Que l'avenir soit meilleur le plus vite possible et pour tout le monde

Tel est le vœu formulé par Nelly, Isabelle, Jeanne-Yvonne, Armelle, Dominique, Christian, Corinne, le 17 octobre dernier à Loudéac, en ouverture d'un ciné-débat qui marquait la journée mondiale du refus de la misère. Nous avons pensé qu'il était de circonstance en ce début d'année où les combats collectifs ne doivent oublier personne.

On n'aime pas voir la misère autour de nous, surtout quand il y a des enfants.

C'est une souffrance en permanence, on se demande comment on va s'en sortir.

On se pose la question : comment va être l'avenir ?

On n'a pas envie d'embêter les gens avec ça.

Est-ce que le travail permet d'y remédier ? Le travail permet de rencontrer des gens, de faire des choses, de sortir de la dépression.

À la retraite on peut être sous le seuil de pauvreté et on est obligé de faire des petits boulots pour s'en sortir.

Il faudrait que les gens mangent à leur faim. C'est difficile quand on doit faire attention à tout ce qu'on dépense. On est obligé de devenir économe et on voit beaucoup de gaspillage.

Il y a trop de gens qui perçoivent trop et d'autres qui ont moins que le strict minimum.

Il faudrait que tout le monde soit égaux.

On devrait tous s'aimer comme on est, gros, petit, handicapé...

Parfois les soucis s'accumulent, parfois les gens disent des méchancetés, parfois la famille ne nous aide pas, parfois notre situation nous fait penser qu'on ne fait plus partie de la famille, qu'on ne fait plus partie de la société.

Il ne faut pas être triste, il faut savoir partager, il faut savoir aider les gens, il faut être solidaire.

Il ne faut pas dire de médisances, ça peut arriver à n'importe qui.

Nous espérons qu'on va vivre dans un monde meilleur et que l'avenir sera meilleur le plus vite possible et pour tout le monde.

Nous espérons que les êtres humains s'entendent mieux entre eux et pas chacun sa petite personne. Il ne faut pas dire moi mais dire nous, c'est essentiel.

SOLIDARITE

Nelly, Isabelle, Jeanne-Yvonne, Armelle, Dominique, Christian, Corinne, Loudéac, Côtes d'Armor.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.