Répression policière du 1er mai 2019

Témoignage d'une manifestante, réalisatrice de documentaires ET journaliste sans carte de presse, ce film est dédié à Gaspard Glanz. Avec un long passage sur l'ambiance autour de l'Hôpital Salpétrière entre 16h30 et 17h, pendant les faux évènements rapportés par la presse des milliardaires et de l'État.

1 mai, 2019 répression policière © Béatrice Turpin

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.