Macron se projette déjà dans son deuxième mandat

Au soir du premier tour et devant le chemin à parcourir pour le plébiscite qui lui est dû, Emmanuel Macron adopte l'idée d'une nouvelle république en pire, avec quelques emprunts à l'histoire. « Mon héros, c'est Louis-Napoléon Bonaparte » aurait-il affirmé en off.

Il a conclu qu'il n'y avait nul « besoin d'importer des méthodes sud-américaines, nous avons les nôtres, éprouvées et approuvées. »

« Une nouvelle commune, je paris, pour dans une vingtaine d'années ! » a maugréé Jean-Luc Mélenchon.

Macron veut "construire" sa majorité dès lundi

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.