barbara romagnan
Abonné·e de Mediapart

142 Billets

0 Édition

Billet de blog 28 avr. 2021

Encore et toujours la chasse aux pauvres

Le Sénat a adopté un amendement pour supprimer les allocations familiales en cas d’absentéisme scolaire. Ces sanctions toucheront donc uniquement les familles qui perçoivent les allocations familiales – conditionnées par un plafond de revenus –, c’est-à-dire les plus modestes et les plus précaires.

barbara romagnan
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le Sénat a adopté un amendement pour supprimer les allocations familiales en cas d’absentéisme scolaire. Ces sanctions toucheront donc uniquement les familles qui perçoivent les allocations familiales – conditionnées par un plafond de revenus –, c’est-à-dire les plus modestes et les plus précaires.

Ces politiques dites de « responsabilisation familiale » sont fondées sur l’idée que, la famille étant le premier lieu de socialisation, les défaillances parentales doivent être sanctionnées. Le sujet n’est pas l’épanouissement des enfants mais l’ordre de la société. Les premiers à en avoir fait une infraction sont les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni et la Belgique. Infructueuses ces politiques ont cessé. En France, cette « idée » s’est déjà traduite dans une loi de 2010 sous la présidence de Nicolas Sarkozy. La gauche l’a supprimée en 2013.

On peine à comprendre comment la perspective de la suppression des allocations familiales pourrait aider des parents à améliorer la prise en charge de leurs enfants. Si les parents ont du mal, cela signifie plutôt qu’ils ont davantage besoin d’accompagnement, pas forcément financier. Si élever des enfants apporte d’immenses joies et de grands bonheurs, ce n’est pas toujours facile et il nous arrive à tous et toutes de ne pas être à la hauteur pour cette aventure à laquelle on n’est souvent guère préparés.

Les parents de mes élèves que je connais ont presque toujours des revenus très faibles. Certains parlent plus ou moins bien le français, la plupart n’ont pas eu l’opportunité de faire des études. Rappelons que si le taux de chômage est si élevé ce n’est pas parce que les gens ne veulent pas travailler, situation encore aggravée avec la crise du Covid. De Certains ont des enfants lourdement handicapés.

Ceux qui travaillent sont camionneur, aide-soignante, aide à domicile, femme de ménage ou employé·e·s dans l’alimentaire. Des métiers indispensables mais mal payés avec des horaires inadaptés à un accompagnement serein des enfants. Beaucoup quittent le domicile avant que les enfants ne se lèvent. Ce qui est vraiment notable pour moi, c’est que l’immense majorité de ces enfants soient toujours présents à l’école, fassent bien leur travail d’écolier et, pour certains, réussissent dans des conditions aussi difficiles.

Les enfants absentéistes et leurs familles n’ont pas besoin de punition mais de médiateurs de réussite scolaire, d’assistantes sociales, de psychologues, d’infirmières, de suivi individualisé, d’éducateurs. L’absentéisme scolaire est un problème très sérieux. C’est vraiment dégueulasse qu’il soit utilisé pour stigmatiser les plus pauvres et les familles les plus fragiles.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Covid : Blanquer a annoncé le nouveau protocole des écoles depuis Ibiza
Les vacances de fin d’année du ministre, mis en cause pour sa gestion tardive de la crise sanitaire, suscitent depuis plusieurs jours des tensions au sein du gouvernement. Son entretien polémique au « Parisien », qui a suscité la colère des enseignants, a en réalité été réalisé depuis l’île des Baléares, a appris Mediapart. Ce qui avait été caché. 
par Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal
Nucléaire et transition climatique : les éléments clés du débat
Le nucléaire peut-il être une énergie de transition climatique ? Alors que les candidats à l’élection présidentielle ont tous un avis tranché sur la question, nous tentons ce soir de dépassionner le débat avec nos deux invités, Cyrille Cormier, ingénieur, spécialiste des politiques énergétiques et climatiques, et Nicolas Goldberg, senior manager énergie chez Colombus Consulting.
par à l’air libre
Journal
Zemmour et CNews condamnés pour injure raciste et provocation à la haine
Lundi, le tribunal correctionnel de Paris a condamné Éric Zemmour, désormais candidat à l’élection présidentielle, à 10 000 euros d’amende pour ses propos sur les mineurs étrangers non accompagnés, qui visaient à « susciter un élan de rejet et de violence » contre l’ensemble des personnes immigrées, d’après le jugement. Le directeur de la publication de CNews écope de 3 000 euros d’amende.
par Camille Polloni
Journal — France
Une figure du combat contre le harcèlement scolaire est visée par une plainte pour « harcèlement »
Fondatrice de l’association Marion la main tendue, Nora Fraisse se voit reprocher par une dizaine d’anciennes bénévoles, stagiaires ou services civiques d’avoir eu un comportement toxique envers de proches collaborateurs. D’après notre enquête, l’une d’elles a déposé plainte pour « harcèlement ».
par Prisca Borrel

La sélection du Club

Billet de blog
Handicap 2022, libérer les miraculés français
La personne handicapée qui ne peut pas vivre « avec nous », permet la fiction utile d’un monde peuplé de « normaux ». Entre grands sportifs et artistes, une population est priée de demander le droit de circuler, de travailler, d’exister. L’observatoire des politiques du handicap appelle à une métamorphose normative urgente des institutions françaises appuyées par une politiques publique pour tous.
par Capucine Lemaire
Billet de blog
Aujourd'hui les enfants handicapés, et qui demain ?
Comment résister au dégoût qu'inspire la dernière sortie en date de Zemmour concernant les enfants handicapés ? Réaliser exactement où nous en sommes d'un point de basculement collectif.
par Loïc Céry
Billet de blog
Un tri dans la nuit : nos corps dissidents, entre validisme et Covid-19
Un entretien initialement publié par Corps Dissidents, dans le blog d'Élise Thiébaut, et toujours actuel. Le validisme est une question cruciale pendant le Covid19. Il l’a été dans les réactions – solidaires ou pas – des gens face aux discours selon lesquels seuls les vieux et les handicapés mouraient du Covid-19. Il l’est pour la question du triage : est-ce qu’uniquement les corps productifs méritent d’être sauvés ? 
par Elena Chamorro
Billet de blog
De la nécessité d'une parole antivalidiste
Exclusion politique, culte de la performance, refus de l'autonomie, enfermement, confiscation de la parole... Yohann Lossouarn nous explique pourquoi les luttes antivalidistes sont aujourd'hui plus que nécessaires.
par dièses