Liens pour FI

propositions de loi france insoumises . interviews , textes de personnalités fi ou proches ou économistes hétérodoxes.. (dispute dans la gauche non fi à la fin )

https://www.youtube.com/watch?v=XiM74n8I2Gc&t=920s  Henri Guillemin explique Robespierre et la révolution française (1/2)

https://www.youtube.com/watch?v=jVNut817OTQ   Henri Guillemin explique Robespierre et la révolution française (2/2)

 

===============================================

inteviiw thinkerview https://www.youtube.com/watch?v=9y3aC0LruiQ&feature=youtu.be mélenchon  (pas vu en entier)

 

===================================

porcher - friot , capitalisme .  https://www.hors-serie.net/En-acces-libre/2018-11-17/Etre-ou-ne-pas-etre-anticapitaliste--id335

 

===========================================================

 https://www.facebook.com/gianni.jobs/videos/10157089513167410/UzpfSTEyNDg5MTk5NTUxODcyMjk6MjE4MDA5NzEwODczNjE3MQ/  anémone et mélenchon .

 

==========================================================

http://eric.et.le.pg.over-blog.fr/2019/04/jean-luc-melenchon-je-lance-un-appel-a-la-creation-d-une-federation-populaire.html

à l’Assemblée nationale, les députés à la gauche de l’hémicycle votent ensemble les neuf dixièmes du temps. Pourquoi est-ce possible à l’Assemblée et impossible dès qu’on arrive devant un journaliste ?

[...]

Prenons un exemple de ce processus de fédération populaire. Les élections municipales. : Le programme doit venir de l’action des collectifs citoyens dont les revendications doivent être réunies et inscrites dans la perspective globale écologique et sociale qui lui donne son sens. Les partis sont présents à travers leurs militants de terrain agissant dans ces collectifs et non « au nom du parti ». Ils se fédèrent sous un label commun pour appuyer la liste et soutenir sa campagne. La liste n’est donc pas celle des partis ou du personnage providentiel qui est tête de liste mais une fédération populaire de collectifs et de citoyens notoirement engagés dans les mouvements sociaux urbains. Voila pour les élections.

 

===================================

riches pauvres ; émissions débiles , cosummérisme ; relations internationales catastrophiques , pollutions , co2 , , maltraitance animale , plastique et océan , écrans ....

https://www.facebook.com/OnVaEssayeDeFaireDeLaVraieInfo0307/videos/1827349767375259/UzpfSTEwMDAxMDEyODkwNTA5OTozMjIwODczOTE3ODYwMjg/

gilles boulo en passant :

https://www.facebook.com/OnVaEssayeDeFaireDeLaVraieInfo0307/videos/1827349767375259/UzpfSTEwMDAxMDEyODkwNTA5OTozMjIwODczOTE3ODYwMjg/

 

========================================

 http://michelle-tirone.over-blog.com/2019/04/reponse-a-michel-onfray-article.html?fbclid=IwAR3Q3OQT-VpHPG4X1GmrUCfdkRkwFz_cK5d-9UyNO7oC55SiXVWKqkaBCJk

 

=============================================

sondages :bon c'est pas la gloire non plus hein , mais juste après qu'on a décidé de faire faire nos propres sondages et laissé entendre que le notre donnait un résultat à deux chiffres , et hop un autre sondage nous fait monter devant eelv .

https://www.parismatch.com/Actu/Politique/Sondage-europeennes-les-Insoumis-prennent-l-avantage-sur-les-ecolos-1617754?

 

sondages : mélenchon toujours le plus à même de battre macron que le rn ou le fn :

https://www.parismatch.com/Actu/Politique/Sondage-Ifop-La-popularite-de-Macron-et-de-ses-ministres-chute-1617559#utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&xtor=CS2-14&utm_source=Twitter&Echobox=1554872711

Dans un duel testé par l'Ifop, elle est toujours largement devancée par Emmanuel Macron (61%/29%). En revanche, l'écart est plus ténu dans les matchs opposant Macron/Wauquiez (47/43) et Macron/Mélenchon (48/45). On notera au passage que dans le duel entre le chef de l'Etat et le patron des Républicains, la gauche choisit Laurent Wauquiez ! Cela en dit long sur le peu de réserve dont dispose désormais Emmanuel Macron à gauche de l'échiquier politique. De mauvais augure au moment de tirer les conclusions du grand débat et d'essayer de faire concorde dans le pays

comme déjà en 2017 :

 

====================================================

https://www.facebook.com/areski.atsada/videos/1020034241540311/UzpfSTEwMDAwMDU0NzI1NDA5NDoyNjA3OTM3MDIyNTY3ODQ3/

 (quatennens sur l' immigration clair et net )(et avant on a eu une polémique partidaire venus de partout , du fn à l'extrême gauche , pour dire que les lfi seraient ambigus , et ben c'est faux c'est clair . )

 

https://www.facebook.com/AQuatennens/videos/328126428058128/

fuite des riches , fiscalité ...

 

sur l'isf : 

https://www.youtube.com/watch?v=fp4K5mYidXE&feature=share

 

===========================================================

 

FI : en finir avec la gestion privée de l'eau

(journal le progrès ) dans le viseur du parti de Jean-Luc Mélenchon, les géants Suez, Veolia ou Saur, qui assurent la gestion et la distribution de l’eau pour 60 % de la population. Réunis à Lyon, les représentants LFI leur reprochent de « maximiser les profit tout en minimisant les dépenses ».

Ce 23 mars est la "journée nationale pour le droit à l’eau et la biodiversité" de la France Insoumise. Dans ce cadre, des élus et militants LFI ont détaillé leur démarche ce samedi matin aux Halles de la Martinière (Lyon 1er).

Lassés de voir la gestion et la distribution de l’eau captées par des grands groupes privés, 6300 contrats pour 60 % de la population, les représentants du parti au phi souhaitent remettre les choses à plat et relancer le débat. « L’eau est d’abord un bien commun et en France, on a cette manière de privatiser ce qui doit être un bien commun. C’est aussi une manière de lutter contre le poids des lobbys », explique Benoit Schneckenburger, candidat lyonnais FI aux Européennes (n°12 sur la liste), aux côtés de Malika Haddad-Grosjean (n°45).

[...]

la suite ici :

https://www.leprogres.fr/rhone-69/2019/03/23/la-france-insoumise-veut-en-finir-avec-la-gestion-privee-de-l-eau

https://lafranceinsoumise.fr/2019/02/21/sondage-ric-glyphosate-malbouffe-les-propositions-de-loi-de-la-france-insoumise-massivement-approuvees

 

========================================================

 

Lenny Escudero :

https://www.facebook.com/DQMVO/videos/1943478189060743/

 

========================================================

 

 Manon Aubry :

#Europeennes2019 Discours de Manon Aubry, tête de liste Europe Insoumise- Maintenant le Peuple ! aux élections européennes du 26 mai 2019, à Nîmes, le 05/04/2019. Source vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=QpA-4...

https://www.youtube.com/watch?v=o9BZiz5Le-o&feature=share

 

======================================

encore manon aubry ..., seule contre tous ... ( au passage , franz olivier giesbert qui nous sort que si l'onu condamne les violences policières en fance c'est que lonu est noyauté par les islamistes )

 https://www.facebook.com/ManonAubryFR/videos/2260265647350169/

 =============================================================

toujours manon aubry

https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/grand-debat-grand-scepticisme-1146595.html

https://www.facebook.com/ManonAubryFR/videos/816597788694380/  (  caen , meeting , manon aubry , mélenchon , et d'autres ... )

https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/grand-debat-grand-scepticisme-1146595.html  (bfm toussaint jeudy )

https://www.facebook.com/ManonAubryFR/videos/542722359471681/     (grandes gueules )

 https://www.facebook.com/areski.atsada/videos/970315249845544/    (bfm tv )

https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/manon-aubry-je-pense-que-la-france-insoumise-contribue-a-renouveler-la-pratique-de-la-politique-1133492.html    (interrogée sur son parcours , puis sur les migrants (heu vous en faites un sujets central alors que ce n'est pas vous jouer le jeu du gvt qui détourne vers lepen , puis sur l'isf injustice fiscale ... )

https://www.facebook.com/ManonAubryFR/videos/2050196768614366/    sur rmc bourdin qui annonce qu'on va aussi parler de l'europe : ( gilets jaunes , référendum de macron grand débats , venezuellaaaaaaaa ... europe ? ha ben non , la prochaine fois j'espère ... bourdin se rattrape aux branches heu mais c'est en mai on a le temps on vous réinvitera ... )

https://www.facebook.com/ManonAubryFR/videos/2427538040608734/  (manon aubry les terriens du dimanche , faut il limiter les revenus des plus riches ?   face à brunet )

 

=========================================================

 

liens pour interviews ou textes de personnalités FI .

https://www.facebook.com/InsoumisRhone69.8/videos/268370570288418/ ( mélenchon 2017)

https://www.facebook.com/mbompard/videos/364038854147075/

http://www.lefigaro.fr/politique/2018/09/26/01002-20180926ARTFIG00291-eric-coquerel-invite-du-talk.php

https://www.facebook.com/MathildePanotFI/videos/2351244648442194/

 https://www.facebook.com/Juliooo.Lopezovitch/videos/10157190589934362/  (clémentne autain )

Mathilde Panot députée LFI du Val-de-Marne : "Il faut une Europe qui arrête les traités de libre-échange"

https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/emmanuel-macron-l-offensive-europeenne-1144087.html

l'émission en  entier .

https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/emmanuel-macron-l-offensive-europeenne-1144087.html

===================================================================

 

Sarah Legrain .

