baLoz
Abonné·e de Mediapart

490 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 nov. 2020

L'attestation de déplacement dérogatoire s'adapte aux langues régionales

Des versions bilingues de l'attestation dérogatoire de déplacement sont disponibles en ligne, une initiative qui promeut les langues régionales. Mais qu'en est-il des autres langues ?

baLoz
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Vite fait, les classiques des bantoustan locaux

  • L'Office public de la langue bretonne (OPBL) a de nouveau mis en ligne sur son site les trois attestations nécessaires à des déplacements (dérogatoire, scolaire et travail) en version bilingue français-breton (mais pas de version paimpolaise car trop de gens chantent faux). L'OPBL va également lancer prochainement une application qui permettra de générer numériquement ces documents
  • L'Office public de la langue occitane (OPLO) devrait mettre en ligne sur son site une version franco-occitane (en trois versions limousine, gasconne et languedocienne) de l'attestation dérogatoire de déplacement ce mercredi 18 novembre en fin de journée
  • L'Office pour la langue et les cultures d'Alsace et de Moselle (OLCA) a mis en ligne deux versions, une bas-rhinoise et une autre haut-rhinoise intitulée «Üssgangbschinigung»

Voilà pour les chatouilleux du régionalisme.

Et maintenant, on se risque sur le bizarre

Vous avez sans doute remarqué que les enfants ne sont pas très contents, voire même très vénères, des contraintes générées par la pandémie. C'est même une véritable épidémie de tronches râleuses et soupirs sans fin qui sévit.

Alors, pour redonner de la joie, et aussi un peu le goût de faire chier les FDO (en l'absence de cours de manif au journal TV, faut bien les éduquer à l'insurrection qui vient ces futurs chairs à LBD), veillons à soigner leur sourire le plus ricanant en leur fournissant une véritable attestation Pokémon, une bilingue et une seulement en pikalang, un langage (de programmation) dérivé du célèbre brainfuck (j'ai moi-même une petite préférence pour le Ook!, indispensable si vous prévoyez des vacances à Sumatra ou Bornéo)

Vous vous demandez bien sûr pourquoi utiliser un langage de programmation. La réponse est pourtant évidente et tient en deux points :

  1. Il est important de donner tous les moyens de réussir leur vie à vos bambins et ça passe par l'apprentissage de la programmation,
  2. Il est important aussi d'anticiper les méfaits de la loi « sécurité globale » qui va enfin pouvoir vraiment utiliser des robocops. L'écriture de virus informatiques en pikalang n'est pas impossible et pourrait devenir utile.

Un exemple sera plus parlant

Prenons l'expression toute ministérielle suivante et traduisons-là...

ATTESTATION DE DÉPLACEMENT DÉROGATOIRE
      devient :
PI PI PI PI PI PI PI PI PI PI PIKA PIPI PI PIPI PI PI PI PIPI PI PI PI PI PI PI PI PIPI PI PI PI PI PI PI PI PI PI PI PICHU PICHU PICHU PICHU KA CHU PIPI PIPI PIPI KA KA KA KA KA PIKACHU PIPI KA KA KA KA KA KA KA KA KA KA KA KA KA KA KA KA PIKACHU PIKACHU PICHU PI PI PI PI PIKACHU PIPI KA PIKACHU PI PIKACHU PICHU KA KA KA KA PIKACHU PIPI PIKACHU PICHU PI PI PI PI PI PI PI PI PIKACHU PIPI KA KA KA KA KA PIKACHU KA PIKACHU PICHU PICHU PI PI PIKACHU PIPI KA KA KA KA KA PIKACHU PI PIKACHU PICHU PIKACHU PIPI KA PIKACHU PI PIKACHU PIPI PI PI PIKACHU KA KA KA KA PIKACHU PICHU KA KA KA KA PIKACHU PI PI PIKACHU PI PI PIKACHU PIPI PI PIKACHU PICHU PIKACHU PIPI PI PIKACHU PI PI PI PI PI PI PIKACHU PICHU PICHU PIKACHU PIPI KA PIKACHU PI PIKACHU PIPI KA KA PIKACHU KA KA KA PIKACHU PICHU PI PI PIKACHU KA KA KA KA KA KA PIKACHU PIPI PI PI PI PI PI PIKACHU KA KA KA KA KA PIKACHU KA KA KA KA KA KA PIKACHU PI PI PI PI PI PI PI PI PI PIKACHU PICHU PI PI PI PI PIKACHU

Vous voyez, c'est très simple à faire, à la portée d'un enfant de CP, très simple à lire, à la portée du premier gendarme venu.

Un peu de pratique

Pour la suite, je vous suggère donc de pratiquer un peu sur le site https://esolangs.org/wiki/Pikalang, on ne va tout de même pas vous prémâcher un travail aussi simple. Vous auriez l'air de quoi devant votre progéniture encore émerveillée par vos compétences, même si c'est plus pour très longtemps !

