Béatrice Turpin
réalisatrice engagée, reporter vidéo indépendante et poète de la vie anti-conformiste
Abonné·e de Mediapart

95 Billets

2 Éditions

Billet de blog 22 nov. 2022

Béatrice Turpin
réalisatrice engagée, reporter vidéo indépendante et poète de la vie anti-conformiste
Abonné·e de Mediapart

Les Peuples Veulent 4.0 : Alassane Dicko

La 4ème édition du festival Les Peuples Veulent fin octobre dernier, à Montreuil a réuni près de 50 collectifs, organisations et activistes de 42 pays, des 5 continents. L'occasion pour une série d'entretiens vidéo avec certains invités. On commence avec Alassane Dicko, malien et ivoirien, de l'Association Malienne des Expulsés ainsi que d'Afrique-Europe Interact.

Béatrice Turpin
réalisatrice engagée, reporter vidéo indépendante et poète de la vie anti-conformiste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La 4ème édition du festival Les Peuples Veulent (LPV) fin octobre dernier, à Montreuil a réuni 5000 visiteur.ses et près de 50 collectifs, organisations, et activistes de 42 pays, des 5 continents. La programmation du festival, en plus des 4 panels, a aussi accueilli 6 plateaux radio public, 5 cantines parisiennes ou banlieusardes,  4 concerts de folie et 3 séances de films plein de rage, d’humour et d’émotions.

Avant les 3 jours publics du festival, les invités ont passé une semaine "off" entre révolté.e.s pour réfléchir à la construction d’un réseau révolutionnaire transnational et à la création de connexions planétaires à partir de forces locales.*

Avec l'internationalisme par le bas comme impératif, le festival LPV, fondé en 2019 par La Cantine Syrienne,  n'inclut aucune ONG ou autre institution officielle ou étatique : les participant.es viennent toustes de luttes et de mouvements auto-organisés par les peuples.

Une occasion pour une série d'entretiens dont le premier avec Alassane Dicko de l'Association Malienne des Expulsés (AME) et d'Afrique-Europe Interact (AEI).

Né au Mali en 1970 d'un père malien et d'une mère ivoirienne, Alassane Dicko grandit en Côte d'Ivoire où il devient informaticien spécialisé dans la sécurité. Malgré les turbulences militaro-politiques qui agitent le pays à partir de la fin des années 1990 et que l'élection de Laurent Gbagbo en 2000 n'apaise pas, bien au contraire, Dicko mène une vie tranquille à Abidjan et ne s'implique pas politiquement.

Pourtant la crise politique s'accompagne d'une crise identitaire qui divise le pays en deux avec une répression grandissante des Ivoiriens du nord. Il s'agit d'une population transfrontalière, musulmane, persécutée avec rafles, délations, carte d'identités arrachées et détruites après contrôle au faciès...  Avec le temps, il ne suffit plus de vivre dans le nord mais juste d'avoir le mauvais nom, peu importe le lieu. Et avec un incident qui aurait dû être anodin, survenu un dimanche en 2005 alors qu'il travaille,  l'origine malienne  et musulmane d'Alassane Dicko finit par le rattraper et le force à se confronter personnellement à l'ambiance pourrissante qui l'entoure. Dicko fait face à des problèmes au travail et se voit menacé de sanctions lourdes. Il décide donc de quitter la Côte d'Ivoire.

Les Peuples veulent 4.O : Alassane Dicko 1 © renaissancebt

Le droit de rester. Le droit de partir. Le droit de partir pour revenir et de repartir pour revenir encore une fois. Cela s'appelle la migration circulaire. Et pour ça il faut la liberté de circulation.

Les Peuples veulent 4.0 : Alassane Dicko 2 © renaissancebt

A la demande d'Alassane Dicko et de l'AME, et pour des raisons de sécurité qui ne s'étaient pas exprimées lors de ma dernière conversation téléphonique avec Dicko, j'enlève le dernier paragraphe de ce billet.