 

https://www.facebook.com/LegrainSarah/videos/290089635248493/UzpfSTIxNTcxMjQxODg2NDcyMzo2NTQ0NTk0NTE2NTY2ODI/

 

https://www.facebook.com/LegrainSarah/videos/403420326905605/

pour la journée de la femme DROITS DES FEMMES : HALTE À L'HYPOCRISIE LREM ET RN !

Montage de mes interventions lors d'un débat face à deux représentants d'En marche et du Rassemblement national au sujet des droits des femmes.
D'un côté une "grande cause nationale" mais incompatible avec la logique d'économies et de profit.
De l'autre un discours qui n'est employé qu'à une seule fin : pointer du doigt l'Islam.
1. Les droits c'est pas du blabla, c'est du concret : il faut des moyens pour les appliquer, donc arrêter d'en retirer aux centres IVG, aux associations qui accompagnent les femmes, à la formation des policiers, à la justice... Il faut aussi des lois pour les faire respecter : LREM ne souhaite pas contraindre les entreprises sur l'égalité salariale, et Macron refuse la directive sur le congé parental en Europe car "ça coûterait trop cher".
2. L'émancipation des femmes passe par la lutte contre toutes les formes de domination, contre le patriarcat. Donc incompatible avec cette insupportable instrumentalisation sélective faite par des hommes qui refusent l'égalité salariale, refusent l'IVG, veulent avoir leur mot à dire sur la façon dont les femmes s'habillent, et ne s'insurgent que contre la domination "islamiste" et les "violences de rue".
3. Et si au lieu de donner des leçons ces messieurs se mettaient au service d'une émancipation féministe menée par les femmes elles-mêmes ?

Avec au coeur de ce passage un beau moment de solidarité masculine, le député LREM venant à la rescousse du RN que j'ose mettre face à ses contradictions.

Mention spéciale à la journaliste Sophia Rousseau qui me laisse parler, ne lâche rien avec les autres, et apporte des éléments face aux mensonges ! pour une fois... ça fait du bien.

Et bien sûr si vous voulez entendre toutes les réponses langue de bois de ces messieurs (et le "bon anniversaire maman" du député LREM) le débat en intégralité ici :

https://youtu.be/Vv0zhFg9tBY

 

 https://www.facebook.com/LegrainSarah/videos/227570238083810/  

 

" CONTREPARTIES POUR LE RSA ? J'EN PEUX PLUS D'ENTENDRE ÇA !
- on demande des contreparties à ceux qui ne trouvent pas d'emploi, mais jamais à ceux qui empochent des milliards pour les détruire ! - on fait comme si les bénéficiaires du RSA étaient des profiteurs alors que 40 % d'entre eux ne le touchent même pas et que les autres survivent à peine avec 550 euros par mois (désolée pour la bafouille, 550 et non 50, Dieu merci !) - on devrait plutôt se préoccuper de cesser de détruire des emplois, et même d'en créer  - on confond travail dûment rémunéré auquel chacun devrait avoir droit / bénévolat qui est un acte volontaire et non salarié à respecter / travaux d'intérêt général qui sont destinés aux... repris de justice - M. Wauquiez est prend sa région pour un terrain de chasse aux pauvres et prétend appliquer une loi locale au mépris de l'égalité républicaine "

https://www.facebook.com/LegrainSarah/videos/661320240937905/

" DES DÉGÂTS ? BEN VOYONS INTERDISONS LES MANIFESTATIONS !
Enième épisode de la série "ces Gilets Jaunes ils nous embêtent, ils coûtent cher, ils se blessent sur des grenades... on ferait mieux de les empêcher de s'exprimer non ?"  - Avec dans le rôle principal le Monarque en personne, qui trouve  - qu'on devrait se réjouir qu'il n'y ait pas eu de mort (Zineb Zerari, marseillaise de 80 ans d'origine Algérienne, ne semble pas compter, ne me demandez pas pourquoi...)
- que manifester c'est se rendre coupable. Je pensais bêtement que c'était utiliser un droit fondamental garanti par la constitution. - Quand on vous dit que tout va bien et qu'on est en démocratie.- Et surtout arrêtez d'écouter ces dangereux gauchistes que sont le Défenseur des droits, la Ligue des Droits de l'Homme, l'ONU, le Parlement Européen. Tous manipulés par la France Insoumise et par les Russes, sans doute. "

 

https://www.facebook.com/LegrainSarah/videos/461140954422342/

" COMBATTRE L'ANTISÉMITISME, NON S'EN SERVIR
Voici la vidéo de ma réaction en direct sur BFMTV samedi soir à l'agression antisémite de Finkielkraut. Les nombreuses manipulations et calomnies que nous avons subies m'ont convaincue de la publier, même si un peu à contretemps faute de replay accessible.
On y voit  - notre condamnation ferme de l'antisémitisme et du racisme quels qu'en soient les auteurs et quelles qu'en soit les cibles (en l'occurence une cible avec laquelle nous avons bien des désaccords, ce qui ne m'a pas paru le sujet à ce moment précis). Dès lors qu'on entend "sale Juif" et "retourne à Tel Aviv" aucun doute ne subsiste sur ce caractère antisémite. Notre colère de voir ces antisémites salir tout le mouvement des Gilets Jaunes dont pas une seule revendication n'est raciste ou antisémite.  - notre détermination à participer au rassemblement contre l'antisémitisme d'hier soir, où nous avons bel et bien été malgré les menaces de mort reçues entre temps, et où quelques provocateurs de la Ligue de Défense Juive (organisation d'extrême droite que j'évoquais) ont de nouveau tenté, mais en vain, de nous intimider, avant d'être chassés par la foule. - notre refus des instrumentalisations politiciennes du combat contre l'antisémitisme qui l'affaiblissent très dangeureusement en l'utilisant comme une arme contre l'opposition, en particulier contre l'opoosition à la politique d'extrême droite du gouvernement Israelien de B. Netanyahou. Instrumentalisation à l'oeuvre chez Manuel Valls, qui défile sans vergogne avec les héritiers du franquisme, chez Sylvain Maillard qui lundi annonce une loi pénalisant l'antisionisme, avant d'expliquer mardi que la France Insoumise a des "racines antisémites très claires", apparemment en raison du soutien à la campagne de boycott.  On y voit aussi l'illustraiton des attaques de mauvaise foi que notre famille politique subit en France ou ailleurs ici à travers les allégations de Guillaume Durand qui me prend à parti et :
- qui fait de Corbyn, dirigeant du plus grand parti du Royaume-Uni et le meilleur espoir pour son peuple, un "antisémite notoire"
- qui déforme honteusement des propos de notre députée Danièle Obono qui aurait "plus pleuré Dieudonné que les victimes de Charlie. A ce sujet je regrette de n'avoir pu sur le moment les démonter, n'ayant le texte sous les yeux. Libération s'en est chargé dans cet article https://www.liberation.fr/…/daniele-obono-a-t-elle-plus-ple…  On y lit que Danièle Obono a bel et bien pleuré les victimes de l'attentat, mais non le journal dont elle trouvait les caricatures racistes, et qui aurait selon elle mérité le même traitement judiciaire que l'humour raciste de Dieudonné (qu'elle ne soutient pas et qualifie sans peine d'antisémite). Tout cela est matière à débat sans doute (et Danièle Obono ne refuse jamais le débat) mais ne justifie en rien ni ces déformations et cette accusation d'antisémitisme, ni les innombrables insultes racistes et sexistes dont elle est continuellement l'objet sans que le monde médiatico-politique ne s'en émeuve. "

 

=============================================================

 

Corbière 

 https://youtu.be/3-LPqdG1I_8    ( europe 1)

 http://www.lesrepliques.com/Le-gros-coup-de-gueule-d-Alexis-Corbiere_a1253.html

http://www.alexis-corbiere.com/index.php/post/2017/04/28/Quand-Macron-jugeait-st%C3%A9rile-et-sectaire%2C-la-lutte-contre-les-id%C3%A9es-d-extr%C3%AAme-droite

