barbara romagnan

Besançon - France

Son blog
184 abonnés Le blog Mediapart de Barbara Romagnan
Voir tous
  • La responsabilité des gauches et des écologistes

    Par
    Demander l’union exige parfois de s’effacer. C’est difficile à accepter, mais indispensable si on croit sincèrement à ce que l’on dit. C’est pourquoi j’ai décidé de renoncer à ma candidature aux élections législatives dans la première circonscription du Doubs en faveur de la candidate de l’Union populaire.
  • Pourquoi je voterai Yannick Jadot le 10 avril

    Par
    Echec de la primaire populaire, multiplicité et faiblesse des candidatures de la gauche écolo, monté des idées réactionnaires et racistes (et des intentions de vote ) et guerre en Ukraine. Pas facile de savoir comment voter de la meilleure façon pour défendre ses idées et être utile à celles et ceux dont la vie est la plus difficile. Je partage ici simplement ce qui motive mon choix pour Y Jadot
  • La faute d'Arnaud Montebourg

    Par
    Dans ce texte, je reviens sur la proposition d'Arnaud Montebourg de bloquer les avoirs d'argent privé en direction de certains pays, mesure discriminatoire et contradictoire avec ses engagements antérieurs sur la VIème République.
  • Riches et pauvres

    Par
    La proposition de transformer l'Allocation de rentrée scolaire en bons stigmatise les plus pauvres en même temps qu'elle est un révélateur des préjugés des privilégiés sur les plus pauvres.
  • Chahinez, 31 ans, femme musulmane et femme libre

    Par
    Chahinez est morte, assassinée par son ex-mari dans des conditions effroyables. Mais elle laisse en héritage à ses enfants et aux femmes son courage et sa liberté. Elle s'est battue en femme libre, avec sa foi musulmane et son foulard.
Voir tous
  • Édition Socialisme hors-les-murs

    Parti socialiste: Et si on commençait par le mandat unique !

    Par
    La proposition formulée par Martine Aubry d'interdire le cumul des mandats au sein du Parti socialiste ne devrait s'appliquer qu'après les élections régionales, si jamais les militants y consentent. «N'y a-t-il pas le risque une nouvelle fois d'annoncer des propositions novatrices et de toujours de différer leur mise en œuvre?», s'inquiète Barbara Romagnan, conseillère générale PS du Doubs et docteure en sciences politiques.