(Pour les plus doués qui voudraient aller plus loin en apprenant à chiffrer leur message, utilisez alors le langage Whitespace, une sorte d'encre invisible numérique)

Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook! Ook? Ook. Ook? Ook. Ook. Ook. Ook? Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook? Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook? Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook? Ook. Ook? Ook. Ook? Ook. Ook? Ook. Ook! Ook! Ook? Ook! Ook. Ook? Ook. Ook? Ook. Ook? Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook. Ook. Ook? Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook! Ook. Ook! Ook! Ook! Ook. Ook? Ook. Ook? Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook! Ook. Ook. Ook? Ook. Ook? Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook! Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook! Ook. Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook. Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook. Ook! Ook. Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook. Ook? Ook. Ook? Ook. Ook! Ook. Ook. Ook. Ook! Ook. Ook! Ook! Ook! Ook. Ook. Ook? Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook. Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook. Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook. Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook! Ook. Ook! Ook.

Ce qui veut dire Bon courage ! <:0))


https://www.lefigaro.fr/actualite-france/breton-alsacien-occitan-il-existe-desormais-des-attestations-de-deplacement-bilingues-20201118

Et bientôt pour les maternelles, une version Chapi Chapo...

Chapi Chapo - 00 - Generique © brubou


...et peut-être même les Vocalises de Cléopâtre (mais ça c'est très très dur)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Gauche(s)
Parlement : ce que peut espérer la Nupes
Et si la gauche devenait la première force d’opposition au Palais-Bourbon en juin prochain ? Un scénario plausible qui pourrait, dans une certaine mesure, transformer le paysage politique, explique Olivier Rozenberg, spécialiste de la vie parlementaire.
par Pauline Graulle
Journal
Ukraine : divisé, le monde occidental peine à dessiner une issue
Alors que le spectre d’un conflit long se précise, faut-il continuer, et jusqu’à quand, à livrer des armes à Kyiv ? Est-il encore possible de ménager une « porte de sortie » à Vladimir Poutine pour faciliter de futures négociations de paix ? Aux États-Unis comme en Europe, des dissensions commencent à affleurer sur ces sujets clés.
par Ludovic Lamant
Journal — Migrations
La guerre a déplacé des milliers d’orphelins et d’enfants placés
Les enfants représentent, avec les femmes, la majeure partie des déplacés internes et des réfugiés ukrainiens. Dans l’ouest de l’Ukraine, des orphelins de la guerre et des enfants placés tentent de se reconstruire une vie, loin de leur maison et de leurs habitudes.
par Nejma Brahim
Journal
Législatives : des candidats de la majorité préfèrent s’afficher sans Macron
Contrairement à 2017, où la plupart des candidats macronistes avaient accolé la photo du président de la République à côté de la leur, nombre d’entre eux ont décidé cette année de mener campagne sur leur propre nom. Face à la gauche et à l’extrême droite, certains veulent éviter d’agiter « le chiffon rouge ».
par Ellen Salvi

La sélection du Club

Billet de blog
Bifurquer, c'est tout le temps à refaire (et ça s'apprend)
Je suis diplômée ingénieure agronome depuis décembre 2019. On m'a envoyé mille fois la vidéo du discours des diplômés d’AgroParisTech qui appellent à bifurquer et refusent de travailler pour l’agro-industrie. Fantastique, et maintenant ? Deux ans après le diplôme, je me permets d'emprunter à Benoîte Groulte pour répondre : ça dure toute la vie, une bifurcation. C'est tout le temps à refaire.
par Mathilde Francois
Billet de blog
Prendre les chemins de traverse… mais à plusieurs !
Nous sommes un collectif d'une petite dizaine de personnes, qui avons décidé, à la fin de nos études en politiques locales, de prendre à bras le corps les questions climatiques, énergétiques, sociales de demain, pour y trouver des réponses radicales. Voilà l'histoire de notre parcours, depuis notre rencontre en 2018, sur les bancs de l'université.
par Collectif La Traverse
Billet d’édition
Hebdo #123 : Parole à celles et ceux qui ont déjà bifurqué
À la suite du retentissant appel des jeunes diplômés d’AgroParisTech à déserter les postes dans l’agro-industrie, nous avons recueilli de nombreux témoignages d’anciens étudiants « en agro » devenus paysans, chercheurs, formateurs, etc. Ils racontent leur parcours, les embûches et leur espoir de changer le système. Bifurquer, c’est possible. Mais il faut s’organiser !
par Sabrina Kassa
Billet de blog
Déserteurs : existe-t-il une sécession des élites diplômées ?
La prise de parole des étudiant·es de Agro Paris Tech a été l’occasion pour la presse de remettre en avant l’hypothèse d’une sécession de l’élite scolaire face à la crise écologique. Qu’en disent les sciences sociales ?
par Quantité Critique