baLoz
Abonné·e de Mediapart

490 Billets

0 Édition

Billet de blog 19 mars 2018

« Pour la liberté de choisir son avenir citoyen »

Afin d'aider le citoyen à trouver son chemin dans la jungle du travail, le gouvernement veut personnaliser l'offre raisonnable d'emploi en la définissant lors du conseil de révision du futur service national universel. À son issue, un «livret du travailleur» sera remis à chacun.

baLoz
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Un nouveau système innovant dans la nouveauté pour un avenir passé

Guichet du STO conçu par le designer T. Gilliam

Le «livret du travailleur»¹ qui recensera l'ensemble du parcours professionnel – périodes de travail, de chômage, de formation, de sanction, contrôle technique – dûment tamponné lors de ses différentes étapes sera exigible par toute autorité administrative. Il faudra donc toujours le porter sur soi et le présenter à chaque réquisition.

Lors des périodes de chômage, il sera nécessaire d'aller pointer régulièrement à l'organisme remplaçant Pôle-emploi, le STO (Service du Travail Outrapo²).

ANDRA

Les sanctions pour manquement aux obligations s'étageront d'une immodeste amende ponctionnée directement sur le salaire ou l'indemnité, à l'irradiation dans les mines de déchets du camp de l'ANDRA¹¹ à Bure (Meuse).

Une innovation qui s'inscrit dans un grand projet de société libérale

Ce livret s'inscrira dans un ensemble de mesures couvrant la totalité du parcours social du citoyen avec la création des «livret jeune» et «livret senior»³. L'ensemble de ces mesures permettront un meilleur {contrôle à effacer} suivi à chaque étape de la vie du citoyen.

Un livret d'ouvrier de la Grande Époque Libérale qui a sans doute servi de base de travail au gouvernement
 

¹. Livret d'ouvrier sur Wikipedia
². OuTraPo ? Qu’est ceci ? Qu’est cela ? Qu’est-ce que Ou ? Qu’est-ce que Tra ? Qu’est-ce que Po ? Ou c’est Ouvroir, un atelier. Pour fabriquer quoi ? Du Tra. Tra c’est le Travail, ce qu’on en chie et ce qu’on maudit. Quelle sorte de Tra ? Le TraPo. PO signifie potentiel. Du travail en quantité illimitée, potentiellement productible jusqu’à la fin des temps, en quantités énormes, infinies pour toutes fins pratiques.
³. le «livret femme» a été retiré du projet fin 2017 {information incomplète, pourquoi donc ?}.
¹¹. ANDRA : Agence nationale pour la gestion des déchets sociaux radioactifs

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/03/19/20002-20180319ARTFIG00049-chomeurs-le-gouvernement-va-preciser-son-arsenal-de-sanctions.php

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
En Pologne, le calvaire des exilés
Dans notre émission ce soir, reportage aux portes de l'Union européenne, où des migrants et des migrantes sont toujours retenus dans des conditions inhumaines. En plateau : Anaïs Vogel, qui a fait cinq semaines de grève de la faim pour dénoncer le traitement des exilés à Calais, et Catherine Wihtol de Wenden, directrice de recherche émérite au CNRS. 
par à l’air libre
Journal — France
La candidature de Zemmour prend une mauvaise tournure
L’ancien éditorialiste de CNews et du Figaro a officialisé, mardi, sa candidature à l’élection présidentielle dans un clip reprenant toutes ses obsessions identitaires. Sur le terrain, sa campagne est devenue particulièrement compliquée.
par Lucie Delaporte
Journal — France
Pour Pécresse et Bertrand, une campagne aux airs de pénitence
Après avoir claqué la porte du parti Les Républicains, ils ont repris leur carte pour obtenir l’investiture présidentielle. Pendant des mois, Valérie Pécresse et Xavier Bertrand ont remis les mains dans le cambouis partisan et arpenté les routes de France pour convaincre.
par Ilyes Ramdani
Journal — France
Les macronistes s’offrent un rassemblement de façade
Divisée avant d’être officiellement unie, la majorité présidentielle s’est retrouvée, lundi soir, pour tresser des louanges à Emmanuel Macron et taper sur ses adversaires. Un exercice poussif qui ne risque pas de « marquer l’histoire ».
par Ellen Salvi

La sélection du Club

Billet de blog
« Ailleurs, partout » : d’autres images des migrations
« Ailleurs, partout », d’Isabelle Ingold & Vivianne Perelmuter, sort le 1er décembre. Le documentaire offre une passionnante réflexion sur les paradoxes de la géographie contemporaine, entre fausse ubiquité du cyberespace et vrais obstacles aux migrations. Rencontre avec les deux réalisatrices. (Entretien avec Nashidil Rouiaï & Manouk Borzakian)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
La beauté fragile d'un combat
« Nous ne combattons pas le réchauffement climatique, nous nous battons pour que le scénario ne soit pas mortel. » Parfois, par la grâce du documentaire, un film trouve le chemin de l’unisson entre éthique et esthétique. C’est ainsi qu’il faut saluer « L’hypothèse de Zimov  », western climatique, du cinéaste Denis Sneguirev, à voir absolument sur Arte.
par Hugues Le Paige
Billet de blog
La nullité pollue
Il y a peu, vautré devant un énième naufrage filmique d’une plateforme de streaming, j'ai réalisé que ces plateformes avaient entrainé une multiplication délirante des navets qui tachent à gros budget. Fort bien. Mais quand va-t-on enfin parler de l’empreinte écologique démente de ce cinéma, cet impensé dont on ne parle jamais ? Ne peut-on imaginer des films plus sobres -tels ceux de Carpenter ?
par Mačko Dràgàn
Billet de blog
Les Œillades d'Albi : « Retour à Reims (fragments) » de Jean-Gabriel Périot
Autour de l’adaptation du livre autobiographique du sociologue Didier Éribon « Retour à Reims », Jean-Gabriel Périot avec l’appui de nombreuses archives audiovisuelles retrace l’histoire de la classe ouvrière de 1950 à nos jours.
par Cédric Lépine