* Certaines phrases de cette introduction sont tirées d'un communiqué publié le 27 octobre sur la page Facebook de la Cantine syrienne dont voici le lien :
https://www.facebook.com/LaCantineSyrienne

Pour en savoir plus :
Sur La cantine syrienne et Les Peuples Veulent :
https://cantinesyrienne.fr/
https://fr.crimethinc.com/2022/03/15/la-cantine-syrienne-a-montreuil-la-lutte-en-exil-des-refugiees-continuent-le-combat-revolutionnaire-a-letranger-1
https://cantinesyrienne.fr/ressources/les-peuples-veulent/les-peuples-veulent-4-edition
https://cantinesyrienne.fr/ressources/les-peuples-veulent/les-peuples-veulent-4-0

Sur les associations AME et AEI et sur Alassane Dicko :
https://www.africavenir.org/news-details/article/nous-ne-sommes-pas-des-demandeurs-interview-video-avec-alassane-dicko.html
https://afrique-europe-interact.net/1284-2-Alassane-Dicko-Parlement-allemand.html

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Comment le gouvernement veut rattraper le retard français
Dans un contexte de risque élevé de tension sur le réseau électrique cet hiver, l’Assemblée nationale examine, à partir du lundi 5 décembre, le projet de loi visant à accélérer le déploiement de l’éolien et du solaire en France.
par Mickaël Correia
Journal — Santé
Dans les Cévennes, les femmes promises à la misère obstétricale
Le 20 décembre, la maternité de Ganges suspendra son activité jusqu’à nouvel ordre, faute de médecins en nombre suffisant. Une centaine de femmes enceintes, dont certaines résident à plus de deux heures de la prochaine maternité, se retrouvent sur le carreau.
par Prisca Borrel
Journal
Affaire Sarkozy-Bismuth : les enjeux d’un second procès à hauts risques
Nicolas Sarkozy, l’avocat Thierry Herzog et l’ex-magistrat Gilbert Azibert seront rejugés à partir de lundi devant la cour d’appel de Paris dans l’affaire de corruption dite « Paul Bismuth », et risquent la prison.
par Michel Deléan
Journal — Corruption
Pourquoi les politiques échappent (presque toujours) à l’incarcération
Plusieurs facteurs expliquent la relative mansuétude dont bénéficient les politiques aux prises avec la justice, qui ne sont que très rarement incarcérés, malgré les fortes peines de prison encourues dans les affaires de corruption.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Nationalisation d’EDF : un atout pour la France ?
Le jeudi 24 novembre, c’est dans un contexte bien particulier que le nouveau PDG d’EDF Luc Rémont prend ses fonctions. De lourds dossiers sont sur la table : renationalisation du groupe, relance du parc nucléaire et des renouvelables, négociation avec Bruxelles sur les règles du marché de l’électricité et gestion de la production avant les trois mois d’hiver.
par Bernard Drouère
Billet de blog
L'électricité est-elle un bien commun ?
[Rediffusion] L'électricité est-elle un bien commun, comme Yannick Jadot l'a fait récemment ? La formule produit un effet électoraliste garanti. Mais cette opération rhétorique est sans intérêt s’il s’agit, à partir de la fonction sociale actuelle de l’électricité, de faire apparaître dans le système énergétique des options qui méritent un positionnement politique.
par oskar
Billet de blog
Les coupures d'électricité non ciblées, ce sont les inégalités aggravées
Le gouvernement prévoit de possibles coupures d'électricité cet hiver : j'ai vraiment hâte de voir comment seront justifiées l'annulation de trains et la fermeture d'écoles pendant que les remontées mécaniques de Megève ou Courchevel continueront à fonctionner. Non ciblées sur les activités « non essentielles », ces coupures d'électricité pourraient aggraver les inégalités.
par Maxime Combes
Billet de blog
À Brioude, itinéraire d'une entreprise (presque) autonome en énergie
CN Industrie vit en grande partie grâce à l'électricité produit par ses panneaux solaires. Son modèle énergétique est un bon éclairage de ce que pourrait être un avenir largement éclairé par les énergies renouvelables. Rencontre avec son patron précurseur, Clément Neyrial.
par Frédéric Denhez