Israël achète-t-il des ambassades à Jérusalem avec du matériel de guerre ?

La Roumanie souhaite remplacer ses MiG-21 par des F16, Israël est un fournisseur possible à bon prix pour les 36 avions d'occasion. Israël souhaite installer des ambassades étrangères à Jérusalem, la Roumanie a justement une ambassade à installer à Jérusalem. La diplomatie œuvre à la paix dans le monde, avec honneur.

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/03/24/l-ambassade-roumaine-en-israel-va-etre-transferee-a-jerusalem-promet-la-premiere-ministre_5440617_3210.html https://www.lemonde.fr/international/article/2019/03/24/l-ambassade-roumaine-en-israel-va-etre-transferee-a-jerusalem-promet-la-premiere-ministre_5440617_3210.html

« Je suis enchantée d’annoncer aujourd’hui que, après la finalisation par tous les acteurs constitutionnels impliqués (…) moi, en tant que première ministre, et le gouvernement que je dirige, allons transférer l’ambassade de Roumanie à Jérusalem, capitale d’Israël », a déclaré Mme Dancila (première ministre roumaine)... , un transfert qui serait en rupture avec la position européenne et auquel s’oppose le président roumain, Klaus Iohannis.

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou, qui est arrivé dimanche à Washington pour participer à l’Aipac, avait appelé en janvier son homologue roumaine à annoncer le transfert de l’ambassade de son pays à Jérusalem. Lors d’une précédente visite en Israël en avril 2018, Mme Dancila avait toutefois confié ne pas disposer d’assez de soutien en Roumanie pour une telle initiative.

 

https://www.avionslegendaires.net/2019/03/actu/la-roumanie-souhaite-remplacer-ses-mig-21-lancer-par-des-f-16-fighting-falcon/ https://www.avionslegendaires.net/2019/03/actu/la-roumanie-souhaite-remplacer-ses-mig-21-lancer-par-des-f-16-fighting-falcon/

« Pour autant c’est le flou autour des pays pouvant fournir aux Roumains ces trente-six General Dynamics F-16 Fighting Falcon. Bien entendu les nations européennes de l’OTAN et les États-Unis sont en lice mais les excellentes relations diplomatiques entre Bucarest et Tel-Aviv pourraient jouer en faveur de ce contrat. Pour autant la récente annulation d’un contrat similaire entre l’état hébreu et la Croatie suite à des pressions américaines risque bien de refroidir les ardeurs israéliennes. »

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.