 Corbière votera macron : " aucune voix pour le front national ,  je dis à ceux qui seraient tentés par une stratégie du pire , non , jamais , ce sont nos ennemis " . et il précise : " je ferai ce que j'ai toujours fait , juste je respecte ceux qui s'abtiendront ... "     (lci 25 avril 2017) (les vidéos ne sont plus disponibles )

https://youtu.be/tBGQQjbcfoY  ( allez vous faire une loi contre le jet de petit suisse à la cantine ? )

 

==============================================================

 

Coquerel

https://www.facebook.com/EricCoquerelPG/videos/1728095757285480/  (loi de finance)

https://www.youtube.com/watch?v=jGodnvX7iYQ&feature=youtu.beet

 

https://www.lemediatv.fr/les-programmes/vraiment-politique/4-le-retour-de-la-lutte-des-classes/

 

https://www.youtube.com/watch?v=5I8JAX3gp-M (après le matraquage de loic prudhomme coquerel contre les violences policières sur les gj , mais aussi dans les quartiers , mais aussi contre la prépression antisyndicale , guirande et d'autres ,.... )

 

https://www.facebook.com/EricCoquerelPG/videos/1039829209539247/

 

" Dans une démocratie digne de ce nom, Christophe Castaner aurait démissionné tous les jours depuis 16 semaines !" " Dans le monde rêvé de Macron, un bon citoyen est un lycéen de Mantes-la-Jolie : à genoux, les mains sur la tête. Uber plutôt que dealer, mais surtout pas contestataire ! "   "Gaël, Adam, Loïc, Bounna, Karim, Zyed, Gaye, Fatih... Retrouvez mon discours sur la criminalisation des militants, des jeunes de quartier, des Gilets Jaunes."

 

===============================================================

 

Quatennens :

https://www.facebook.com/areski.atsada/videos/1000596270150775/ ( les terriens du dimanche ; contre brunet )

 

https://www.facebook.com/AQuatennens/videos/482829668786700/   (onpc)

https://www.facebook.com/zoneinsoumise/videos/1633884210024133/ ( émission politique )

https://www.facebook.com/LesDixSept/videos/1433078916786023/ ( punchs lines )

https://www.facebook.com/LesDixSept/videos/1434690086624906/ ( cnews )

https://www.facebook.com/areski.atsada/videos/793781674165570/  ( france info (17 05 2018 )

https://www.facebook.com/areski.atsada/videos/806645299545874/ ( regards)

 https://www.facebook.com/AQuatennens/videos/539215286481471/ (assemblée , sncf )

https://www.facebook.com/areski.atsada/videos/791980411012363/  ( france 3)

https://www.facebook.com/100021589450249/videos/208789796517334/ (24h pujadas)

 

https://www.facebook.com/BourdinDirect/videos/1035109493304097/  ( bourdin )

bon evidemment il y a le huffngton post qui titre "bourdin corrige sechement quattenens " vous ne connaissez pas votre sujet" ; une réponse possible : un poil vexé de ne pas avoir coincé quatennens sur les grèves et les cheminots et les zadistes "qui sont violents gnagna " , bourdin s'est lancé dans une surenchère sur l'intitulé d'une commission ...mais quattenens est resté impeccable jusqu'au bout ...

 une autre ( pas de moi , trouvée sur le fil ) " Formidable!!! Quatennens parle à raison d'enquête de l'ONU concernant l'usage des armes chimiques. Bourdin lui reproche de ne pas savoir qu'une enquête de l'OACI, émanation de l'ONU, va chercher seulement  à déterminer la nature des produits utilisés. A ce moment là, QUATENNENS n'a pas parlé de l'OACI  -_- et il n'a pas plus parlé de seulement déterminer la nature des produits utilisés (puisqu'il ne parle pas de l'OACI). Et pour conclure BOURDIN affirme que c'est par une enquête de l'ONU qu'on pourra connaitre l'auteur de l'usage des armes chimiques. (ce qui m'fait furieusement penser à ce que disait le jeune député dès l'départ -_- ) . "

 

===========================================================

 

Mélenchon contre la suppression de lisf

https://youtu.be/QSscq29ZOAg

   " Je ne vous ferai pas de rapport chiffré je l'ai déjà fait à cette tribune et mes camarades communistes viennent de le faire en épuisant tous les arguments sur le sujet . .. Nous vivons ensemble donc nous devons partager les efforts , c'est ce que se disent les français depuis 1789 et  même avant c'est pourquoi ils ont ressenti comme un choc la suppression de l'impôt sur la fortune ... on ne demande pas un effort supplémentaire aux plus pauvres quand on est en train de cajoler les plus riches ...  " ////   " sans compter qu'avec le dumping fiscal en europe ... les taxes pesant sur les populations augmentent pendant que les impôts progressifs reculent ..."   .....    et la suite est encore mieux ... relations de lutte dans l'entreprise vs impôts , dividendes vs investissements , banques centrales vs investissements privés ... et une belle conclusion ...

 

https://www.sudouest.fr/2019/03/05/classement-forbes-la-fortune-des-ultra-riches-francais-a-bondi-de-14-5-en-2018-5871817-10407.php

https://www.facebook.com/100009843843761/videos/874296209575166/ jean pierre mercier sur carlos ghosn .

https://www.facebook.com/nicolas.lambert.5872/videos/2419982754679834/   brossat (comme quoi il dit pas toujours que des conneries )

 

=============================================================

 

ruffin contre le cice :

https://www.youtube.com/watch?v=2UyaNPzu4W4

 

 

"débraillé ... petit pitre ... " voici la façon pourrie avec laquelle ces chiens de garde parlent à ruffin , qui reste encore parfaitement correct à leur égard , c'est bien la preuve que dans la détestation réciproque entre mélenchon et certains éditorialistes , c'est bien les editorialistes qui en sont responsables .

 https://www.marianne.net/politique/video-l-incroyable-proces-fait-par-une-journaliste-francois-ruffin-sur-france-inter
https://www.franceinter.fr/emissions/questions-politiques/questions-politiques-15-avril-2018

"petit bourgeois" ... "débraillé"  ... "petit pitre" ... "vous dites "je suis protectionniste"  machin là , mais ça veut dire quoi ? comment ça marche ? "  .... "haineux"  ... "avec de vielles idées" .... "les iles caimans c'est pas la france vous êtes au courant ? "

 alors qu'ils essaient de dire vous défendez les femmes de ménage donc qu'il  devrait ralez contre le statut des cheminots , ruffin les envoient aux fraises avec les milliardaires   alors ça change de sujet :

" vous êtres audible sur la contestation , très efficace , mais mais mais on voit mal dans vos interventions quel projet économique et de société vous dessinez .. vous dites "je suis protectionniste" machin là , mais ça veut dire quoi ?  "

double moisissure : première moisissure : "vous contestez mais vous ne proposez rien"  pfff .. deuxième moisissure : le ton et la forme avec lequelle est dit "machin là  ... mais ça veut dire quoi ?"   vaut son pesant de mépris et de détestation et de haine de la part de la journaliste . en tout cas ils ne pouvait pas faire toute l'heure sur la syrie et les méchant zadistes et méchant étudiants et méchant fi qui récupèrent les étudiants  , donc ruffin a pu trouver de quoi parler de fond et de fond .... :

 

"journaliste"- "  ..gnagnagna ... mais les zadistes sont violents ... gnagnagna .. "

Ruffin :  -"je vais vous prendre un exemple : y a eu les paradises papers , un certains nombres de dirigeants français : bernard arnaud , dassaut , mais aussi des grandes firmes inernationales  : apple whirppol rl dreyfus allaient planquer leur pognon aux caimans ,jersey , luxembourg enfin bon vous connaissez j'ai pas vu un déploiement de blindés devant l'entrée des conseils d'administration"

"journaliste une" :  -"rhooo"  (véridique)

"journaliste deux" : - mais on va pas envoyer les blindés au iles caimans (et pourquoi pas)  c'est pas la france vous êtes au courant (et alors )"

Ruffin : - "mais ils sont chez nous ces gens là , j'ai pas vu de déploiement d'helicoptère  ..."

"journaliste" : - "mais c'est pas illégal"

ruffin  : "... tournant autour .. "

"journaliste" : - "mais c'est pas illégal"

ruffin  : "... des beaux quartiers ...  "

"journaliste" : - "mais c'est pas illégal"

ruffin  : " .. mais je n'ai même pas entendu ...  "

"journaliste" : - "mais c'est pas illégal"

ruffin  : "le président ou le pm dire un seul mot des paradises papers , parce que ce sont leurs amis "

"journaliste" : - "l'europe s'en est saisie"  (pfffff ...)

ruffin  : " je vous parle du président et du pm ... pas un mots et bien là si y a pas du deux poids deux mesures . hein .. "

ruffin  : "-"et je suis désolé mais qu'est ce qui est le plus dangereux pour l'ordre social ? "

"journaliste" :-  blanc

ruffin  :- " este que c'est des gens   qui font leur petit  potager dans leur coin à nddl , ou bien est ce que  ce sont ceux qui dans les paradis fiscaux ,vont planquer leur pognon et échappent aux fisc , aujourd'hui des dizaines  des milliards qui manque pour les ephads pour le transport public , ça signifie tout ça et oui là ça méritait un coup de semonce de la part du pr , et on a eu zéro mots du pr , zéro mots du pm sur ces question "

[...]

