ian brossat a de bons choix politiques , dommage pour l'alliance ratée ...

aujourdhui dimanche sur france inter , ian brossat a pu développer ces choix politiques en général et pour l'europe en particulier . je souscrit largement à tout ce qu'il a dit sur le fond , vu que ça correspond largement au programme de fi . idem pour jadot . par contre le public de glucksmann non .

mots :  (https://lafranceinsoumise.fr/app/uploads/2018/04/propositions-alternatives-projet-loi.pdf )(http://international.pcf.fr/sites/default/files/manifeste-web_1.pdf )  . 

https://www.franceinter.fr/emissions/questions-politiques   ( écouter à partir de 27 mn , avant il y a jc lagarde )

 

aujourd'hui dimanche sur france inter , ian brossat a pu développer ces choix politiques en général et pour l'europe en particulier . je souscris largement à tout ce qu'il a dit sur le fond , vu que ça correspond largement au programme de fi ...sur la défense des services publics en france , sur les traités européen etc etc  ...

- changer profondément le cours de l'europe , malade du libéralisme , projet de progrès social .
- L'Union européenne ne nous permet pas aujourd'hui d'avoir un travail qui paie
- pib , en 20 ans  , passant de 15 à 17 milliards , mais  pauvreté passant de 7 à 10 %  .
- harmonisation sociale , smic à 300 euros en europe de l'est , dumping social .
- altereuropéen , soit l'europe change soit elle mourra
- attaché à la souveraineté populaire , défense des service publics ,
- et laisser la possibilité à la france de faire cette politique .
-  rompre avec les 3%  , rompre avec la règle libre et non faussée
- le programme de macron est le même que celui de merkel
- s'affranchir des traités européens , voir le portugal .
- respecter le choix des anglais mais ne pas les punir .
- sortir de l'otan , baisser les dépenses militaires  .
- ne pas ériger des frontières, organiser un accueil digne , répartition . voix légales de migration
- taxer le kérosène . interdire les vols pour un trajet en train de moins de deux heures .
- pas favorable à multiplier les traités de libre échange
- pour des exceptions dans les traités pour l'agriculture et l'alimentation . pas de moutons de nz
il faut des visas à l'entrée de l'ue , il faut vérifier que les produits ont été fabriqué dans de bonnes conditions sociales et environnementales  ce qui expose  , nos agriculteurs par exemple  , à une concurrence tout à fait déloyale .

 

je vous laisse découvrir la mauvaise foi de badou sur 92 mastricht et 2005 , badou accusant brossat de deni de démocratie car il refuse la regle des 3% votée par une majorité à l'intérieur du traité de maastricht quand brossat parle du déni de démocratie de la non prise en compte du non de 20005 , et qui en plus accuse brossat de mauvaise foi ,   la mauvaise fi de fressoz qui refait le coup de "de toute façon vous n'aurez pas la majorité" ou "progressiste contre extrême droite"

 

 

reproches :

- il a été un peu en dessous sur le smic européen , car il garde une référence au salaire moyen de chaque pays , sa proposition avance dans le bon sens mais il manque une affirmation d'une perspective de plus complète harmonisation donc le même dans tous les pays , certes pas tout de suite , je pense bien qu'il y pense , mais il aurait pu le dire . 

- sur les traités de libre échange aussi il a été un peu en dessous dans sa formulation ( pas de traités supplémentaire (seulement ) , donner  des exception pour l'agriculture (seulement) )  mais sur le fond il a ajouté quand même le problème de la distorsion de concurrence.

- sur l'alliance avec lfi éviquée par le journaliste (logiquement vu ma remarque ci dessus) , évidemment je ne suis pas d'accord quand il dit que c'est de la faute de lfi : rappelons que le comité central a voté contre une alliance !  sans compter les trucs d'avant . 

