[LIVE] Les relocalisations vont-elles conduire à une autre forme de mondialisation ?

Dans le cadre des réflexions sur la révolution écologique et sociale, Attac vous invite à suivre la prochaine conférence en ligne « Les relocalisations vont-elles conduire à une autre forme de mondialisation ? », le jeudi 12 novembre, à 18h.

 

La crise provoquée par la COVID-19 et le confinement ont déclenché un regain de discours et de prises de position en faveur de la relocalisation, qu’elle soit industrielle ou agricole. La déclaration d’Emmanuel Macron du 12 mars 2020 proclamant que « déléguer notre alimentation, notre protection, notre capacité à soigner, notre cadre de vie […] à d’autres, est une folie » a donné le nouveau mot d’ordre du gouvernement et des économistes libéraux.

Pour autant, il convient de ne pas être dupe face à ces discours. A la suite de la publication du Manifeste pour une relocalisation écologique et solidaire ce webinaire vise à interroger ces nouveaux appels au « monde d’après » de la part du camp néolibéral en soulignant ce qui est possible, souhaitable et faisable en matière de relocalisation.

Les interventions d’El Mouhoub Mouhoud, de Mireille Bruyère et Léo Charles viendront éclairer ces problématiques et nous donner des pistes à envisager pour permettre une réelle relocalisation écologique et solidaire.

Intervenant·es :

  • El Mouhoub Mouhoud est économiste, il travaille sur la mondialisation et ses conséquences et est notamment spécialiste des processus de délocalisation et de relocalisation.
  • Mireille Bruyère est économiste et travaille notamment sur les enjeux de travail et de démocratie. Elle est membre des Economistes Attérrés.
  • Leo Charles est économiste, spécialiste d’histoire économique. Il travaille sur le libre-échange et le protectionnisme. Il est membre d’Attac.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.