 

 https://youtu.be/gGL6NET6M14   (ruffin à onpc)

https://www.facebook.com/FrancoisRuffin80/videos/925498487631689/  (assemblée nationale , agriculteurs )

https://www.facebook.com/FrancoisRuffin80/videos/926750940839777/ (assemblée nationale , agriculture ditribution)

 

=============================================================

 

Juan Branco

https://youtu.be/hbSQQZ-t_qg   ( des dorures de la république au transpalette , beau parcours , et de bonnes reflexions de fond )

 

================================================================

Franck Lepage

https://www.facebook.com/PerspicaceInfo/videos/354771528304279/  (bon ça date mais ça fait pas de mal de se le remettre de temps en temps , on commence par le b-a-ba : salaire direct et indirect , sarkozy et les chaaaarges sociales .)

https://www.youtube.com/watch?v=JjJ2tzh3r7w
https://www.facebook.com/LeMediaOfficiel/videos/712509585795768/    (  langue de bois , novlangue , capitalisme ;  parceque c'est notre projeeeeeeet ... ) 

 https://www.youtube.com/watch?v=ixSI7qD-Z1s

perso le petit passage sur la révolution m'a bien plus . (entre 4h35 et 4h40 )

 

 

polony : GJ et mise en perspective économique " il faut enlever les sens interdits . " 

https://www.youtube.com/watch?v=yirBEp3hxro

 l'émission entière :

https://www.youtube.com/watch?v=ZKb-Di4zZS4

 

====================================================================

 

Jacques généreux :

https://youtu.be/3SMNYJ9K3VY  (2017)

 

bonus video dette publique à mettre dans stokages chiffres et graphiques : https://youtu.be/ZE8xBzcLYRs  (rappel entre 73 et 2011 , la dette publique a augmenté de 1 348 milliards et entre 73 et 2011 , les intérêts de la dette ont couté 1 408 milliards !! )

 

Thomas Porcher :

http://www.regards.fr/la-midinale/article/thomas-porcher-la-dette-a-ete-inventee-pour-promouvoir-des-coupes-dans-les

https://www.youtube.com/watch?v=NoygQsdmyJE  ( grandes gueules , incroyable qu'il garde son calme !! )

https://youtu.be/fQZDo-_zU7g (au média , interviewé par aude lancelin)

 

Thomas Porcher et Thomas Guénolé :

https://lemediapresse.fr/economie-fr/thomas-guenole-et-thomas-porcher-contre-la-pensee-unique-en-economie/

 

Henri Sterdiniaks :

https://lemediapresse.fr/social/henri-sterdyniak-parler-de-revenu-universel-dactivite-est-un-scandale/

extraits :

Les 8 milliards, c’est bidon.....  8 milliards sur 4 ans, ça fait à peine 2 milliards par an. Dans le même temps, il faut savoir qu’on va supprimer les emplois aidés et on va aussi désindexer les prestations familiales. A côté de cela, il n’y a pas de mesure pour le RSA, qui est pourtant une arme utile contre la pauvreté ....

... Appeler ça le « revenu universel d’activité » est un scandale. C’est du détournement de concept. L’idée de revenu universel est incompatible avec le fait de contrôler la recherche d’activité.

Au lieu d’aider les chômeurs, on aide les enfants à être mieux éduqués. Au lieu d’aider les personnes âgées, on fait en sorte que les gens restent plus longtemps au travail. C’est extrêmement dangereux car on s’attaque à la protection sociale, mais avec une forme de bonne conscience.

Le grand problème est que le RSA est très faible et que beaucoup de gens sont en situation précaire parmi les familles monoparentales et les familles nombreuses. Il n’y a pas grand-chose pour eux dans ce plan

« Les inégalités, on peut les maintenir, le tout c’est que quelques personnes parmi les plus pauvres réussissent à grimper à des niveaux plus élevés. » ...  parmi les enfants des classes populaires, quelques-uns s’en sortiront et les autres seront coupables de leur sort. « Si vous êtes pauvre, c’est parce que vous n’avez pas réussi, tant pis pour vous. »

 

et la conclusion :

Le scandale dans tout cela c’est que certains gagnent des millions en montant des opérations financières alors que pendant ce temps, beaucoup végètent avec 800€ par mois .

 

Thomas Piketty :

https://www.facebook.com/IZap4u/videos/1807866602590350/  ( onpc )

https://www.facebook.com/franceinter/videos/1863248137043631/ ( france inter )

 

Christophe Rameaux

https://www.facebook.com/lavraiedemocratie/videos/880988425358548/

" c'est vous qui êtes irresponsable mr brunet ..."

 

 Arnaud Montebourg (et pourquoi pas ?)

 https://lvsl.fr/arnaud-montebourg-les-sociaux-democrates-ne-servent-a-rien   ...

Nous avons retrouvé Arnaud Montebourg rue de l’Opéra, dans les locaux parisiens de son entreprise Bleu Blanc Ruche. D’abord réticent à l’idée de parler politique, nous avons finalement passé en revue avec lui les principaux thèmes qui ont structuré son engagement, du Made in France à la démondialisation, jusqu’au sujet lourd qu’est la politique industrielle. Ministre de l’économie et du redressement productif de 2012 à 2014, nous avons pu aborder le poids de la haute administration et les contraintes de l’exercice du pouvoir. « L’Union européenne s’est retournée contre les peuples » déplore-t-il en constatant la fin de l’utopie fédéraliste et le déclin accéléré de la social-démocratie partout sur le continent

[...]

Sur ce sujet, il y a eu dernièrement une étude du cabinet McKinsey – qui n’est pas vraiment une officine mélenchonniste. Cette étude montrait que ces dix dernières années, dans les pays de l’OCDE, 580 millions de citoyens avaient vu leur niveau de vie baisser ou stagner, alors que dans la décennie précédente c’était seulement 10 millions d’entre eux. Les dix années de mondialisation et de mise en concurrence des revenus tirés vers le bas, ainsi que la gestion austéritaire de la crise, ont provoqué la révolte des classes moyennes. Cela a provoqué Trump, Salvini, les néo-nazis au pouvoir en Autriche, l’Alternative für Deutschland comme probable deuxième parti et force d’alternance possible en Allemagne, Marine Le Pen au deuxième tour à 33 %…

La social-démocratie a été l’auteur de cet appauvrissement : le matraquage fiscal par Hollande, Renzi et l’austérité, et je ne parle même pas du PASOK. Partout, ils ont été les agents de cette austérité contre leur propre électorat – ça a été leur bêtise – mais surtout contre la masse des gens qui n’avaient aucune responsabilité dans la crise financière.

https://youtu.be/ALDgsnkE_i0  ( ... à écouter largement  ... )

 

==========================================================

 

https://logosuniversitaire.wordpress.com/2019/02/28/christophe-ramaux-le-projet-densemble-du-neoliberalisme-est-de-remettre-en-cause-les-quatre-piliers-de-letat-social/

"on ne peut pas prôner l’Etat social sans remettre en cause la mondialisation. Cela ne signifie pas que l’on va revenir à l’autarcie, mais cela signifie qu’il faut remettre en cause le libre-échange et partant le dumping social et environnemental".

« Pour le keynésien que je suis, il est évident que les gilets jaunes réclament plus de service public » [...]« Les néo-libéraux ont utilisé la mondialisation pour servir l’intérêt de quelques puissants, puisqu’à l’échelle mondiale, il n’y a pas de pouvoir du peuple » [...] « Qu’est-ce que devaient faire les Etats ? Ils devaient bien sûr sauver les banques ! Ce qu’il faut leur reprocher, ce n’est pas d’avoir sauvé les banques, mais plutôt de ne pas en avoir profité pour en reprendre le contrôle »

 

Stathis Kouvélakis

https://blogs.mediapart.fr/avellino/blog/061017/stathis-kouvelakis-macron

Une interview de Stathis Kouvelakis , anciennement de syriza . On y voit l'imposture de Varoufakis qui soutient l'action de macron en grece .

 

france inter , le 6 septembre 2017 18h 19h "le monde comme il va"

 

 

- Fabienne Sintes : La Grèce , sept ans d'austérité à marche forcée , des reformes des retraites successives , 40% de baisse dans les effectifs des fonctionnaires , un salaire minimum qui est tombé à 680 euros , une dette à toujours 180% du pib  [...] un combat contre les créancier , depuis on l'a perdu de vue se pays qui se démène encore , demain et après demain Emmanuel Macron rend visite avec des chefs d'entreprise dans sa besace , peut être que la Grèce compte sur lui pour plaider un allègement de sa dette ...  bonjour stathis kouvelakis comment va la Grèce aujourd'hui? ...

