La Femme mystifiée - Betty FRIEDAN (Paris, Belfond, 2019)

Le best seller de Betty FRIEDAN -La Femme mystifiée- paru en 1963, aux USA, traduit en français, en 1964, par Mme Yvette ROUDY, a été ré-édité par les Editions BELFOND.

betty-friedan
                                                     

 

 

 

 

La Femme mystifiée de Betty FRIEDAN (Paris, Belfond, 2019),  préface d'Yvette ROUDY

________

Paru aux USA, sous le titre de «The Feminine Mystique », cet ouvrage de feue Betty FRIEDAN devint, rapidement, un best-seller. Il fut traduit en treize langues.  La version française fut assurée, en 1964, à la demande de feue Colette AUDRY, responsable de la collection «Femme» des Editions Denoël/Gonthier, par Madame Yvette ROUDY.  Elle a été rééditée, avec la préface de celle qui fut la ministre des droits des femmes de feu François MITERRAND, de 1981 à 1986.

L’ouvrage a été l’un des détonateurs, dans les années « 60 », de la deuxième vague du féminisme.

De quoi s’agit-il avec ce best seller?

Réalisé à partir d’enquêtes sociologiques, La Femme mystifiée est un essai axé sur le mal être qui minait nombre de femmes américaines au foyer. Le système patriarcal américain leur imposait de se conformer, par le biais -essentiellement- des médias et de la pression qu’exerçaient, sur elles, des psychologues freudiens, à une image spécifique. En effet, le patriarcat américain attendait de ces femmes qu’elles fussent heureuses, parce qu’épouses et/ou mères disposant de toutes sortes de structures (sociales), d’appareils ménagers… devant leur faciliter la vie.
Cet ouvrage permit à bien des femmes au foyer d’avoir les yeux dessillés relativement à leur situation qu’elles partageaient avec quantité de femmes dans le monde et d’agir en conséquence.

La Femme mystifiée se vendit, en un temps record, à trois millions d’exemplaires. A l’instar du « Deuxième sexe » de Simone de Beauvoir, cette étude contribua à une prise de conscience féministe internationale. Près de trois années après sa publication, devait être créée, par Betty Friedan et Sonia Pressman Fuentes, l’organisation des femmes  la plus puissante, à l’époque, aux USA, à savoir la National Organization of Women (NOW), qui irradia au-delà des frontières américaines. 

Aujourd’hui, avec la ré-édition de La Femme mystifiée, agrémentée de ladite préface signée par Mme Yvette ROUDY, il nous est donné de remonter, succinctement, le temps parcouru, en France, depuis sa traduction en français jusqu’à nos jours, en matière de conquêtes féministes. En effet, Madame ROUDY nous rappelle, le « Planning familial », le Manifeste des 343 qu’elle signa, « entraînée par feue Colette AUDRY », la dépénalisation de l’ avortement, par le vote de la loi VEIL, en 1975… Et cela, durant les années « 1960 » et « 1970 ». Ministre des droits des femmes, elle fit voter une loi pour le remboursement de l’IVG, en 1982 et une autre relative à l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes, en 1983, mais celle-ci ne fut pas appliquée. « Une fois la loi « arrachée », les coutumes, les habitudes résistent parfois plusieurs années » .

Après son « ministériat » , Mme Yvette ROUDY fut à l’origine, en 1996, du Manifeste sur la parité politique, qui servit de base au vote de la loi 2000 sur ladite parité. Cette loi -fondamentale- résulta d’une prise de conscience féministe aiguë et du constat selon lequel plus de 50 ans, après l’obtention, par les femmes, du droit de vote, les femmes à l’Assemblée nationale ne représentaient que 5% des député-e-s; les
femmes maires, également, relativement au corps des maires.

Un long chemin a été parcouru, de la parution de La Femme mystifiée à nos jours : « du droit à l’avortement à « Me too » , en passant par la loi sur la parité politique.  Un chemin marqué par des avancées et des reculs*. Non seulement en France, aux USA -pays de l’autrice de la Femme mystifiée, mais également dans bien des pays du monde. De là une conclusion teintée d’optimisme que nous empruntons à Mme Yvette ROUDY : « De toute évidence la « femme » n’en finit pas d’être « mystifiée »…"Les féministes de demain ont encore de beaux jours devant elles ». Le best seller de Betty FRIEDAN, également, ajouterons-nous. Un ouvrage au contenu encore actuel  une mine d’informations et de leçons de vie.

La Femme mystifiée existe en version audio et en version papier.

Bonnes lecture et/ou écoute!
________________

* - FRIEDAN Betty (2019). La Femme mystifiée. Paris : Belfond. Prix de la version audio : 27,95E; celui de la version en papier, 22,50 E. 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.