retraites encore , lfi , ferroni

les liens trouvés ce matin , sur les retraites , et d'autres .

 

https://www.facebook.com/watch/?v=1360322417472915  le travail des lfi dans la commission sur les retraites , mélenchon , autain  , coquerel

https://www.youtube.com/watch?v=aJOP9lN1ZnQ  nicole ferroni , retraites à trou .

https://www.youtube.com/watch?v=3ktJveeplnE&fbclid=IwAR0lmzI66av9GWstVA9HLMfHGBNXovANlS8wMKlgzBC-fK8ouN1iW4Y9X8Y  obono retraites lrem et l'équilibre financier .

 https://www.facebook.com/groups/1052654381545639/permalink/1835802969897439/ coup de gueule d'un cheminot sur les mensonges sur sa retraite et son metier , verbatim au bas de ce billet .

https://www.youtube.com/watch?v=EjDfi3rq1Os&fbclid=IwAR2jJN5cIhx_ImRGqlGylQhxz534XIslthfNsaJRQufeafwT-Tzzy3CqEGA anasse kazid face

 

https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-idees/doit-reinventer-limpot-pour-sauver-la-democratie   (  gabriel zucman  réinventer l'impôt pour combattre l'injustice Il veut taxer les ultra-riches pour réduire les inégalités : Gabriel Zucman, l’économiste français qui parle à l'oreille des candidats démocrates Bernie Sanders et Elizabeth Warren, co-auteur de l'ouvrage "Le triomphe de l'injustice" (Seuil, février 2020), est notre invité. )

https://www.humanite.fr/linsee-le-confirme-en-creux-les-pauvres-paient-pour-enrichir-les-riches-683762

https://www.facebook.com/watch/?v=822118338226611  humoriste rtbf 1% detiennent 45% des ressources

https://www.facebook.com/JLMelenchon/posts/10158088979293750  ....  l'afp , et traitement différencié sur sanders et buttegieg

==========================================

https://www.nouvelobs.com/economie/20200213.OBS24791/moins-de-chomage-mais-plus-de-halo-autour-du-chomage.html

==============================================

https://www.facebook.com/magali.escot/posts/10158234996919479 mélenchon soutient l'ud cgt bdr contre les flic qui pénetrent dna sune entrprise en greve

===========================

https://www.facebook.com/groups/1052654381545639/permalink/1880533468757722/  un maire lrem insulte qulequ sur tweeter .

===============================

écologie

https://www.facebook.com/nordpressed/posts/494037714613325 nord press sur le retrarit de griveaux , mais ce n'est pas ça qui a attiré mon attention , c'est le bandeau "je ne suis pas pour utiliser le référendum à tort et à travers" (david cormand , eelv) je reve ou il est en train de dire qu'il refuse le référendum pour les retraites ?

https://reporterre.net/Le-quatrieme-Conseil-de-defense-ecologique-se-contente-de-mesurettes

=====================================

Aucune description de photo disponible.

Sébastien Paredes

30 décembre 2019

Ras le bol d’un cheminot.

Pour commencer, plus personne ne part à la retraite à 52 ans. Ni à la RATP ni à la SNCF. 52 ans c’est l’âge d’ouverture des droits pour un conducteur, et uniquement un conducteur. C’est à dire qu’on a le droit de partir à 52 ans. Sauf que si on part à 52 ans, on touche 50% d’une retraite normale qui déjà représentait 65% du dernier salaire. Donc, en gros, si on part à 52 ans, on touche 32,5% de notre dernier salaire. Personne ne peut se le permettre. L’âge de départ sans décote c’est le fameux âge pivot, et à la SNCF comme à la RATP il existe déjà et c’est 57 ans (pour un conducteur) et 62 ans pour tous les autres agents de ces entreprises (donc comme tout le monde depuis la réforme Sarkozy en 2010)
Ensuite, il faut savoir que le taux de cotisation salariale est supérieur de 2% à la SNCF par rapport au régime général. C’est à dire que, mon droit à partir un peu avant tout le monde (puisque je suis conducteur) je me le suis financé en surcotisant par rapport aux salariés du privé. Donc si on me remet au régime général, il faut me rembourser environ 15000€ que j’ai surcotisé en cotisations salariales et me rendre au moins 150000€ que la SNCF a surcotisé pour moi sous forme de cotisation patronale car là aussi, à la SNCF, la cotisation patronale est de 37,24% alors qu’elle n’est que de 8,55% + 1,90% dans le privé. Encore une belle somme que mon employeur a versé à la caisse de retraite SNCF au lieu de me les verser en salaire net.
Ensuite, prétendre que les gens de la RATP ou de la SNCF travaillent moins que les autres, c’est du grand n’importe quoi. Notre temps de travail est annualisé mais on bosse bien 35h en moyenne par semaine. Certaines semaines sont plus tranquilles, mais d’autres semaines sont plus intenses avec des journées de 11h, le travail le dimanche et les jours fériés y compris noël et jour de l’an, des repos hors de la maison entre deux journées de travail, le travail de nuit etc... On ne s’en plaint pas ce sont les contraintes de nos métiers, et justement, le départ à la retraite avant les autres et la modération des salaires due à nos surcotistaions étaient là pour compenser ces contraintes.
Évidemment beaucoup d’autres métiers mériteraient de partir à la retraite plus tôt. Je pense aux carreleurs, aux maçons, à ceux qui bossent à des températures extrêmes, ceux qui portent des charges lourdes et plein d’autres métiers pénibles et usants qui font qu’un ouvrier vit en moyenne 13 ans de moins qu’un cadre supérieur. Mais ce ne sont pas les cheminots ou les traminots qui refusent que ces métiers accèdent aux mêmes droits qu’eux. C’est le gouvernement ...
C’est là haut qu’il faut aller taper et pas sur les employés qu’ils soient de la SNCF, de la RATP ou d’ailleurs. Opposer les petits entre eux, c’est ce que veut le gouvernement. Ne tombons pas dans ce piège.

En pièce jointe à ce message, vous trouverez une photo de ma fiche de paie avec les taux de cotisations salariales à gauche et patronales à droite entourées en rouge, et en dessous la photo d’une fiche de paie d’un salarié du privé.
Sur la photo du haut, entouré en bleu, ce qu’on me retient pour un jour de grève sans compter la perte des primes de travail de nuit, de dimanche, prime de traction etc ... Tout ça pour prouver qu’aucun jour de grève n’est payé et qu’on ne fait jamais grève par plaisir. au passage vous pourrez apprécier que nous ne touchons pas de prime de charbon, de prime d’absence de prime, et vous pourrez apprécier les 20 centimes par heure de travail en pleine nuit c’est à dire quand on bosse entre 0h30 et 4h30 ou encore les 4,50€ par heure pour le travail du dimanche et jours fériés. Ça fait rêver hein ?

Ce message n’a pour but que de rétablir certaines vérités et certainement pas d’opposer les cheminots aux salariés du secteur privé.

Allez, bonne journée à toutes et à tous et on continue la lutte !!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.