Attac
Abonné·e de Mediapart

243 Billets

5 Éditions

Billet de blog 4 mai 2020

Attac
Abonné·e de Mediapart

La justice fiscale plutôt qu'un Téléthon

Vous aviez aimé l'appel à dons lancé en mars par Gérald Darmanin pour faire face au coronavirus ? Vous allez adorer le « Téléthon mondial » organisé par Ursula von der Leyen, Emmanuel Macron, Angela Merkel ce lundi 4 mai !

Attac
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Depuis des années, ils font semblant de lutter contre l'évasion fiscale plutôt que de prendre des mesures efficaces contre ce fléau ; ils ont organisé la concurrence fiscale entre États européens en diminuant les taux d'imposition sur les sociétés ; ils ont baissé tour à tour le taux d'imposition sur les sociétés ; ils ont multiplié les cadeaux fiscaux aux plus riches en réduisant la progressivité du système fiscal... Cette baisse des recettes publiques et la montée des déficits publics ont justifié des politiques d'austérité qui ont gravement dégradé les services publics, et notamment l'hôpital.

Face à l'ampleur de la crise du coronavirus, ils auraient pu inverser la tendance et dégager de nouvelles sources de financement des services publics tout en corrigeant l'injustice fiscale. Mais ils préfèrent continuer de délégitimer l'impôt en vantant les mérites de la charité. Alors qu'ils ont le pouvoir de réformer notre système fiscal, ils préfèrent organiser un Téléthon mondial, qui débute ce lundi 4 mai et dont l'objectif est de récolter 7,5 milliards d'euros de dons afin, disent-ils, de "combler le déficit estimé de financement mondial" pour la recherche de traitements contre le coronavirus. !

Et si, pour financer les urgences sanitaires, sociales et écologiques, on prélevait plutôt les ménages les plus riches et les plus grandes entreprises ? 

En France, une troisième loi de finances rectificative devrait être votée en mai. C'est pourquoi Attac lance ce mardi une action numérique d'interpellation des député·e·s afin qu'ils prennent des mesures de justice fiscale. En prélevant une contribution exceptionnelle sur le patrimoine des 1 % les plus riches puis en rétablissant et rénovant l’impôt de solidarité sur la fortune, en rétablissant la progressivité de l’imposition des revenus financiers, en supprimant les niches fiscales inutiles et injustes et les exonérations antiécologiques, en instaurant la taxation unitaire des multinationales pour lutter contre l’évasion fiscale et en taxant l’ensemble des transactions financières, nous estimons possible de collecter 128 milliards d'euros de recettes supplémentaires par an en France tout en mettant fin au scandale de l'injustice fiscale !

Ce n'est ni en faisant appel à la charité ni en faisant payer les salarié·e·s que l'on financera la lutte contre le coronavirus, mais en rétablissant la justice fiscale. Attac appelle donc à mettre en place ces mesures d'urgence, puis à réformer fondamentalement le système fiscal afin de le rendre plus juste et plus efficace.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Sobriété : le gouvernement a un plan, mais qui pour l’appliquer ?
L’exécutif annonce de nombreuses mesures pour réduire la consommation d’énergie de 10 % d’ici à 2024. Mais presque tout est basé sur le volontariat et les moyens de mise en œuvre restent flous. 
par Jade Lindgaard
Journal
Altice obtient une censure d’articles à venir au nom du secret des affaires
Le groupe de Patrick Drahi demandait en référé, au nom du secret des affaires, la censure de trois articles publiés par le site Reflets et exploitant des documents interne mis en ligne par des hackers. Le tribunal de commerce a rejeté cette demande mais ordonne au journal de ne plus écrire sur le sujet.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Migrations
En France, « rien n’a été prévu » pour accueillir les exilés russes
Depuis le début de la guerre d’invasion russe en Ukraine, des centaines de Russes sont venus chercher refuge en France. Confrontés à un manque criant de politique d’accueil et à des obstacles en tout genre, ils ont surtout trouvé de l’aide auprès de réseaux d’entraide.
par Nejma Brahim
Journal
Procès France Télécom : une condamnation pour l’exemple ?
Le 30 septembre, les anciens dirigeants de France Télécom ont vu leur condamnation pour « harcèlement moral institutionnel » confirmée en appel. Leur politique de départs forcés, menée à partir de 2007, avait débouché sur une vague de suicides. Mais les responsables échappent à la prison ferme. Quelle portée pour ce jugement ?
par À l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Doudoune, col roulé et sèche-linge : la sobriété pour les Nuls
Quand les leaders de Macronie expliquent aux Français comment ils s'appliquent à eux-mêmes les injonctions de sobriété énergétique, on se prend à hésiter entre rire et saine colère.
par ugictcgt
Billet de blog
Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique
Attac publie ce jour une note intitulée « Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique ». Avec pour objectif principal de mettre en débat des pistes de réflexion et des propositions pour assurer, d’une part, une véritable justice fiscale, sociale et écologique et, d’autre part, une réorientation du système financier.
par Attac
Billet de blog
Leur sobriété et la nôtre
[Rediffusion] Catherine MacGregor, Jean-Bernard Lévy, et Patrick Pouyanné, directrice et directeurs de Engie, EDF et TotalEnergies, ont appelé dans le JDD à la sobriété. En réponse, des professionnel·les et ingénieur·es travaillant dans l'énergie dénoncent l'hypocrisie d'un appel à l'effort par des groupes qui portent une responsabilité historique dans le réchauffement climatique. Un mea culpa eût été bienvenu, mais « difficile de demander pardon pour des erreurs dans lesquelles on continue de foncer tête baissée. »
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Quand les riches se mettent à partager
Quand Christophe Galtier et Kylian Mbappé ont osé faire leur sortie médiatique sur les jets privés et les chars à voile, un torrent de réactions outragées s'est abattu sur eux. Si les deux sportifs clament l'erreur communicationnelle, il se pourrait en fait que cette polémique cache en elle la volonté des dominants de partager des dettes qu'ils ont eux-mêmes contractées.
par massimo del potro