La sagesse de Geneviève Legay : celle qui manque à Macron

A tout âge la sagesse pour un citoyen responsable c'est de réclamer la justice sociale et fiscale et de faire vivre la démocratie et surtout quand un président décidément irresponsable tente de l'étouffer par un autoritarisme méprisant. Conclusion : J'ai décidé de mettre un gilet jaune samedi prochain

Macron a eu ce culot de donner des conseils de sagesse à Geneviève Legay grièvement blessée alors qu'elle manifestait de manière pacifique, sachant qu'il reste tout à fait probable que la charge policière démesurée dans sa violence soit la cause de sa chute en dépit des allégations un peu rapides du procureur par trop zélé.

Je n'avais pas encore rejoint les manifestations des gilets jaune bien que sympathisant avec ce mouvement depuis le début, mais samedi prochain je manifesterai avec eux en enfilant un gilet jaune car ce qui est désormais la sagesse et la raison c'est de manifester, aucun citoyen digne de ce nom ne peut continuer à accepter les débordements d'autoritarisme et de mépris de ce pouvoir.

Oui Monsieur Macron je prendrai le risque de venir appuyer les revendications de justice sociale et fiscale des gilets jaune, oui je prendrai le risque de soutenir leur demande de démocratie au moment où vous usez des pouvoirs qu'on vous a délégué pour l'étouffer, oui je prendrai ces risque là Monsieur Macron en dépit de mon âge.

Il y a ceux qui comme vous Monsieur Macron ne valorisent que le risque pris dans les affaires avec l'argent (parfois celui des autres) pour gagner toujours plus d'argent quitte à accroître les inégalités sociales, quitte à semer le malheur et vous prônez ces prises de risques là tout en méprisent ceux prennent le risque de s'engager personnellement  pour défendre des causes sociales, humaines voire humanitaires (je pense au street medic et pompier volontaires). Vous aimez les premiers vous faites matraquer les seconds, vous ne méritez pas le pouvoir que nous vous avons hélas délégué.

Je n'avais pas encore rejoint les rangs des gilets jaune qui manifestent chaque samedi bien que soutenant leur mouvement, comme la majorité des français, je ne l'avais pas encore fait presque par pudeur parce que j'estimais être un privilégié avec mon toit assuré (un modeste appartement certes, mais à moi, fruit de mes économies), pas de dette et un revenu de 1750 € par mois après impôts (ma retraite). Je me doute que ça vous fait dédaigneusement marrer monsieur le Président que je puisse me sentir plutôt privilégié avec 1750€ par mois après impôts ... c'est que d'où je viens socialement je sais ce que ça vaut, pas vous !

Restez dans ce monde d'argent, que vous avez pu et su courtiser grâce à votre héritage social (ce dont vous n'avez semble-t-il même pas conscience !)  ce monde où vous avez tout fait pour plaire, et où vous savez plaire, mais surtout ne prétendez pas représenter " ce pays que vous ne connaissez pas " comme le démontre si bien François Ruffin.

Moi je vais dès samedis rejoindre les humains, ceux qui pensent aux autres (*) avant eux-même comme la sage madame Legay.

(*) Comme Régis Portalez

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.