À la poursuite de l'argent du ménage

Première étape de recherche de la fortune cachée des richement pauvres, le gouvernement saborde le livret A. Pour compléter cette mesure, des commandos de gabelous seront chargés d'aller leur chauffer les pieds pour taxer leurs napoléons et leurs billets cachés. De saines mesures de justice fiscale pour soutenir les vrais perdants de la mondialisation : les 1% les plus pauvrement riches.

Le livret A n'aura plus vocation à protéger votre épargne de l'inflation

Le ministère des finances a confirmé, jeudi 19 avril, que « le taux du Livret A n’aura plus vocation à couvrir celui de l’inflation », son taux minimal sera de 0,5%. Les organismes de logement social, financés par le fonds d’épargne de la Caisse des dépôts, dont la ressource est indexée sur le taux du Livret A, y seront gagnants.

La nouvelle formule du calcul du taux ne s’appliquera pas tout de suite

Comme l’a décidé le gouvernement en novembre dernier, sa rémunération restera gelée à 0,75 % (son plus bas historique) jusqu’au 31 janvier 2020, pour offrir au secteur du logement social des conditions de financement attractives en échange d’une baisse de leurs loyers. Et ce, afin de permettre à l’État de diminuer les aides personnalisées au logement.

 

 

http://www.lemonde.fr/economie/article/2018/04/19/le-gouvernement-porte-un-coup-au-livret-a_5287889_3234.html http://www.lemonde.fr/economie/article/2018/04/19/le-gouvernement-porte-un-coup-au-livret-a_5287889_3234.html

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.