Attac

Sa biographie
Attac France est une association qui s'engage pour la justice sociale et environnementale et mène des actions contre le pouvoir de la finance et des multinationales.
Son blog
547 abonnés Attac France
Ses éditions
1 / 5
Voir tous
  • Cessez de financer la catastrophe climatique

    Par
    cop-visuel-03
    Avec 89 organisations internationales, Attac dénonce le financement des énergies fossiles (gaz, pétrole, charbon) à hauteur de 3800 milliards de dollars depuis 2016 et les Accords de Paris par les 60 plus grandes banques du monde.
  • Gérald, arrête de nous bassiner avec l'éco-terrorisme !

    Par
    Une méga-bassine Une méga-bassine
    Gérald Darmanin a déclaré que les manifestant·es anti-bassines étaient des «éco-terroristes». Le qualificatif est gravissime. Face à cette volonté d'accroître encore un peu plus la répression envers les militant·es, il est fondamental de faire front. Avec comme préalable la reconnaissance de l'importance de la « diversité des tactiques », trop longtemps décriée dans les mobilisations climat.
  • Le paysage dévasté de la social-démocratie en Europe

    Par
    Dans le dernier numéro de la revue des Possibles, la revue du conseil scientifique d'Attac, le sociologue et historien Mateo Alaluf rend compte de l’état de la social-démocratie dans les différents pays d’Europe. Un panorama riche qui revient sur les errements du socialisme rallié au néolibéralisme, le « choc Corbyn » et les expériences au Portugal et en Espagne, et le cas de la Nupes en France.
  • Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique

    Par
    Note bifurcation Attac Note bifurcation Attac
    Attac publie ce jour une note intitulée « Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique ». Avec pour objectif principal de mettre en débat des pistes de réflexion et des propositions pour assurer, d’une part, une véritable justice fiscale, sociale et écologique et, d’autre part, une réorientation du système financier.
  • Pourquoi bloquer les méga-yachts ?

    Par
    Quelques chiffres pour mieux comprendre l'action d'Attac du samedi 24 septembre sur le port d’Antibes pour bloquer les méga-yachts des milliardaires, ainsi que notre appel à désarmer les criminels climatiques.
Voir tous
  • Édition Les Possibles

    La nécessité d’un service public de l’énergie sous contrôle citoyen

    Par
    La crise climatique que nous connaissons nous impose de revoir en profondeur nos modes de vie ainsi que l’ensemble de notre modèle de développement. À l’échelle mondiale, l’accord de Paris fixe un objectif de neutralité carbone en 2050 qui implique une réduction drastique des émissions de gaz à effet de serre (GES) ainsi qu’une compensation des émissions résiduelles par des puits de carbone.
  • Édition Les Possibles

    Requiem pour la géopolitique : vers une vision intersociale du monde

    Par
    Le terme de « géopolitique » s’affiche partout, dans les médias, sur la scène politique et jusqu’au monde de l’expertise et de la science. À première vue, il semble banalement couvrir tout ce qui se rapporte aux relations internationales et, au-delà encore, à l’évolution de la scène mondiale. Son usage n’en est pas neutre pour autant...
  • Édition Les Possibles

    De l’éthique du statut à l’éthique des relations

    Par
    Si, à l’horizon des questions écologiques, se profile la fin de la séparation entre société et nature, de quelle aide peut être une éthique environnementale élaborée sur fond de cette séparation ?
  • Édition Les Possibles

    L’écocide: vers une reconnaissance internationale

    Par
    La thématique de l’écocide a – enfin – fait sa véritable entrée au sein du débat public français. Nous le devons notamment aux citoyen.ne.s de la Convention citoyenne sur le climat qui [...] ont voté, à 99% des suffrages exprimés, en faveur d’un référendum pour « adopter une loi qui pénalise le crime d’écocide dans le cadre des 9 limites planétaires ».
  • Édition Les Possibles

    La relocalisation industrielle à l’heure du capitalisme numérique

    Par
    La crise sanitaire actuelle a mis à jour notre forte dépendance industrielle vis-à-vis d’autre pays, en particulier la Chine. La désindustrialisation de l’économie française, mais aussi de toutes les économies occidentales, est un phénomène bien connu et assez ancien puisqu’il démarre dès la fin des années 1970.