- Sathis Kouvelakis : Et bien ...  Mal :  pour citer un chiffre que vous avez cité , le salaire minimum n'est plus à 680 , il est à 480 euros , ce qui montre bien qu'on est dans l'objectif avoué depuis le début , c'est à dire d'aligner les salaires grecs sur les salaires des balkans alentours .  Mais les prix à la consommation sont resté comparables et donc il y a une chute dramatique du niveau de vie de la population , une paupérisation des services publics . Le pays se vide de sa substance , de ses forces vives , plus de 400 000 personnes ont émigré ces dernières années essentiellement des jeunes diplômés . 

- FS : Sur 11 millions de personne , en France ça correspondrait à plus de 3 millions , c'est une hémorragie 

- SV : Oui c'est une hémorragie terrible , la Grèce a en plus moins de 10 millions maintenant , il y a plus de décès que de naissances depuis 2012 , et aux 450 000 émigré s'ajoutent 250 000 travailleurs étrangers qui sont partis , il y a une véritable hémorragie de la population est terrible et elle est à l'image d'un pays exsangue , qui plonge et qui va continuer à plonger au vu des dernières évolution , parce que avec ce que  Tsipras a signé au printemps dernier avec les créanciers , c'est un troisième plan d'austérité , austérité interminable puisqu'il s'est engagé à maintenir des excédents budgétaires de 3,5 % sur les 4 prochaines années et de 2% , tenez vous bien , jusqu'en 2060 !  Alors que le problème est réglé : il n'y a aura pas d'allègement de la dette , le dernier accord confirme ce qu'on sait depuis 2012 , à savoir qu'il y aura seulement des échelonnements , qui de toutes façon sont déjà très étalés mais aucune allègement de la dette à proprement parler .

- FS : on va en reparler de cette dette .. je vais me faire l'avocat du diable , les chiffes disent que le chômage qui a eu grimpé autour de 28 % et aujourd'hui à 23% , on dit que les projestcion de croissance sont meilleure , qu'on n'est plus en récession en grèce .. quand vous voyez ces chiffres vous nous dites quoi ?

- SK : Ecoutez heu , le chômage a atteint 24,5 il est à 21,5 , ce qui veut dire en réalité , contenu de l'xode qui s'est produit , l'économie a continué à détruire des emplois stable , et les quelques emplois créés sont des emplois précaires à moins de 400 euros.. Le Portugal sur la même période a vu son chômage divisé par deux . L'économie greque est dans un état comateux : on parle de 0,5 mais la Grèce  perdu un quart  de son pib . Vous savez il suffit de faire un tour dans un hopital en Grèce pour se rendre compte à quel point ce pays a quitté les standards minimaux

- FS : cet été on a fait beaucoup de publicité , et je vous entend déjà me dire que la population ne peut pas se rendre compte de ça  , sur le fameux retour de la Grèce sur les marchés , un emprunt à 3 milliards , que les investisseurs reprenaient confiance .. 

- SK : écoutez non pas dut tout , ce retour qui a été fait concerne pour les deux tiers un échange de titres déjà émis dans le passé et qui sont rachetés par les banques grecques de façon entendue , dans un deal politique . Très peu de titres ont été proposés sur le marché , moins d'un milliard , il est significatif qu'ils aient été proposé à un taux supérieur à 4 % (sic) , quatre fois plus que le Portugal . personne ne croit que la grèce ne pourra réemprunter sur les marché .. à supposer que ceci soit un objectif souhaitable , hein ... la réalité est très simple , elle est énoncée non pas par moi ou par des opposants mais par le fmi, qui a caractérisé la dette grecque de "excessivement non viable , d'ailleurs il a exprimé son désaccord avec les nouvelles mesures d'austérité qui ont été imposées sachant que leur effet est profondément récessif . donc on applique les mêmes recettes qui ont fait plonger le pays et on les applique ad vitam aeternam .. Jusqu'à 2060  l'austérité !  C'est incroyable qu'un gvt prétendument de gauche accepte , capitule devant ce genre d'exigences .

- FS : le fmi qui a dit qu'il avait été trop brutal , j'imagine que ça vous fait une belle jambe ..

- SK : Je crois rêver ..  Mais le fmi d'une coté il dit que la dette est non viable , que les nouvelles mesures sont récessives , il appelle à une allègement de la dette qui est refusé par les instances européennes . Mais de l'autre coté le fmi est champion pour dire qu'il faut de nouvelles mesures ,qu'il faut déréguler , qu'il faut privatiser , qu'il faut appliquer toutes les recettes désastreuses appliquées jusqu'à présent

- FS : et macron , qui vient , s'est votre allié ?

- SK : Ha .. Il y a toujours un mythe de la france , amie de la Grèce , alors l'opinion publique grecque est francophile , la Grèce est encore un pays où on se fait des idées sur la France en tant que puissance , avec une certaine indépendance .. Mais la réalité c'est que cette image de macron ami de la Grèce et des gvt français qui seraient les anti Merkel-Shauble ,  eux c'est les gentil et merkel c'est les méchants ... Mais en réalité c'est un mythe , parce que par exemple le dernier accord d'austérité , signé par Tsipras en 2015 , a en grande partie été rédigé par les fonctionnaire de Bercy , au moment où monsieur macron était ministre ...

- FS : Mais on avait entendu Yannis Varoufakis dire , au moins pendant la campagne , parce que  bon après sur la politique il a eu un changement de pied , mais que au moins macron avait tenté d'aider la Grèce ...

- SK : Ecoutez je suis navré que Yannis Varoufakis ... bon c'est tout à son honneur d'avoir refusé le plan d'austérité et quitté le gvt ... mais continuer à propager cette image de macron qui serait gentil ?! ... Non ,  la réalité c'est que au delà des bonnes paroles , la France a joué un rôle central dans la mise en place de ces politique d'austérité .  Et maintenant si monsieur macron va à Athènes  c'est pour un mélange de comm mais à la fois c'est aussi de façon tout à fait intéressée , en effet les entreprises françaises  , le vrai deal hein , pas la comm sur les starts up , ce qui est véritablement en cause c'est le rachat du port de Thessalonique , et le rachat des centrales thermique et d'une bonne partie du réseau par EDF  !... la France est en train de participer au pillage de la Grèce par le rachat de ses infrastructures publiques  !

- FS : Mais est ce qu'on ne veut pas voir la France et l'europe freiner les appétits des chinois ? ..

- SK : Ecoutez , je vais dire quelques choses qui risque de vous choquer [ -FS : ho ben allez y.. ] mais les investissements Francais et allemands sont presque exclusivement à racheter du déjà prêt , c'est à dire des infrastructures publiques , c'est à dire les bijoux de famille de l'état grec qu'il est obligé de céder dans les accords qu'il a signé . Au moins les chinois , certes ils installent des zones de non droit , des fiefs ou règne un régime de travail tout à fait brutal  , mais au moins c'est des investissements

- FS : donc zéro risque c'est ça  ?

- SK : Totalement ! Mais ça c'est l'attitude prédatrice en réalité des entreprises françaises , qui n'achètent que du sûr . Le reste c'est de la comm , je voyais dans "le monde" , une start up dans les compléments alimentaires , bon ce n'est pas sérieux ça .. les véritables affaires sont ailleurs et elles n'ont rien à voir avec un investissement productif

- FS : On attend les élections en allemagne .. Est ce que merkel lâchera du lest dans son dernier mandat ?

- SK :  Pourquoi le ferait elle ?  L'électorat allemand a l'air de vouloir la récompenser elle et shauble , justement pour avoir été fermes la grèce , de ne pas avoir laissé ces "parasites" du sud gaspiller l'argent des vertueux du nord ..  C'est ça le plus grand danger , que ce genre de politque conduit à des exacerbations des tensions , à des haines et des rivalités à l'intérieur des peuples européens et pas seulement de leur gvt .

- FS ; Stathis Kouvelakis , comment il va Tsipras , est ce qu'il peu se faire réélire ?

- SK : L'usure du gvt Tsipras est énorme mais c'est toute la classe politique qui est décrédibilisée . les gens tournent le dos , personne ne semble profiter de l'affaissement du gvt   , la déception et la démoralisation de la population sont énorme , la societe est traumatisée et atomisé , il faut quil réagissent c'est seulement d'en bas , d'un mvt issu du peuple qu'une solution peut se dégager

- FS : Mais qu'est ce qu'il reste de la gauche de varoufakis qui est aussi la votre , même si j'ai bien compris que  ..

- SK : Ecoutez , Je ne suis pas exactement sur les positions de varoufakis [ - FS : on a compris .. ]  contrairement à lui je crois que l'union européenne c'est le problème et non pas la solution . monsieur Varoufakis continue de penser qu'on peut la changer et la démocratiser ... la preuve a été faite du contraire , précisément ... Ce que je dirais c'est qu'il n'est pas facile de se remettre d'une telle défaite , nous qui dans syriza avons mené une bataille pour empêcher cette issue désastreuse , nous payons aussi le prix d'avoir participé à cette expérience qui a été la source de la plus grande défaite et la plus grande démoralisation que les forces progressistes ont subi

- FS : Mais si demain il y avait un référendum au sujet de l'europe , que diraient les grecs ? ils restent européens malgré tout ?

