Attac
Abonné·e de Mediapart

242 Billets

5 Éditions

Billet de blog 28 avr. 2013

Attac
Abonné·e de Mediapart

Pour sortir de l'impasse construisons nos alternatives

Une soirée organisée par Attac France en partenariat avec Mediapart, et les partenaires de l'Altersommet mardi 30 avril, de 18h à 22h30 à l'Espace Reuilly (Paris 12ème).

Attac
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Une soirée organisée par Attac France en partenariat avec Mediapart, et les partenaires de l'Altersommet mardi 30 avril, de 18h à 22h30 à l'Espace Reuilly (Paris 12ème).

Près d’un an après l’élection présidentielle, on peut déplorer le bilan de cette désastreuse première année d'alternance. On peut gloser sur les promesses non tenues – à peine essayées ! - concernant la mise au pas de la finance, la lutte contre le chômage ou la réorientation européenne. Mais soyons honnêtes : nous n'avons jamais cru que la transformation écologique et sociale viendrait d'en haut, et certainement pas de François Hollande. Les changements électoraux sont très importants, bien sûr, mais nous savons bien que toutes les avancées sociales et démocratiques importantes ont été le fruit de mobilisations de la société. Assumons nous aussi nos responsabilités.

Face à la crise globale qui ronge le tissu social, les résistances se multiplient, en France et en Europe. Loin des médias dominants, mais avec une dynamique renouvelée grâce aux révolutions arabes, aux mouvements Indignés et Occupy, aux mouvements pour la justice climatique, le Forum social mondial a renforcé les liens et le moral. Début juin, les mouvements européens se retrouveront à Athènes pour proposer un "mémorandum des peuples", alternatif aux politiques désastreuses de la Troïka et des gouvernements.

Car les résistances ne s'enferment pas dans le refus. Elles sont porteuses d'alternatives immédiates et concrètes, comme nous le montrent l'exemple de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, celui des Fralib, ou les initiatives autogestionnaires qui se multiplient dans une Grèce ravagée par l'austérité. Au moment où le chômage explose en Europe, où des milliers de salariés luttent le dos au mur pour sauver leurs emplois, la transition écologique devrait s'imposer plus que jamais comme boussole pour réorienter les investissements et les productions. Comment faire connaître et généraliser les pratiques alternatives qui émergent ? Comment construire les solidarités entre elles, au plan national et international ? Comment dans les résistances peut fermenter un nouveau modèle de développement social et écologique ?

En cette soirée de veille du 1er mai, l'espace Reuilly vibrera de la parole et des espoirs de celles et ceux qui résistent, s’opposent, créent, inventent et proposent ici et dans le monde.

PROGRAMME DES DEBATS 

18h15 : introduction par Verveine Angeli (porte-parole d’Attac France)

18h30 : Social : de la résistance à l’offensive comment fait-on ? Animé par Rachida El Azzouzi (Médiapart)

Avec : Rachel Silvera, économiste (Mage-CNRS) - Robert Crémieux, Mouvement national des chômeurs et précaires (MNCP) - Olivier Leberquier, syndicaliste de Fralib - entreprise en lutte (Gémenos, Bouches-du-Rhône) - Panos Angelopoulos, collectif de solidarité France-Grèce pour la Santé.

19h20 : écologie : des incantations à la transition, comment fait-on ? Animé par Isabelle Bourboulon (journaliste indépendante)

Avec : Hervé Kempf, écrivain - Anna Bednik, Collectif ALDEAH et collectif francilien contre le gaz et le pétrole de schiste - Christian Pilichowski, secrétaire international de la Fédération CGT de la métallurgie - Geneviève Coiffard-Grosdoy, membre d’Attac et de l’Acipa (Association citoyenne intercommunale des populations concernées par le projet d’aéroport de Notre-Dame des Landes).

