Charlie – les responsabilités 2/4 : Les journalistes (et appel à l’aide des internautes).

(Bon cet article est un peu long mais j’ai la prétention de penser qu’il est utile, beaucoup plus que les précédents. J’espère donc que vous prendrez le temps de le lire en entier. Néanmoins, si vous n’êtes pas journaliste, merci d’au moins lire l’appel aux internautes à partir de 'Voilà donc l’idée', ça vous concerne directement. Si vous êtes d’accord avec ce billet, merci de le diffuser le plus largement possible et de participer en commentaire, même rapidement)

      Après le prélude (tous responsables) et un nouveau coup de sang destiné à faire bouger (Prouvez que vous êtes Charlie, à lire si cet article ne suffit pas à vous convaincre) commence une série de trois articles sur ceux que je considère comme responsables des tensions qui traversent la France qui ont mené à ces actes abominables, et des appels à ne plus être passif. Ces articles sont plus constructifs que les précédents, donc j’espère que vous serez nombreux à les diffuser. Comme je le disais, je ne suis personne pour pointer du doigt un autre mais j’en ai le droit comme n’importe qui. Je dirai même que depuis ce 7 janvier ce droit devient un devoir. Cet acte n’est pas arrivé par hasard, ce ne sont pas des malades psychotiques qui ont tué au hasard. Ce sont des français éduqués (ou qui auraient dû l’être) qui ont dérivé. Si on veut vivre dans une société sereine il faut empêcher que d’autres dérivent et donc comprendre les responsabilités (sans pour autant jamais chercher à excuser ces monstres). Il faut que les choses changent, je rêve qu’un jour ces attentats soient célébrés en hommage aux victimes mais aussi comme le début d’une société plus humaine, car si on s’y met tous, il pourra avoir fait plus de bien que de mal. C’est le meilleur hommage à leur rendre : qu’ils ne soient pas morts pour rien, bien au contraire.

     Allons-y donc pour une première critique et appel aux journalistes et aux internautes. C’est en premier mais ça ne veut pas dire que ce sont les plus responsables (de même je vais critiquer les politiques et les religions mais on pourrait sans doute continuer longtemps comme ça, si certains veulent le faire je le posterai avec plaisir sur mon blog). Ne voyez pas non plus de généralisation, il y a de bons journalistes tout comme de bons militants politiques (pas politiciens) ; je défendrai par contre mon avis qu’il n’y a pas de bonnes religions.

 

Critique des journalistes

    Avant d’ouvrir le feu. Quelles que soient vos fautes, votre profession vient de subir de lourdes pertes en dehors d’un terrain de guerre. Que vous soyez proche de Charlie avant ou non, je suis sûr que votre douleur est réelle et intense. Essayer d’en faire quelque chose de cette douleur, c’est le choix que je fais.

    Alors comme ça tous les journaux, toutes les radios, toutes les chaines TV même d’informations continues, vous êtes Charlie ? Tiens donc, c’est vraiment dommage que nos disparus de Charlie aient rejoint le néant, je me serais bien marré de les imaginer sur un nuage à regarder un tel soutien unanime. Vous étiez quoi ou qui au juste le 6 janvier et toutes les années qui précèdent ? Cette belle solidarité que l’on voit aujourd’hui il aurait fallu en faire preuve avant. Pendant tous les procès de tous horizons, pendant les affaires des caricatures aussi. Que vous soyez d’accord ou pas avec la ligne éditoriale de Charlie, on ne laisse pas des collègues qui n’ont comme unique tort d’user de leur droit d’expression, devenir la cible de tous.