- SK : He bien si l'occasion leur était donnée , je crois qu'ils exprimeraient leur rejet absolu , et toute les enquêtes d'opinions montrent que la majorité de la population rejette massivement , est hostile à ces plans d'austérité et ne voient aucune issue et aucune perspective , mais il n'y a pas d'offre politique , comme on dit , pour permettre  ce sentiment majoritaire de se cristalliser ...

....(puis une dernière qustion sur aube dorée)

- FS : Merci stathis koufvelakis ...

 

=======================================================================================

 

 .

Poutou :

https://www.facebook.com/241215176719875/videos/2343368279321850/ ( toujours un débit rapide , toujours de bonne "punchline" , poutou face à wauquiez )

 

Filoche :

https://www.facebook.com/241215176719875/videos/1105437852970352/  ( filoche face à brunet )

 

Xavier Matthieu :

https://www.facebook.com/576030965833088/videos/943828322386682/  (Xavier Mathieu à la tribune avec mélenchon et fi  "On a jusqu'à dimanche pour virer la bête immonde , et à partir de lundi on vire le banquier ."  )

https://www.arretsurimages.net/chroniques/le-matinaute/la-macronie-en-etat-de-peur

 

sur la question de la violence , c'est en même temps très cynique ce que je vais vous dire , mais malheureusement la vraie solution contre les violences , c'est d'y répondre très rapidement , parce que en fait malheureusement vous attendez toujours , vous poussez toujours les gens à bout , vous allez toujours au bout . vous savez nous la préfecture de compiègne , six semaines ,  pendant six semaines les gens de l'état nous disaient "on va organiser votre réunion on va l'organiser" , six semaines , silence radio , on appelait les ministères , personne , personne ne nous répondait .. on a pété la préfecture de compiègne , trois heures après le ministre annonçais qu'il y allait avoir des négociations avec ....

Là en fait , vous avez  reculé , non pas parce que vous avez entendu les gens , mais parce qu'ils se sont mis en colère , c'est parce qu'il y ae u de la violence samedi , c'est pour ça que vous avez répondu favorablement : parce que ça vous a fait peur ... vous cautionnez la violence parce que vous attendez qu'elle arrive pour donner aux gens .... "   (Xavier Matthieu)

 

Stathis Kouvelakis

https://youtu.be/zj-crhsqmes   , ( Stathis Kouvelakis explique , réexplique et réexplique . merci à lui .  soutenir le média ..... ! 

 

 

Arnaud Viviant :

« La bourgeoisie, de droite ou de gauche, est idiote car elle est en train de faire le jeu des plus riches qui vont ensuite la dépouiller ! »  Chez Moix « La lutte des classes », mercredi 27 mars à 23:05 sur Paris Première "ce n'est plus la lutte des classes mais la guerre des classes , et buffet a bien dit que c'est les riches qui l'ont gagnée en ce moment ."

https://www.facebook.com/parispremiere/videos/258443245105875/

 

montebourg

prêt à voter pour la france insoumise.
Les traités de l'ue empêchent de faire une politique de gauche .

 https://www.facebook.com/arnaud.guvenatam.1/videos/608924939626695/UzpfSTEwMDAwMDU3NDE1NDcxNToxMTY2MzkxNjUwMTg4MjEy/

 

===============================================================================================

 

Elsa Faucillon et Marie Georges Buffet :

 

http://www.liberation.fr/france/2018/09/13/le-pcf-doit-s-ouvrir-c-est-une-necessite-absolue_1678546

( rajout : https://www.facebook.com/stephanepeu/videos/468397743679976/)(et marie georges bien sûr : https://www.francetvinfo.fr/politique/la-france-insoumise/on-ne-va-pas-arriver-aux-elections-europeennes-avec-cinq-listes-de-gauche_2943381.html )

 

 

  • «Le PCF doit s’ouvrir, c’est une nécessité absolue»

Désireuse de tourner la pase au parti communiste français , la député de 37 ans elsa faucillon est prête à un rapprochement avec la france insoumise , à rebours de nombre de ses camarades  ... (" la campagne de 2017 a été plus forte, Mélenchon était proche du second tour, mais il nous a manqué le fait d’être unis, ensemble.")

Elle pousse pour une ligne de rupture («sortir des traités européens») et écolo («nous sommes trop en retard sur cette question»)

 

 

Une rencontre à épisodes. La première fois, c’était en septembre 2017, à la Fête de l’Humanité. La direction du Parti communiste français affiche alors de nouveaux visages pour tenter d’exister médiatiquement. Elle convie la nouvelle députée des Hauts-de-Seine à un déjeuner avec la presse. Elsa Faucillon passe une tête. Quelques mots et puis s’éclipse. On la retrouve quelques jours tard au Bourbon, un café posté en face de l’Assemblée. On découvre une jeune élue (37 ans) qui ne semble guère stressée par sa nouvelle vie. Veste en cuir verte, jean, elle évoque son arrivé à l’Assemblée nationale : «A chaque fois que je croise un journaliste, il me demande si je suis de LREM ou si je suis attachée parlementaire… Ils restent la bouche ouverte lorsque je réponds : "Non, je suis députée PCF".» Elle aime en jouer. Elle se marre 

Un an plus tard. Elsa Faucillon s’est fait remarquer à diverses reprises, notamment lors des débats sur la loi asile-immigration. Plus personne ne demande à la «rouge» si elle fait partie de la bande à Macron. Dans un autre rade proche du Palais-Bourbon : lunettes de soleil, robe à fleurs pour un été à rallonge. La députée fait le bilan de sa première année : «J’ai kiffé, vraiment kiffé. Parfois, c’était dur face à la majorité. J’ai néanmoins rencontré des gens géniaux et j’ai compris une chose : que mon écharpe de députée est beaucoup plus utile à l’extérieur de l’Assemblée.» Parlementaire de La France insoumise en Seine-Saint-Denis, Clémentine Autain ne tarit pas d’éloges sur sa «copine», avec qui elle dirige la revue Regards : «Elle a du caractère, elle m’a bluffée. Elle ne cède jamais un pouce de terrain. Elsa est une féministe qui incarne avec talent une forme de modernité en restant attachée à ses traditions, une gauche radicale et populaire.»

«Liquidatrice»

Récemment, Elsa Faucillon s’est lancé un nouveau défi. Pour le prochain congrès du PCF qui aura lieu en novembre, elle va présenter un texte d’orientation : «Se réinventer ou disparaître !» Elle pousse pour une ligne de rupture («sortir des traités européens») et écolo («nous sommes trop en retard sur cette question»). La direction actuelle, menée par Pierre Laurent, se dirige selon elle lentement vers une voie sans issue. «Lorsqu’un parti est en difficulté, il se renferme sur lui-même alors qu’il faut faire tout le contraire, s’ouvrir. C’est une nécessité absolue», s’enflamme-t-elle. Comme beaucoup de militants communistes, elle garde en mémoire la dernière présidentielle : «La campagne de 2012 a été un moment incroyable de ma vie politique, c’était enthousiasmant. Mais cinq ans plus tard, la campagne de 2017 a été plus forte, Mélenchon était proche du second tour, mais il nous a manqué le fait d’être unis, ensemble.» Elsa Faucillon milite pour que son parti reprenne langue avec La France insoumise. En interne, ses mots agacent les tenants de la «ligne» du PCF, qui ont vite fait de surnommer ce pur produit du parti «la Liquidatrice».

Eté 1981 : trois mois après l’élection de François Mitterrand, elle voit le jour à Amiens, une ville qui a également vu naître Emmanuel Macron et grandir François Ruffin. Enfance sans histoire. Le paternel est technicien, la mère agent de sécurité. Les deux portent les deux mêmes casquettes : CGT et PCF. «Mon père, enfant de chœur, a découvert le parti par le curé. Pour lui, Jésus, c’était le chemin logique avant le communisme», étaye-t-elle - Elsa Faucillon ne croit pas en Dieu mais elle prie à chaque difficulté sans savoir pourquoi. Ses parents divorcent quelques mois après son huitième anniversaire : elle quitte la Picardie avec sa mère et son frère. Elle découvre la banlieue parisienne. Passe son adolescence dans les Hauts-de-Seine, à Colombes puis à Gennevilliers, où elle vit toujours.