- et aussi quand il dit "je ne dirai rien contre lfi "... vu que tout de suite après il nous sort " maastricht ...  mélenchon ...  trahir "  ... et qu'il n'y a pas si longtemps il nous sortait une belle horreur sur les lfi qui n'auraient pas laisser entrer son granpère juif en  39 pour le sauver .

- il dit aussi que les européennes sont à la proportionnelle , il oublie qu'il faut passer les 5 % .

 

Kamel Bendjeguellal

14 h    (   13 - 05  )

 Je suis pas du genre à taper sur le PCF loin de là mais ce matin sur France inter Ian Brossat dit "sur quelle liste il y a des ouvriers ou Même un chauffeurs routiers" je lui dis juste je suis chauffeur routier depuis 2002 candidat aux européennes du 26 mai 2019 sur la liste France Insoumise de Manon Aubry et actuellement intérimaire depuis 2014 donc précaire. Voila tout

(il y a aussi anne sophie pelletier , passé par femme de ménage et l'aide à la personne , .. )

 

le pcf :

 Aucune description de photo disponible.

 ==================================================================================

Bonjour,

Le parti communiste français se vante de compter 50% d’ouvriers et d’employés parmi les candidats de sa liste pour les élections européennes. La tête de liste, Ian Brossat, défendait encore lundi 13 mai sur France Inter «la seule liste […] à l’image de la société», avec en deuxième position Marie-Hélène Bourlard, ancienne ouvrière textile.

Mais les données transmises par les partis politiques au ministère de l’Intérieur (disponibles ici) permettent de voir que les ouvriers et les employés stricto sensu (selon les catégories définies par l’Insee) ne représentent que 26,6% des colisitiers communistes. Contacté par CheckNews, Igor Zamichiei, directeur de campagne du PCF explique que le terme «employé» est à prendre «au sens large» : «Ça comprend les agents techniques, techniciens, les fonctionnaires de catégorie B et CDu point de vue de la rémunération, ce ne sont pas des salaires très élevés.»

«On compte aussi Marie-Hélène Bourlard, récemment retraitée qui a été ouvrière toute sa vie», précise Igor Zamichiei. On atteint ainsi un taux plus proche de celui annoncé par le PCF avec 40,5% d’ouvriers et d’employés sur les 79 candidats. En comparant sur ces critères avec les autres listes, le parti communiste arrive en cinquième place.

Ce classement ne prend pas en compte la qualité éligible ou non des candidats ouvriers et employés qui dépend du score des listes aux élections. Sur la liste du PCF, par exemple, seule Marie-Hélène Bourlard pourrait éventuellement être élue, parmi les ouvriers si le parti obtient les 5% de suffrages minimums nécessaires pour récupérer des sièges au Parlement européen. Mais pour l’instant, la liste menée par Ian Brossat oscille entre 2% et 3%, d’après l’agrégateur de sondages du Figaro. 

La France insoumise, créditée de son côté d’environ 9,5%, pourrait bien faire entrer Anne-Sophie Pelletier, aide médico-psychologique, située à la cinquième place, qui avait conduit au printemps 2017 une longue grève dans un Ehpad du Jura. Mais aussi, Marina Mesure, conseillère sociale dans un syndicat (déclarée comme employée), et l’ancienne adversaire de Manuel Valls aux élections législatives, Farida Amrani, fonctionnaire de catégorie C, respectivement à la septième et neuvième place.

==============================================================================================

 http://www.lefigaro.fr/elections/europeennes/europeennes-le-ps-tombe-sous-les-5-et-pourrait-n-avoir-aucun-elu-le-26-mai-20190505

https://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/video/le-grand-oral-de-yannick-jadot-tete-de-liste-eelv-aux-euroupeennes-1305-1160687.html

https://eelv.fr/bienvivre/leurope-dans-le-monde/leurope-que-nous-voulons/

 

============================================================================================

meurice au meeting de place publique .

https://www.facebook.com/PageGuillaumeMeurice/videos/360004991489704/UzpfSTEwMDAwNDIyMjc3MzMyNToxMzQxNzgzMDQ1OTcyNDQy/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.