Facebook est mort, Vive le réseau libre Mobilizon!

La censure Facebook se multipliait avant la loi scélérate anti Fake news, depuis sa promulgation, les témoignages de censure de comptes citoyens prolifèrent. Il est grand temps de sortir de la Face de Bouk, de surcroit mal foutue et gourmande en ressources de calcul et énergie, et donc de financer les bénévoles français de Framasoft, créateurs de Mobilizon.

 © Framasoft © Framasoft

Framasoft, vous ne connaissez pas ? Des dizaines de logiciels alternatifs aux GAFA opérationnels et d'utilité publique. Que Mediapart n'ait jamais publié sur ce collectif né en 2001 n'est qu'un des nombreux stigmates de ce journal qui perd en pertinence à mesure qu'il gagne en médiocrité, son traitement honteux de la question Julian Assange/WikiLeaks en représente l'acmée dernière.

Citoyens de tous les pays, MobiliZez-vous ! La version béta sort en octobre, ruez-vous, faites circuler sans modération. L'appel de dons est clôturé à 58000 euros, mais il est toujours temps de donner à l'association Framasoft, dont les développeurs qui depuis 18 ans (ils sont majeurs !) donnent leur sueur et leurs heures, sauront quoi en faire ; face au milliards de Face de Bouk, vous comprendrez que 58000 euros n'est qu'un début.

Voici les liens qui libèrent :

https://joinmobilizon.org/fr/

https://framasoft.org/fr/

Je ne les connais pas mais sais qui ils sont : de sincères et généreux metteurs à disposition, qui galèrent ne serait-ce qu'à faire la maintenance de leur suite de logiciel.

Cette action convient même aux citoyens en charentaise, alors PLEASE...

 

 © Framasoft © Framasoft

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.