Pourquoi qu't'es en vacances ?... T'es malade ?

« L’enjeu des arrêts maladie est considérable. Chaque année, un peu plus de 10 milliards d’euros sont consacrés à l’indemnisation des salariés arrêtés, et ce volume progresse de plus de 4 % par an. En trois ans, le nombre de journées indemnisées est passé de 11 à 12 par an et par salarié du privé. C’est comme si notre pays avait instauré un jour de congé supplémentaire ! »

Avancer vers le passé

Au XXI° siècle, il existe encore des personnes, pourtant éduquées et surtout aux com­mandes, pour confondre congé maladie et congé payé.

Quant aux mesures favorisant l'emploi, c'est exactement ça, des mesures favorisant l'emploi... au détriment du reste.

  • « [..] les cotisations salariales sur les heures supplémentaires seront supprimées pour tous les salariés, dans le privé comme dans le public », une politique « qui privilégie (…) la rémunération de l’activité et qui rompt avec l’augmentation indifférenciée des allocations ».
    « C’est par le retour à l’activité et une meilleure rémunération du travail que notre pays sera plus prospère ».

OU

  • Comment dépenser deux milliards ponctionnés sur les aides sociales pour favoriser les heures supplémentaires au détriment de la création de postes.

——————————     ——————————

heureux-handicape-sur-plage-et-tenue-sien-bequilles-coucher-soleil-image-csp41611877

EXCLUSIF JDD. Edouard Philippe dévoile les mesures chocs pour le budget

Edouard Philippe annonce les grandes lignes de son projet de loi de finances 2019

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.