Finlande: un nouveau président par défaut?

Sauli Niinistö (Parti de la Coalition Nationale) est donc le douzième président de la République de Finlande.

Élu dimanche 5 février 2012 par 62,6% des votants, contre 37,4% à son adversaire du deuxième tour, Pekka Haavisto (Ligue Verte), il est le premier président finlandais non Social-Démocrate depuis 1982. Il est aussi le président élu avec le taux d'abstentionnisme le plus élevé depuis 1950.

L'absence du candidat social-démocrate Paavo Lipponen, éliminé dès le premier tour, explique en partie le fort taux d'abstention (31,2%) du deuxième tour de ces élections présidentielles.

Sur cette photo tirée du Helsingin Sanomat, la présidente sortante Tarja Halonen (Parti Social-Démocrate), élue en 2000 et réélue en 2006, accueillant son successeur dans "sa nouvelle maison".

 © Helsingin Sanomat © Helsingin Sanomat

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.