chomage : baisse du A , mais pas du ABCDE ; comme d'hab

et evidemment on n'entend que parler de la baisse de la catégorie A , encore tout aujourd'hui sur france inter .

 

http://www.politologue.com/chomage/

je met l'introduction et les premières courbes , d'autres qui détaillent les entrées et les sorties sont aussi sur cette page

 

Le Chômage en France

Evolution des courbes du chômage mois après mois depuis 20 ans

Tous les mois, c'est le même rituel, vers le 26 du mois, les chiffres du chômage tombent !
Je me suis penché sur ces statistiques, et je me suis rendu compte que les médias ne font au final que relayer ce que le gouvernement leur met sous les yeux en ne relayant principalement QUE la variation de la catégorie A des chômeurs.  Effectivement, si l'on regarde uniquement cette catégorie arrangeante, finalement, ça ne va pas si mal et il est difficile de pouvoir dire "c'etait mieux avant".  Donc en résumé, on nous rabache à longueur de temps la fameuse catégorie A (chômeurs longue durée -- 1 an et plus --, car les autres n'éxistent pas...), MAIS, si bêtement on regarde TOUTES les catégories (A,B,C,D et E -- tous les chômeurs (inscrits et à jour) en gros --), le miroir déformant perd de sa splendeur...

Comme pour le reste du site, je vous partage ces données de façon lisible et compréhensible, et j'espère que cela vous aidera à y voir plus clair.

 

Listes des graphiques de cette page :
- Chômeurs catégorie A vs. ABCDE
- Catégories A,B,C,D,E (France Métropolitiane et DOM séparés)
- Sorties du chômage par type
- Entrées au chomage par type
- Evolution des courbes du chômage par catégorie

Chômeurs catégorie A vs. ABCDE

Chômeurs catégorie A

chartchomage.aspx?type=CategorieA

Chômeurs catégorie A,B,C,D et E

chartchomage.aspx?type=allABCDE

 

Catégories A,B,C,D,E (France Métropolitiane et DOM séparés)

 

Chômeurs A,B,C,D et E en France Métropolitaine

chartchomage.aspx?type=fmABCDE

Chômeurs A,B,C,D et E dans les DOM

chartchomage.aspx?type=domABCDE

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.