    Non vous n’étiez surement pas Charlie. Pour certains on peut même dire que vous n’étiez plus journaliste. Qu’est-ce que c’est qu’être journaliste ? Un travail de nègre pour mettre des mots ou des images sur des dépêches AFP ? Rester dans l’idéologie dominante ? Surtout ne pas fâcher, le pouvoir et les lecteurs ? Ne surtout pas remettre en cause le système actuel ? Fournir une info prémâchée pour faire réagir émotionnellement mais surtout ne pas faire réfléchir, développer l’esprit  critique est bien trop dangereux, qui succomberait aux pubs ?, qui continuerait à croire qu’on est dans une démocratie puisqu’on a voté ?, qui continuerait à accepter des conditions de travail déplorables puisqu’il y a la peur du chômage ? Vous êtes responsable du climat ambiant de la France qui mène à toutes sortes de dérapages dont certains dramatiques. Vous diffusez le même discours partout. Vos Unes sont identiques, l’ordre de vos chroniques aussi, il n’y a aucune pluralité des idées. Vous critiquez une personne de la classe dirigeante seulement avec les idées d’une autre personne de cette même classe. Combien d’entre vous se sont battus l’année dernière pour Daniel Mermet ? Avoir une pauvre émission de radio, écoutée par personne vu l’horaire, qui nous donne une approche différente, c’était encore trop demander. Non, il faut donner le même discours partout, à nous de faire les démarches si ça nous convient pas. Sauf qu’on nous apprend pas à les faire ces démarches. Certains font les bons choix, d’autres radicalement plus mauvais. Les gens vont croire dans des bêtises plus ou moins dangereuses. Parmi celles-ci, le conspirationisme alimenté par les dieudonés et consorts, l’extrême droite, l’embrigadement religieux… Tous ces gens se rendent compte que quelque chose ne vas pas dans ce monde mais personne ne leur donne les clés pour comprendre quoi. Alors dès que quelque chose est dit sur internet ils y croient, en grande partie car c’est différent de ce que vous nous faites ingurgiter à longueur de journée.

       Vous avez abandonné votre rôle de journaliste, vous ne devez pas seulement rapporter les faits, vous devez poser les bonnes questions et avoir une pluralité qui représente tous les français et non les intérêts de vos grands patrons. Vous laissez dire à Collard (FN) que Syrisa en Grèce va mener  à la dictature sans le critiquer sur les positions de son propre parti. Vous laissez dire ‘qu’ils y meurent’ à propos de jeunes endoctriné par des sectes religieuses et qui vont se perdre en Irak. Vous traitez des pays comme le Venezuela de dictature, certains parlent même d’escadron de la mort de Chavez ! Vous donnez la parole à des personnes condamnées pour racisme. Plus généralement vous distillez un discours de la peur. Vous traitez les minorités toujours sous le même angle. Par contre, on laisse la messe le Dimanche, ça faut pas y toucher ! Tout cela mène à la division, et la haine suit.

    Donc oui, vous êtes en partie responsable, c’est parce que vous avez baissé les bras que Charlie est devenu une cible isolée et donc très vulnérable. C’est parce que vous ne vous êtes pas battus pour une vraie liberté d’expression que beaucoup de dérives ont eu lieu.

 

Appel aux journalistes

     Maintenant c’est à vous de choisir. Combien de morts faut-il pour une vraie remise en cause ? Ils ne  doivent pas être morts pour rien, cela ne doit pas recommencer, vous devez vous mobiliser pour que les choses changent, qu’elle que soit la difficulté. Malheureusement je ne trouve pas que vous preniez la bonne voie. De nouveau les Unes se ressemblent. De nouveau vous êtes seulement  dans l’émotion, vous laissez par exemple parler sans les critiquer des politiques qui sont responsables en partie de cet acte. De même personne ne s’étonne que des religieux, des grands meneurs du libéralisme, de l’impérialisme, tous ces gens qui n’avaient aucune place dans la rue se retrouvent pour dire ‘je suis Charlie’. Aucune caricature blasphématoire inédite publiée en soutient… non il y a Charlie pour ça, laissons-les partir au front.

       Si essayer de changer la France vous parait trop dur, essayez au moins de penser à vos collègues survivants. Vous qui défilez pour les soutenir. Comment pourront-ils, si vous ne changez pas, continuer leur travail sans penser à ce dicton ‘aux mêmes causes les mêmes conséquences’ et s’imaginer finir comme leurs amis ? Des abonnées ils vont en avoir, mais qu’en feront-ils sans votre aide ? S’ils restent isolés, Charlie est perdu et ces animaux auront gagnés.

    Alors par pitié, changez, assumez les responsabilités qu’impose votre travail, si vous êtes Charlie, changez.

 

Appel aux lecteurs et internautes : fini d’être passif !

    Bon déjà deux pages, faire court n’est décidemment pas mon fort. Je ne peux néanmoins conclure une si sévère critique sans parler des lecteurs/auditeurs…  C’est une lourde tâche que je demande aux journalistes. Ils ne pourront y arriver sans notre soutien. Je l’ai déjà dit, on a trop longtemps laissé la liberté d’expression entre les mains de quelques uns. Certains s’en sont servis pour leur propre intérêt et souvent au détriment des valeurs républicaines. Quant aux autres, isolés ils sont devenus une cible à abattre par tous les moyens (des procès d’intention aux balles d’AK47).

