Béatrice Orès
Abonné·e de Mediapart

29 Billets

0 Édition

Billet de blog 29 sept. 2017

Les clips antiracistes de l’UJFP - Clip n°5 - Racisme et colonialisme

« Le colonialisme, c’est l’une des applications du racisme. S’il y a des êtres supérieurs à des êtres inférieurs, alors effectivement, on peut les coloniser, on peut les exploiter, etc. »

Béatrice Orès
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Racisme et colonialisme - Clip 5/10 de "Paroles juives contre le racisme" © UJFP

L’Union juive française pour la paix est une organisation juive laïque qui a été créée sur la question du Proche-Orient et du soutien au peuple palestinien. Mais le combat pour la justice et l’égalité des droits ne pouvait se mener là-bas et ne pas concerner le racisme aussi ici en France.

Sur la base des mêmes valeurs, l’UJFP s’est donc engagée s’est donc engagée aux côtes des victimes du racisme pour promouvoir un nouvel antiracisme, politique et décolonial.

En 2016, l’UJFP a publié un petit livre intitulé « Une parole juive contre le racisme ». Les 5000 exemplaires de ce livre sont aujourd’hui épuisés et l’UJFP travaille à la seconde édition qui paraîtra en janvier 2018. Ce livre a reçu le soutien du CGET.

Le projet de clips vidéo

Pour prolonger cette réflexion, le réalisateur Eyal Sivan a donné la parole à 35 militants antiracistes de l’UJFP. A partir de leur trajectoire personnelle, ils s’expriment sur le racisme et l’antiracisme d’aujourd’hui. Il s’agit de lutter contre les stéréotypes concernant les Juifs mais aussi de montrer comment des Juifs peuvent contribuer à la construction d’un nouvel antiracisme.

La production de ces clips a reçu le soutien du CGET. Les clips seront utilisés dans les établissements scolaires, dans des réunions publiques dans les quartiers populaires, partout où se mène la lutte contre le racisme, contre les discriminations, contre les violences policières et le racisme d’État.

« Ce qu’on peut faire contre le racisme et quand on est juif, c’est déjà se mettre à la bonne place. Ne pas choisir une place où on est en porte-à-faux avec l’oppression dans le monde, où on est en porte-à-faux avec la domination dans le monde. Si on veut séparer les Juifs et les Arabes, alors justement, il y a matière à rapprocher les Juifs des Arabes. Faire le contraire de ce qu’on attend de nous. Puisqu’il y a cette injonction de s’en prendre aux Rroms, être avec les Rroms. Puisqu’on a désigné l’Islam comme étant une religion dangereuse, s’intéresser aux Musulmans qui portent cet opprobre sur eux. Être du bon côté. Et donc, choisir sa place : pour moi, c’est ça le militantisme antiraciste. » Une militante dans un des clips.

Lien facebook

Chaîne youtube

_____________

Publications à venir :

1er octobre : Clip n°6 (Hiérarchie des racismes ?)

3 octobre : Clip n°7 (Antisémitisme et antisionisme)

5 octobre : Clip n°8 (Israël et les Juifs)

7 octobre : Clip n°9 (Les Juifs ont peur en France ?)

9 octobre : Clip n°10 (Lutter contre le racisme)

Source : UJFP

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
Le naufrage d’un ministre désinvolte
Le voyage de Jean-Michel Blanquer aux Baléares, à la veille d’une rentrée scolaire à haut risque, résume deux années de gestion de la pandémie de Covid-19 : par désintérêt manifeste, il n’a jamais répondu aux craintes et à l’épuisement des enseignants comme des familles. 
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Anne Hidalgo face à Mediapart
Ce soir, une invitée face à la rédaction de Mediapart : la maire de Paris et candidate socialiste à l’élection présidentielle.  
par à l’air libre
Journal — Industrie
Industrie française : l’attractivité de la rente
Accusé d’être le fossoyeur de l’industrie, Emmanuel Macron entend contre-attaquer : grâce à sa politique, la France aurait retrouvé son attrait pour les investisseurs étrangers. Mais il confond compétitivité-prix et attractivité, qui repose sur des écosystèmes détruits systématiquement par le gouvernement au profit d’un capitalisme de rente.
par Martine Orange
Journal
La Serbie fait front derrière son héros Novak Djoković
Les aventures australiennes de l’actuel numéro un du tennis mondial, et son expulsion, ont mobilisé la Serbie, qui a défendu bec et ongles son champion. Sûrement parce qu’il incarne depuis plus d’une décennie les espoirs de tout le pays, mais aussi ses profondes contradictions. 
par Jean-Arnault Dérens, Laurent Geslin et Simon Rico

La sélection du Club

Billet de blog
Université et Recherche, fondements d'une VIème République, démocratique et sociale
Emmanuel Macron a prononcé un discours au congrès de la conférence des présidences d’Universités ce jeudi 13 janvier, dans lequel il propose une réforme systémique de l’université. Des chercheurs et enseignants-chercheurs membres du parlement de l’Union Populaire, des députés, ainsi que des membres de la communauté universitaire lui répondent.
par Membres du parlement de l’Union Populaire
Billet de blog
La gauche et l’éducation : l’impensé des savoirs scolaires
D’un débat entre représentants des candidats de gauche et de l’écologie sur l’éducation ressort l’impensé partagé des savoirs scolaires.
par Jean-Pierre Veran
Billet de blog
De la grève, de l'unité syndicale et de sa pertinence
Attention : ce billet n'est pas anti-syndicaliste. Il sera peut-être qualifié comme tel par des gens qui ne savent pas lire. Je laisse volontiers ceux-là dans leur monde noir et blanc. Je suis syndiqué et j'invite tout le monde à l'être. Sans syndicats nous mourrons. On n'aimerait juste pas mourir avec. 
par Jadran Svrdlin
Billet de blog
Lettre ouverte à Jean-Michel Blanquer en 31 points
Le vendredi 14 janvier 2022, vous avez déclaré « je ne suis pas parfait, je fais des erreurs… ». La liste des erreurs est longue. Une lettre d'une professeur de Lycée Pro, qui décline la longue liste des excuses qui serait nécessaire à Blanquer, bien plus que ce que le mouvement des derniers jours lui a arraché du bout des lèvres.
par Samy Johsua