Macron éditorialiste en chef

Macron entreprend une tournée de formation à l'adresse des journalistes : Certains ont été convoqués chez lui pour une cession, aujourd'hui il délivre son cours dans le Point, en décembre il avait déjà expliqué aux éditorialistes qu'il fallait qu'ils fassent attention à ce qu'ils écrivaient. Rêve t-il de recréer un ministère de l'information comme au bon vieux temps de l'ORTF ?

Dans cet article du Point intitulé : Pour Emmanuel Macron, Christophe Dettinger "n’a pas les mots d’un gitan" on apprend  de la bouche de Macron ce qui suit, et prière de ne pas traiter ces informations comme des infox !: 

"les "gilets jaunes" radicaux sont manipulés sur Internet et les réseaux sociaux par des activistes et des médias russes."....pointant par la même le travail des médias français... il précise que " Les quotidiens, quels qu'ils soient, ne font plus l'actualité. Ils suivent les chaînes d'information en continu qui, de plus en plus, suivent les réseaux sociaux. Or, vous pouvez manipuler les débats (…) Cela veut dire que l'une des fonctions qu'ont les journalistes qui est justement de hiérarchiser ce qui, dans l'information, est accessoire et ce qui est important ou a du sens, a été abandonnée",

Macron se souvient-il des ministères de l'information du temps de l'ORTF ? Le bon temps pour lui : c'est vrai que c'est un rétrograde, il n'a en tête que des solutions archaïques, sur le plan économique et social, en particulier, et tout autant en matière d'information.

Rétrograde, archaïque mais il ne le sait pas, il a trop d'estime pour lui-même et de mépris pour les autres alors Monsieur se croit tenu et en capacité de donner des leçons à tout le monde, aux journalistes et aux lecteurs et aux internautes et j'en passe, et sur tous les sujets  ! Pour se sauver de ses galères. il vient dire ce qui doit être mis en avant dans la presse ! Hiérarchiser comme il dit ; Messieurs avant de publier votre une pensez à la montrer à Macron pour validation ! 
C'est une obsession chez lui de déterminer de quoi on doit parler, et de quelle manière, c'est lui qui pose les questions qu'on doit se poser dans son foutu "grand débat" et sous la forme qui lui convient, c'est encore lui qui se veut être le superviseur des éditorialistes.

Il se plaint de RT et de Sputnic et de ceux qui les financent ? Est-ce qu'il se plaint des 9 milliardaires propriétaires de 90% des médias français ? Non puisque ce sont ses amis ! Et si on est pas de ses amis ça veut dire qu'on ne peut pas hiérarchiser comme il convient l'information ? En tout cas  certainement pas comme ça lui convient : et alors serait-ce un délit de ne pas penser comme lui, comme il le voudrait ?

Dites-moi Macron, en quoi les milliardaires russes sont-ils plus pourris que les vôtres "?

A propos de russes vous feriez mieux de vous inquiéter de ce Benalla et de ce qu'il a fait avec des oligarques russes tout en étant au plus proche de vous à la présidence, plutôt que de baver sur Dettinger ! Est-ce que Benalla n'était pas briefé par vos propres communicants avant d'aller sur TF1 en juillet puis devant la commission d'enquête du Sénat ?
On est pas des naïfs à ce point monsieur Macron ! Votre mépris vous étouffe et vous interdit d'imaginer ne serait-ce qu'un peu notre capacité à bien analyser et comprendre vos manoeuvres dilatoires ; Bien sûr les agissements de Benalla vous embarrassent, bien sûr votre politique n'est pas acceptée, bien sûr votre autoritarisme masque mal votre perte d'autorité morale, bien sûr vous voudriez qu'on se pâme devant vos "performances" quasi scolaires.. Mais beaucoup de français n'en n'ont jamais eu envie et pour ceux qui ont cru un moment à vos gesticulations maintenant eux aussi n'en n'ont plus envie, et au total ça fait beaucoup de monde à vouloir que vous cessiez cette politique sur le fond et aussi cette manière de gouverner qui nous insupporte : Bref vous avez tout faux, et on le dira tant qu'on le pensera, ne vous en déplaise !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.