Ainsi donc, il y aurait un art juif

Bon, c'est vrai, le titre est un raccourci. Il s'agit en fait d'un art israélien mais comme Israël est un État juif... En tout cas, ce sont de gros trous dans les ailes de la démocratie israélienne qui serait une démocratie juive, en suivant le raisonnement.

Les faits

Ce dimanche, le gouvernement israélien a adopté un projet de loi permettant de couper les subventions accordées aux films et pièces de théâtre qui ne feraient pas preuve de « loyauté » envers l'État ».

Le texte accorde aux deux ministères, Culture et Sports avec les Finances,  le pouvoir de supprimer les fonds alloués à toute institution, organisation ou événement présentant des œuvres niant Israël en tant qu'État juif et démocratique.

La ministre de la Culture et des Sports a déclaré « Je suis très contente que cette loi ait été adoptée par la commission ministérielle. Elle va ensuite être présentée à la Knesset pour être adoptée, si Dieu veut, le mois prochain. Oui à la liberté de la culture, non aux provocations ! ».

 

Un art israélien, comment dire... ça rappelle des choses. Quand on se définit comme « État-nation du peuple juif »

Mais même le Premier ministre Benjamin Netanyahou regretterait le manque de «liberté d'expression» d'une telle législation.

 

http://www.lefigaro.fr/culture/2018/10/22/03004-20181022ARTFIG00084-en-israel-la-ministre-de-la-culture-veut-couper-les-subventions-des-oeuvres-dites-deloyales.php http://www.lefigaro.fr/culture/2018/10/22/03004-20181022ARTFIG00084-en-israel-la-ministre-de-la-culture-veut-couper-les-subventions-des-oeuvres-dites-deloyales.php

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.