association galeano

Blois - France

Sa biographie
L'Association Galeano basé à Blois porte le nom d’Eduardo GALEANO, écrivain et journaliste uruguayen, décédé en 2015. Par son œuvre et son action, il a inspiré toute la gauche latino-américaine. Son œuvre la plus connue, Les Veines ouvertes de l’Amérique latine, est un acte d’accusation contre l’exploitation de l’Amérique latine par les puissances étrangères depuis le XVe siècle. Paru en 1971, ce virulent essai, qui décrit le pillage des richesses matérielles et humaines de l’Amérique par les vagues successives de pays colonisateurs, de l’Espagne aux Etats-Unis, est un best-seller du XXe siècle, et une lecture obligée pour quiconque s’intéresse à l’Amérique latine. Traduit en vingt langues, il a été constamment réédité et a été redécouvert par la génération des altermondialistes. Journaliste il décrivait les vieux cafés de Montevideo comme son «université», avait dirigé dans les années 60 Marcha et Epoca, deux magazines de gauche dans une presse uruguayenne qui, à l’époque, était un modèle pour tout le sous-continent. Emprisonné lors du coup d’Etat militaire de 1973, il trouve refuge en Argentine, puis en Espagne. Il ne retrouvera ses chers vieux cafés qu’en 1985, avec le retour de la démocratie. L’association GALEANO a été créée pour promouvoir les échanges entre l’Amérique Latine et la Région Centre. Elle organise des conférences et des débats. Elle élargit aussi les horizons et les thèmes de discussion à Blois avec des conférences sur l’économie, la Grèce, la musique etc... Tout ce qui est mise en commun et partage des connaissances est notre.
Son blog
20 abonnés Le blog de l'association Galeano
Voir tous