Un congrès des buralistes bien tristounet

Le congrès des buralistes qui traditionnellement se tient en plein air depuis la loi de lutte contre le tabagisme ne sera pas aussi festif que d'ordinaire. Les prix du tabac rendent prohibitifs les ateliers et tables rondes (de fumées). Le SYNAPCE, syndicat français des professionnels de la cigarette électronique, sera chargé de créer l'ambiance grâce à des diffuseurs.

« Les fragrances artificielles ne pourront jamais concurrencer la qualité d'un produit naturel » regrette un participant, « et quel message envoyé à nos fidèle toxicomanes ! ».

 

 

lefogari.fr lefogari.fr

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.