19e édition du festival de cinéma d’Attac : Images Mouvementées

Travailleurs ubérisés, salariés passés sous le rouleau compresseur du néolibéralisme, esclaves modernes, tous surveillés, tous asservis aux GAFAM et autres multinationales... Peut-on encore parler de "progrès" ?

Le festival de cinéma d’Attac « Images mouvementées » revient pour une 19e édition intitulée :

image


La servitude moderne : Vers le meilleur des mondes ?

Travailleurs ubérisés, salariés passés sous le rouleau compresseur du néolibéralisme, esclaves modernes, tous surveillés, tous asservis aux GAFAM et autres multinationales... Peut-on encore parler de "progrès" ?

Rendez-vous les mardis et jeudis soirs, du 16 septembre au 5 octobre 2021, au cinéma Les 5 Caumartin (Paris 9e), pour y réfléchir ensemble.
Retrouvez la programmation des films et débats sur http://imagesmouvementees.fr

 

Le pdf du programme : https://www.imagesmouvementees.fr/IMG/pdf/programme_attac_2021.pdf

La bande-annonce : https://vimeo.com/582997719

Jeudi 16 septembre à 20h : Projection-débat L’esclavage moderne avec le film "Overseas" https://fb.me/e/2LeT35Zvq

Mardi 21 septembre à 20h : Projection-débat "Travail à la demande" https://fb.me/e/5qUSTVLfK
Jeudi 23 septembre à 20h : Programme de courts-métrages + débat "SOS de salarié·e·s en détresse" https://fb.me/e/DTGbPeMi
Mardi 28 septembre à 20h : Projection-débat "Tous surveillés, 7 milliards de suspects" https://fb.me/e/dwbXe1Sj5
Jeudi 30 septembre à 20h : Avant-première de "Debout les femmes !" en présence de François Ruffin https://fb.me/e/7Rxf4SSwc
Mardi 5 octobre à 20h : Projection-débat "La bataille du Libre" https://fb.me/e/5ceDi8vW2

Informations pratiques : tarif unique 7,50 € (carte 6 séances 36,90 €) Groupes et scolaires : 6 € 

Les places peuvent être pré-achetées sur le site du cinéma : https://www.cinqcaumartin.com/reserver/

Cinéma Les 5 Caumartin - 101 rue St Lazare - Paris 9e - M°St Lazare ou Havre-Caumartin

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.