     Il y a plusieurs choses à faire. Déjà le plus simple est de s’abonner à ceux qui utilisent la liberté d’expression dans le bon sens. Même si l’on est que partiellement d’accord avec eux. Mais ce n’est pas suffisant. Il faut s’exprimer, de toutes les manières que l’on souhaite, comme le disait Luz. Tous ensemble on peut être forts, très forts. Récemment par exemple le petit journal de canal+ a réussi à avoir des excuses de fox news en 5 min grâce à un envoi massif de mails. Ça n’a rien coûté, 30 secs par participant. Je rêve d’un ‘site de vigilance citoyenne participative et laïque’ ou l’on pourrait chaque soir faire le point sur les principales conneries dites dans la journée et de contacter massivement les responsables (journalistes et politiques par exemple) pour les critiquer de façon constructive. Enfin les dérives ont souvent lieu sur internet. J’avais l’habitude masochiste de prendre le pouls de la société en regardant les commentaires internet. Mais je ne répondais pas, trop fatigué, trop petit face à la connerie humaine. Allons-nous laisser au moins un jeune sur cinq croire aux théories du complot. Ces jeunes qui comprennent que quelque chose ne va pas mais trouvent les mauvaises explications. Ces jeunes sont le futur de la France, allons-nous les laisser se perdre ou essayer de les convaincre de se battre pour les bonnes causes à commencer par la laïcité.

     Je propose donc un grand projet (je ne peux dire qu’il faut se bouger et ne rien faire). Il faut monter un site participatif pour devenir une force. Je reviendrai dans le prochain article sur l’importance de s’impliquer aussi dans la lutte politique mais ce n’est pas suffisant. Chaque parti à ses propres convictions et il devient très difficile de s’unir pour être efficace. Un site internet peut dépasser ces clivages.

     Voilà donc l’idée. D’une part un wiki, site d’aide participatif à la manière de Wikipédia, qui aurait comme premier objectif de construire tous ensemble un argumentaire précis et efficace contre toutes les dérives que l’on peut croiser sur internet (intégrisme, conspirationisme, sexisme, racisme, homophobie….). L’étape suivante sera de trouver le moyen pour diffuser un mot clé, le titre du wiki (PourToiLeCon, PourToi Charlot, NonCestFaux…), pour l’utiliser en réponse à chaque commentaire nauséabond et renvoyer l’auteur mais surtout les lecteurs vers ce wiki. Le but est ambitieux : reprendre internet aux cons. L’autre versant de ce site serait un forum et pourquoi pas un chat, où l’on pourrait organiser des actions : la vigilance citoyenne dont je parlais plus haut. Choisir tous les soirs ou toutes les semaines au départ, le propos (ou la non réaction) qui nous a le plus choqué et contacter en masse les responsables. A terme, j’imaginerai bien aussi des weekends d’action, où on choisirait un sujet sur lequel débattre et surtout agir. Par exemple lors d’un weekend conspirationiste, on pourrait faire le point sur les dernières dérives et envahir les sites qui développent ces idées pour les dénoncer. Bien sûr j’espère que vous aurez d’autres idées

      Si vous partagez mon idée de nous réapproprier la liberté d’expression, d’agir, de ne plus laisser cette société dériver, de prouver qu’on est vraiment Charlie ; alors SVP aidez-moi dans cette tâche :

-          En commentant cet article (donner des idées de titre de wiki, des idées d’actions…)

-          Si vous savez construire un wiki et le site qui irait avec, votre aide est nécessaire

-         Et surtout en diffusant cet article le plus largement possible ! Sur mediapart, sur les réseaux sociaux, autour de vous. Mais aussi auprès des journaux, des artistes engagés, des émissions TV et radios, etc.

    Maintenant, c’est à vous !

Julien 

Mail : JeProuveQueJeSuisCharlie@gmail.com

Twitter : @Soyons_Charlie   https://twitter.com/Soyons_Charlie   (mes tweets sont invisibles probablement par manque de contacts, si vous pouviez me suivre ce serait sympa)

Facebook : Soyons Charlie https://www.facebook.com/soyons.charlie

Google+ : JeSuis Charlie https://plus.google.com/100187244832007637158/posts

 

(Prochain article sur la politique et le meilleur pour la fin, les religions)

Charlie Maintenant

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.