La Obra, Douarnenez, France

Grupo de trabajo No Estamos Todxs, Mexique

 

 

Henri Gueguen, France

Rocio Servin Jimenez, Mexique

Margarita Rodriguez Ornela, Mexique

Hugo Blanco, Peru, Director de Publicacion

Beatriz Amor, Vicepresidente Apdh La Costa Regional Tuyu, Bsas, Argentine

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.