barbara romagnan
Abonné·e de Mediapart

144 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 nov. 2021

barbara romagnan
Abonné·e de Mediapart

La faute d'Arnaud Montebourg

Dans ce texte, je reviens sur la proposition d'Arnaud Montebourg de bloquer les avoirs d'argent privé en direction de certains pays, mesure discriminatoire et contradictoire avec ses engagements antérieurs sur la VIème République.

barbara romagnan
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Arnaud Montebourg a proposé de bloquer les transferts d’argent privé passant notamment par Western Union vers les pays qui ne rapatrient pas leurs ressortissants visés par une mesure d’expulsion du territoire français. Il a ensuite fait une sorte de mea culpa sans clairement remettre en cause cette proposition.

D’abord, on ne voit pas quel rapport il fait entre ceux qui envoient de l’argent - qu’ils ont gagné rappelons-le - à leur famille dans un autre pays et les personnes devant éventuellement être expulsées de France. De plus, pourquoi les personnes attendant le secours de leurs enfants devraient-ils être jugés responsables de la politique de leurs Etats .

Ensuite, cette mesure est discriminatoire car les personnes dont les parents, grands-parents vivent en France, en Allemagne ou en Russie pourraient envoyer de l’argent à leur famille mais pas ceux dont les parents vivent en Afrique ? C’est une atteinte à la liberté qu’ils ont de pouvoir disposer de leurs revenus. C’est également une atteinte au devoir - ne serait-ce que moral - de chacun de porter secours à ses ascendants et au droit à la vie privée et familiale.

Enfin, sa proposition est impossible à mettre en œuvre. Elle est contraire aux droits et aux conventions internationales. Elle demanderait également de faire une liste de pays vers lesquels interdits pour ces transferts …

Arnaud Montebourg n’est pas un idiot, il connait parfaitement le droit, il est avocat, il a été ministre, il a travaillé pour sa campagne présidentielle et a préparé cette proposition. Il sait que sa proposition est injuste, attentatoire aux libertés, discriminatoire et impossible à mettre en œuvre. Alors pourquoi l’a-t-il faite ? Parce qu’il veut être président et croit qu’il obtiendra des voix ainsi ? Au point se s’autoriser à mentir aux gens et entretenir des idées inégalitaires et dangereuses, voire xénophobes, pour nos concitoyens ayant de la famille, des origines à l’étranger ? Au point de faire  des amalgames entre ses concitoyens et des personnes devant être expulsées, voire des délinquants ?

Faire le pari que ses propos lui rapporteront des voix est un pari triste, condescendant et extrêmement décevant de sa part. Cette dérive est d’autant plus sidérante alors qu’approche, en décembre, le vingtième anniversaire de la Convention pour la Sixième République dont il est l’un des principaux fondateurs. Que n’est-il resté sur ce sillon d’une refondation démocratique de la République ? D’une République de l’égalité, fidèle à l’article premier de la Déclaration des droits de l’homme : l’égalité des droits sans distinction d’origine. L’inverse exact de ce qu’il a proposé avec cette mesure discriminatoire.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
La campagne interne de LR achève la radicalisation de la droite
Les 90 000 adhérents revendiqués du parti Les Républicains (LR) doivent désigner, à partir du 3 décembre, leur nouveau président. Les semaines de campagne interne ont montré le rétrécissement idéologique d’un mouvement en lutte pour sa survie.
par Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani
Journal — Migrations
Un Syrien menacé d’expulsion, victime d’un engrenage infernal
Mediapart a rencontré un Syrien de 22 ans enfermé en rétention près de Roissy. Alors que les relations diplomatiques sont rompues avec le régime Assad, des contacts ont été pris en vue de son renvoi, d’après nos informations. Son « obligation de quitter le territoire français » a été validée par la justice. 
par Céline Martelet
Journal
Corruption : le géant Airbus accepte de nouveau de payer pour éviter des procès
Affaire Sarkozy-Kadhafi, Kazakhgate : le groupe d’aéronautique échappe à toute poursuite grâce au paiement d’une amende de 15,8 millions d’euros, selon un accord trouvé avec le Parquet national financier. Des associations anticorruption dénoncent les abus de la justice négociée à la française.
par Fabrice Arfi et Yann Philippin
Journal
À Bruxelles, la France protège la finance contre le devoir de vigilance
Dans une note confidentielle, la France supprime toute référence au secteur financier dans la définition de la « chaîne d’activités » couverte par le devoir de vigilance dans la directive européenne en préparation. Bercy dément vouloir exonérer les banques. Le Conseil européen a finalement adopté un texte de compromis. 
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
« Crise de l’École », crise climatique : et si on les mettait en parallèle ?
En scolarisant les enfants de tous les milieux sociaux, l’École s’est « démocratisée ». Mais elle n’a pas changé sa logique élitaire. Dans une large proportion, les enfants d’origine populaire y sont mis « en échec ». En imposant aux pays dominants un standard de vie prédateur et mortifère, le capitalisme a engendré la crise climatique. Quels parallèles entre ces deux crises de la domination ?
par Philippe Champy
Billet de blog
Expérimenter, oui mais pour quoi faire et pour qui ?
A partir d’un cadre national qui garantit l’unité du système éducatif, il est toujours utile de libérer et d’encourager les initiatives locales si cela favorise la réussite de tous les élèves.
par Delahaye JP
Billet d’édition
L’indice de position sociale, révélateur de la ségrégation scolaire
À la suite d'une décision de justice, le ministère de l’Éducation nationale a publié les indices de position sociale de chaque école et collège (public + privé sous contrat). Le Comité National d’Action Laïque analyse la situation dans une note en ligne.
par Charles Conte
Billet de blog
Le socle commun au collège... Où en est-on ?
A-t-on réussi à créer ce « commun » dans les collèges ? Comment ce socle pourrait-il évoluer ? Pourrait-il être étendu ?
par Guillaume Co