Enième lapin

Alors que tout est rouge autour d’elle, elle ne s’intéresse pas encore à la politique. Elle y pose un premier orteil lors du référendum sur l’Europe en 2005. Le véritable déclic arrive l’année suivante : la lycéenne se mobilise contre le Contrat premier embauche (CPE). Elle arpente le bitume, s’engage. L’étudiante en histoire de l’art («Je voulais organiser des expos») prend très vite de la place dans les Hauts-de-Seine au sein de sa famille politique. Elle gère la communication, puis devient secrétaire départementale : «J’ai toujours trouvé que le PCF avait une image passéiste, il était moins attractif que d’autres. Néanmoins, lorsqu’on s’engage, on ne le fait pas par opportunité ou pour l’argent, ce n’est pas le bon endroit pour ça.»

Elsa Faucillon croise le père de son enfant, Yann, un prof d’université en sociologie, au parti («un intello marrant»). Il est «trop fier de moi», souffle-t-elle avec les yeux du bonheur. Elle poursuit : «Il a un lien hyper fort avec l’histoire et, pour lui, être députée communiste, ce n’est pas un détail.» Le PCF semble omniprésent dans son entourage. «Tous mes amis ne sont pas au parti. J’ai déjà été en couple avec des gens qui n’étaient pas communistes. C’est dur de construire un avenir avec des gens de droite», lâche-t-elle. Avant d’ajouter : «Est-ce que vous demandez aux bourgeois qui se casent lors des rallyes pourquoi ils sont entre eux ? La différence entre eux et nous, c’est que nous, ça se fait naturellement.»

Après chaque échange, la députée prend le large. S’éloigne et va respirer ailleurs. Elle cause de Marseille, une ville où elle se sent bien, des romans qu’elle lit (elle s’apprête à ouvrir Lèvres de pierre de Nancy Huston), du sport qu’elle n’a pas le temps de faire. Puis elle revient toujours à Colombes et Gennevilliers : «Je n’ai pas envie de décevoir ceux avec qui j’ai grandi, ceux qui sont heureux pour moi, ceux qui ont besoin.» La peur de changer aussi. La députée ne se «départit jamais de la fibre sensible. Il faut vivre les choses avec passion», répète-t-elle à l’envi. Comprendre : elle ne cache pas ses émotions. L’élue détaille : «Je peux m’engueuler très fort et me marrer le lendemain avec la même personne. Je n’aime pas les détours, il faut se dire les choses, ne pas cacher ce qu’on a au fond de soi ni mentir pour faire plaisir.»

Ce week-end, dans les travées de la Fête de l’Humanité, elle souhaite que le rendez-vous entre «les forces antilibérales» ne soit pas un énième lapin dont l’histoire est friande. «Il ne faut pas tendre des mains d’un côté et lâcher des petites phrases de l’autre. Nous devons prendre des décisions concrètes, mener des actions.» Le «nous» englobe son parti, les autres formations politiques, les «intellos» et les «artistes engagés». Vendredi soir, elle passera une tête au concert de NTM, un groupe qui «représente ma jeunesse, qui représente exactement ce que je suis». Peut-être que JoeyStarr et Kool Shen lâcheront un de leurs morceaux phares : «Mais qu’est-ce qu’on attend pour foutre le feu ? Mais qu’est-ce qu’on attend pour ne plus suivre les règles du jeu ?» Ils se montreront peut-être plus convaincants qu’Elsa Faucillon qui, au fond, pose - avec d’autres mots - les mêmes questions.

Rachid Laïreche

 

La députée Marie-George Buffet, le 18 octobre 2017. (FRÉDÉRIC DUGIT / MAXPPP)

 

franceinfoRadio France

Mis à jour le 16/09/2018 | 23:16
publié le 16/09/2018 | 23:16

 

"On ne va pas arriver aux élections européennes avec cinq listes de gauche", a affirmé dimanche 16 septembre sur franceinfo la députée du Parti communiste français (PCF) de Seine-Saint-Denis Marie-George Buffet, au soir de la clôture de la Fête de l'Humanité à La Courneuve (Seine-Saint-Denis). L'élue espère que les différents partis de gauche vont "se mettre autour de la table pour trouver une solution et aller ensemble" aux européennes.  

franceinfo : Toute la gauche a défilé à la Fête de l'Humanité, sauf les élus de La France insoumise, qui ont boycotté le rendez-vous. Le rassemblement de la gauche est-il compromis ?

Marie-George BuffetC'est faux. J'ai fait un débat avec Clémentine Autain, députée de La France insoumise, Eric Coquerel a dîné hier soir dans ma section. Les réseaux sociaux, c'est une chose, la réalité en est une autre. Il y a beaucoup de gens du PG (Parti de gauche) qui sont là, beaucoup de gens de La France insoumise. Chaque fois que j'interviens dans les débats pour dire qu'il faut qu'on ait une seule liste aux européennes, il y a beaucoup d'applaudissements, parce qu'il y a une aspiration à l'unité dans cette fête. Pour moi c'est essentiel. Arrêtons les bisbilles idiotes. Je le dit à Jean Luc (Mélenchon) comme à d'autres. Quand on voit la force de l'attaque libérale avec le macronisme, quand on voit ce qui se passe au niveau de l'Union européenne avec la poussée nationaliste, on ne va pas arriver aux élections européennes avec cinq listes de gauche. Quel va être l'espoir du peuple de gauche ?

Est-ce aussi l'avis de La France insoumise ?

Mais est-ce aussi l'avis des leaders du Parti communiste français ? Faire l'union, c'est un combat. Quand on fait l'union, il faut que chacun fasse un pas en avant, que chacun travaille à un projet commun. On s'est mis d'accord quand on a fait le Front de gauche, on s'est mis d'accord quand on a soutenu tous ensemble la candidature de Jean-Luc Mélenchon au premier tour de la présidentielle. Et on s'est mis d'accord en 2005 sur le "non" de gauche au traité sur la constitution européenne et on a gagné. Nous avons fait de l'éducation populaire, nous avons fait en sorte que les hommes et les femmes de ce pays découvrent le contenu de ce traité, se mobilisent. On a gagné parce qu'on était uni. Je pense qu'on est encore capable de faire la même chose, encore faut-il en avoir la volonté politique de part et d'autre. Après la Fête de l'Huma, il faudrait que le PCF dise lundi, "en fin de semaine, on se met autour de la table et on trouve une solution, mais on y va ensemble". Si on ne le fait pas, je pense que la gauche va sortir en ruines des élections européennes et cela va tuer l'espoir populaire. On ne peut pas prendre cette responsabilité.

Ian Brossat va prendre la tête de liste communiste aux élections européennes. Peut-il rénover l'image du PC ?

Il n'est pas la "tête de liste" de la liste communiste aux élections européennes. La seule décision qui a été prise, c'est que Ian Brossat soit le chef de file. Nous ne sommes pas encore à construire une liste uniquement communiste. Ian Brossat est le chef de file, mais j'espère qu'on peut se rassembler avec d'autres et faire une liste beaucoup plus large.

 

=========================================================================================

 https://www.facebook.com/babouredio.mcongwe/videos/3017927681554559/ (les 100 tours du mur de la plaine )

Alain Barlatier  ( fi marseillais ) :

https://pcdmq.blogspot.com/2018/11/scenes-de-chasse-marseille-la-plaine.html

 

Par ailleurs , alain barlatier est l'auteur d'un documentaires sur les questions de politiques migratoires de la france , d'identités , et d'égalité  au travers de six portraits de personnes immigrées , devenues françaises ou pas . (et il est fi ... ) son docu  a été projeté il y a 15 jours dans une salle de quartier de ma ville , il le sera ce vendredi dans une autre salle de quartier à coté de chez moi , vendredi 30 , 17 h 30 à la pinète , entrée libre et discussion autour d'un petit apéro  .

 

bref : extraits du compte rendu sur la dernières manifs pour la plaine . :

Samedi 24 Novembre, une nouvelle manifestation était organisée contre l'édification du Mur de la Honte, le Mur qui enserre La Plaine, le Mur d'un chantier mortifère, d'un projet mené sans et contre les habitants. Il s'agissait d'un bal masqué comme "ceux de La Plaine" savent bien les organiser. [...]

Puis subitement les coups de matraque partent. Plusieurs manifestants se retrouvent le visage ensanglanté, emmenés par des CRS manu militari dans les fourgons prévus à cet effet. Les grenades lacrymogènes sont utilisées pour la deuxième fois en dix jours dans la ville. Comme lors de la "Marche de la Colère" du 14 Novembre, l'usage de la force est mise en oeuvre de façon disproportionnée sans commune mesure avec la réalité de la manifestation [...]

