France Inter et la Syrie

Bernard Guetta: le juge avant les juges

Quelle tristesse. Quelle médiocrité. Bernard Guetta a confirmé ce matin sur France Inter dans sa chronique Géopolitique du 27 avril que sa vraie profession est : lecteur de textes, spécialiste de désinformation et bourrage de crânes.

 

Et dire que ce monsieur bourre le crâne des Français depuis tant d’années. Mais avec l’âge il devient dangereux, surtout dans ses élucubrations sur le communiqué mystérieux du ministre des Affaires étrangères (moins d’une minute pour dire qu’il a des preuves mais sans les citer voire les expliciter). Ce n’est pas une surprise que Bernard Guetta ignore ce genre de subtilité, car il ne fait que répéter des banalités ou des contes de fée chaque matin. Pourtant il sait fort bien que les conclusions et jugements avant enquête et sans preuves valables ne valent rien. …. Il est facile de s’abriter ainsi derrière le soi-disant secret défense du ministre surtout lorsque le contraire est partout sur Internet! Pourtant lui, Guetta, a déjà jugé et condamné le Président syrien. Ce mono manichéen ne comprend peut-être pas ou n’a pas voulu suivre et comprendre la polémique sur la fameuse attaque chimique dont il cause. Il gagnerait peut-être à lire ou relire certains des documents ci-dessous, qui ne sont pas l’œuvre d’un quelconque djihadiste ou individu d’apparence musulmane comme disait un certain ex-président. En a-t-il seulement l’envie, l’honnêteté et la capacité? La majorité de ces liens provient du blog de Caroline Galactéros, que Bernard Guetta est invité à ajouter à sa liste de favoris.

 

Je publie ce billet sur Médiapart, beaucoup plus prudent que Guetta, car il est pratiquement impossible de poster un commentaire sur le site de France Inter. C’est de toute façon beaucoup plus sain que France Inter.

 

 Première analyse de Postol sur l'attaque de Khan Cheikhoun

https://fr.scribd.com/document/345006854/Report-by-White-House-Alleging-Proof-of-Syria-as-the-Perpetrator-of-the-Nerve-Agent-Attack-in-Khan-Shaykhun-on-April4-2017-April11-2017-Standard

 

 

Addendum à la première analyse

http://www.moonofalabama.org/images5/KhanSheikhunPostolPrelim2.pdf

 

 

Seconde analyse 

http://www.moonofalabama.org/images5/KhanSheikhunPostolPrelim3.pdf

 

Troisième analyse

http://www.washingtonsblog.com/wp-content/uploads/2017/04/The-Nerve-Agent-Attack-that-Did-Not-Occur__Analysis-of-the-Alleged-Nerve-Agent-Attack-at-7-AM-on-April-4_2017-in-Khan-Sheikhoun_Syrian_April182017_Optimized_.pdf

 

Pour mémoire, article de Seymour Hersh : The Red Line and the Rat Line

Où il est fait mention de la possible implication de la Turquie dans l'attaque de Ghouta

 

Bonus attaque de Ghouta 

https://s3.amazonaws.com/s3.documentcloud.org/documents/1006045/possible-implications-of-bad-intelligence.pdf

 

Les liens proviennent du blog de Caroline Galactéros

http://galacteros.over-blog.com/2017/04/l-attaque-neurotoxique-qui-n-a-pas-eu-lieu-rapport-de-t.postol-du-18-avril-2017-sur-khan-cheikhoun.html

 

The American Conservative est beaucoup plus prudent et objectif que l’expert de France Inter :

http://www.theamericanconservative.com/articles/did-assad-order-the-syrian-gas-attack/

 

Barnik

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.