20h10 : restauration et échanges autour des tables et de la buvette

20h45 : temps musical avec la Parisienne Libérée

21h : de Tunis à Athènes, le printemps des mouvements sociaux. Animé par Joseph Confavreux (Médiapart)

Avec : Myrto Bolota, coordination grecque de l’Altersommet, Solidarité pour Tous (Grèce), Russ Davis, Massachussetts Jobs with Justice (Etats-Unis) - Sara Rocha, Attac et Audit citoyen de la dette publique portugaise (Portugal), Messaoud Romdhani, membre du comité d’organisation du Forum social mondial de Tunis (Tunisie).

 22h : conclusion par Thomas Coutrot (porte-parole d’Attac France) 

Mardi 30 avril de 18h à 22h30 à l’Espace Reuilly (21 rue Henard - Paris 12eme - métro Montgallet)
Entrée libre - réservation possible par mail : reservation30avril@attac.org

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Europe
Poutine entérine l’annexion de quatre régions ukrainiennes
Après une allocution au Kremlin, le président russe a signé l’annexion des régions ukrainiennes de Kherson et de Zaporijjia, ainsi que des autoproclamées « Républiques » de Donetsk et de Louhansk. Et il a prévenu que la Russie protègerait ses terres « en utilisant toutes [ses] forces ».
par Laurent Geslin
Journal
Le renseignement de sources ouvertes, nouvel art de la guerre d’Ukraine
La collecte et l’analyse des traces numériques laissées par les combats qui font rage en Ukraine peuvent-elles avoir une incidence sur le déroulement du conflit ? La guerre du Golfe avait consacré la toute-puissance de la télévision, celle d’Ukraine confirme l’émergence de l’Open Source Intelligence (OSINT).
par Laurent Geslin
Journal — Migrations
Sur TikTok, les passeurs font miroiter l’Angleterre à des Albanais, qui s’entassent à Calais
Depuis le début de l’année, les Albanais sont particulièrement nombreux à tenter la traversée de la Manche pour rejoindre l’Angleterre, poussés par des réseaux de passeurs dont la propagande abreuve les réseaux sociaux. Une fois dans le nord de la France, beaucoup déchantent.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Les élections au Brésil : changement de cap, ou prélude à un coup d’État ?
Les élections qui se dérouleront au Brésil les 2 et 30 octobre prochain auront un impact énorme pour les Brésiliens, mais aussi pour le reste du monde, tant les programmes des deux principaux candidats s’opposent. Tous les sondages indiquent que Lula sera élu, mais la question qui hante les Brésiliens est de savoir si l’armée acceptera la défaite de Bolsonaro. Par Michel Gevers.
par Carta Academica
Billet de blog
L'affrontement bolsonariste du « Bien » contre le « Mal » : erreur philosophique et faux antagonisme
[Rediffusion] Au Brésil, les fanatisés bolsonaristes se présentent en porteurs du bien. Si toute réalité humaine porte, mélangées ensemble, les dimensions de bien et de mal, lorsqu'un groupe fanatique et son chef optent pour la haine, l'esprit de vengeance, le mensonge, la violence, la magnification de la dictature et la torture à l'aide de fake news, ils ne peuvent pas prétendre « nous sommes des hommes bons ».
par Leonardo Boff
Billet de blog
Brésil : lettre ouverte aux membres du Tribunal Supérieur Électoral
En notre qualité d’avocats de Monsieur Lula nous avions interpellé sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques à l’origine des poursuites et de la détention arbitraires subies par notre client. Nous dénonçons les attaques ignominieuses de Monsieur Bolsonaro à l’encontre de Monsieur Lula et sa remise en cause systématique de décisions judiciaires l’ayant définitivement mis hors de cause. Par William Bourdon et Amélie Lefebvre.
par w.bourdon
Billet de blog
Billet du Brésil #5 / Dimanche, un coup d’État est-il possible ?
S'accrochant au pouvoir, Jair Bolsonaro laisse planer le doute sur l'éventualité d'un coup d'Etat, en cas de défaite aux élections. Mais les conditions sont-elles vraiment réunies pour garantir son succès ?
par Timotinho