 

rajout : http://www.lamarseillaise.fr/marseille/societe/73542-balancetontaudis-antoine-mort-dans-son-taudis-de-la-rue-d-endoume

=====================================================================

un récit de la vie médiatique de raphael glucksman

fils de son père , puis toutologue , puis expert es crimée , puis "philosophe" ... les médias ont fait une place au chaud à raphael glucksman ... ( en acces libre sur arret sur image , semble til ... )

 

https://www.arretsurimages.net/articles/raphael-glucksmann-nouvel-intello-prefere-des-medias

Etoile filante médiatique ? L'expression peut prêter à sourire tant depuis quelques années, de plateau en matinale, de chroniques en talk-show, l'intéressé est plus qu'installé dans l'espace médiatique. C'est qu'avant d’enfiler la doudoune de refondateur de la gauche libérale, avant de cofonder le mouvement Place publique à l’automne dernier, avant de devenir le très éphémère directeur de la rédaction du Nouveau magazine littéraire, avant même de jouer les contradicteurs de Natacha Polony chaque dimanche sur France Inter, Glucksmann avait déjà son rond de serviette sur les plateaux télé, comme invité, débatteur couteau-suisse, bon client devenu au fil des émissions qui balayent l’actu un toutologue médiatique de premier plan. 

[...]

 

la suite en cliquant sur le lien ci dessus ...

 

 ===========================================================================

 

https://www.liberation.fr/france/2019/03/31/la-gauche-gros-gnons_1718556

 

jadot hamon glucksman , jadis alliés ils ne s'adressent plus la parole et ne se privent pas de débaucher chez la concurrence , reproches insultes , les divisions tirent tout le monde vers le bas ...

A deux mois de l’élection européenne, l’heure des comptes semble encore loin. Hors de question de jouer au plus malin et d’essayer de prédire un avenir incertain. La campagne débute à peine et les gilets jaunes occupent encore les esprits. Deux constats s’imposent, néanmoins. Le premier : après des semaines de tractations et de mises en scène plus ou moins factices, la gauche non mélenchoniste est divisée, alors que les programmes des uns et autres n’ont jamais été aussi proches. Les partis en question mettent en avant des différends stratégiques. Ils oublient de souligner la puissance de leurs ego respectifs. Un crève-cœur pour les électeurs. Le second constat découle du premier. La gauche répète à l’envi que l’adversaire est une hydre à deux têtes - Emmanuel Macron et l’extrême droite -, mais elle passe son temps à se taper dessus. Disputes, injures et coups de pied sous la table. (libération)

Les copains de l’année 2017, dans le même bateau lors de la présidentielle - Raphaël Glucksmann, Benoît Hamon et Yannick Jadot - ne s’adressent même plus la parole. Rien. Un moment étrange. Certains regardent au-delà du scrutin de mai et imaginent le pire : l’effacement total de la gauche pour les années à venir. Un ancien député socialiste : «Ce n’est pas très intelligent de partir divisés aux européennes, mais bon, c’est une élection à un tour et tout le monde a sa chance, dirons-nous. Le souci, c’est après. Si Hamon, Jadot et le PS passent leur temps à se taper dessus, la rancœur sera tellement forte qu’il sera impossible d’écrire une nouvelle histoire.» La peur du vide est réelle.

Beau strike

En politique, tout va très vite. Lors de la présidentielle, Yannick Jadot s’était retiré pour se ranger derrière Benoît Hamon. Un acte salué par les militants. Sauf que la fusion entre écolos et socialistes n’a pas pris. Aujourd’hui, le nom de la tête de liste d’Europe-Ecologie - les Verts revient souvent dans les discussions. Le rassembleur d’hier est taxé de «diviseur». Pour cause : toute la gauche non mélenchoniste était prête à lui filer les clés du camion afin de porter une liste commune aux européennes. Il a décliné. Pour le premier secrétaire du PS, Olivier Faure, la tête de liste écolo est un «égoïste» qui ne se soucie que de son avenir «personnel». Benoît Hamon ne mâche pas ses mots non plus. L’ancien candidat à la présidentielle regrette presque son amour passé avec le vert. «Au début de la présidentielle, on m’avait prévenu que Yannick n’était pas fiable et qu’il pensait seulement à sa personne. J’aurais dû les écouter», a-t-il dit en début d’année. Pas en reste, la tête de liste EE-LV cogne aussi. Lorsqu’un journaliste lui demande de s’épancher sur Benoît Hamon ou le Parti socialiste, l’écolo répond : «Qui ?» Selon lui, la «vieille» gauche n’existe plus.

En novembre, Raphaël Glucksmann a créé avec une bande de potes Place publique : un mouvement censé «rassembler toute la gauche». Depuis, les copains se sont fâchés ; l’essayiste s’est brouillé avec Hamon et Jadot, sans oublier de diviser un peu plus le Parti socialiste. Beau strike. Pourtant, lors de son arrivée dans le grand bain, Raphaël Glucksmann a réellement œuvré au rassemblement de la gauche. Il s’est heurté aux rancœurs naissantes. Seul le PS lui a ouvert ses portes en grand, et il a accepté de porter la liste. Une décision qui a fait trembler les murs socialistes. Des cadres du parti, à l’image de Stéphane Le Foll, reprochent au premier secrétaire son choix : ils poussaient pour que ce soit un membre du PS qui mène la bataille. Récemment, dans le Monde, l’ancien ministre et fidèle de François Hollande expliquait : «C’est une mau vaise plaisanterie, Place publique n’a ni ligne, ni portée, ni consistance.» Du coup, plusieurs socialistes souhaitent que la liste de Raphaël Glucksmann s’écrase dans les urnes. Tant pis si leur parti - déjà à genoux - est associé à la débâcle. Seule la vengeance est belle.

En plus des méchancetés et des coups de latte, il existe un autre petit jeu : piquer ou récupérer des candidats dans la liste du voisin. Thomas Porcher peut en témoigner. Après sa décision de quitter Place publique - mécontent de l’accord avec le PS -, l’économiste a reçu des appels de toute la gauche. Tous lui promettaient une belle place au soleil. Il n’a pas donné suite aux sollicitations. Aurore Lalucq, elle, a franchi la frontière, le 18 mars. Derrière ses airs de Bisounours, Raphaël Glucksmann a réussi à convaincre la porte-parole de Benoît Hamon de rejoindre sa liste. Un coup de tonnerre dans les cénacles de la gauche. Aurore Lalucq l’a senti passer. Après son départ pour Place publique, l’économiste a reçu des dizaines de messages. Des questions, des ruptures amicales et des insultes. La semaine dernière, sur les réseaux sociaux, elle a posté un texte pour justifier son choix. «Quant aux insultes en tir groupé, en mode privé notamment, à celles et à ceux qui ont eu le courage de les effacer par la suite, je préfère laisser leurs auteurs à leur conscience et mettre cela sur le compte de la colère. Si nous vou lons reconstruire sur des bases saines, il va nous falloir travailler tous ensemble, au-delà des microclivages et des blessures du passé», a-t-elle écrit. Le chef de file du PCF, Ian Brossat, lui, lâche un petit sourire en observant la situation. Selon l’adjoint au logement d’Anne Hidalgo à Paris, c’est une affaire entre «bobos» qui n’intéresse guère «les classes populaires».

«Hollande n’a aucun affect»

Ces dernières années, le rôle du grand méchant était dévolu à Jean-Luc Mélenchon. Aujourd’hui, les insoumis guettent la baston à distance - il n’a jamais été question d’alliance pour eux. Le député du Nord Adrien Quatennens souffle : «Je ne pensais pas que ça allait se terminer comme ça entre eux. Ils se divisent et se tapent dessus avec une telle violence, ils sont en train de toucher le fond de la piscine.» Sauf que personne n’en profite pour le moment. Aucune liste de gauche, France insoumise comprise, n’atteint la barre des 10 % dans les sondages. Pas bezéf.

La confusion profite à un homme : François Hollande. L’ancien président de la République revient sur le devant de la scène, avec la parution mercredi en version poche de son livre, les Leçons du pouvoir, enrichi de trois chapitres. En coulisse, il alerte du danger, persuadé que «tôt ou tard» l’extrême droite prendra le pouvoir «si on ne réagit pas avant». Le socialiste ne compte pas se mettre en retrait. «Je ne peux accepter que la gauche soit sans perspective. C’est le cas aujourd’hui. Ça ne doit pas l’être demain», dit-il ce lundi au Parisien. Samedi, on est tombé par hasard sur un ancien député socialiste. Hollande ne «lâchera rien», nous a-t-il prévenus. Au fil de la discussion, il rapporte une phrase d’un de ses collègues : «François n’a aucun affect. Tu peux lui pisser sur les chaussures, s’il considère que cela n’a pas d’importance et que ça n’a aucune conséquence pour lui, il continuera à marcher. Mais il n’oubliera pas.» Résultat : il marche au cas où une porte s’ouvre, sans oublier de taper sur ce Macron qui a «bloqué» le pays. Le tout comme si la situation actuelle lui était étrangère. On oublierait presque que lors de son arrivée au pouvoir, en 2012, la gauche avait tous les pouvoirs et que les socialistes étaient bras dessus bras dessous avec les écolos. Au terme de son quinquennat, même les plus doux avaient des griffes aiguisées et une bonne raison de s’en prendre au voisin. Hollande partage un point commun avec tous les mâles à gauche : le coupable, c’est toujours l’autre. Forcément.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.