Gilets jaunes: un très gazeux premier anniversaire

Arrivée à la Place d'Italie samedi dernier pour fêter et filmer le 1er anniversaire des Gilets jaunes, je suis accueillie par une scène de guérilla urbaine. La haine de la police augmente inévitablement même s'il y en a qui gardent une empathie certaine. Tous sont d'accord que pour gagner contre Macron et son monde, il faut une grande convergence. Rendez-vous le 5 décembre et après !

Arrivée à la Place d'Italie vers 13h30 samedi dernier pour fêter et filmer le 1er anniversaire des Gilets jaunes, je suis accueillie par une scène de guérilla urbaine. D'un côté des pavés et des barricades, de l'autre robocops, gaz lacrymogènes, canon à eau... Je suis partie au bout de deux heures, après m'être fait gratuitement bousculée par des forces de "l'ordre" deux fois et lorsque mon nez s'est mis à saigner à cause des gaz qui n'arrêtaient pas de pleuvoir. La haine de la police augmente inévitablement même s'il y en a qui gardent une empathie certaine. Beaucoup sont inspirés par les manifestations à Hong Kong. Tous sont d'accord que pour gagner contre Macron et son monde, il faut une grande convergence. Rendez-vous le 5 décembre et après !

GJ : Un très gazeux 1er anniversaire © renaissancebt

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.