Pour une France plus exemplaire à la COP21, en finir avec les ventes d'armes aux pires régimes de la planète

Dans à peine trois semaines, du 30 novembre au 11 décembre prochains, la COP21, conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, se déroulera à Paris. C’est un rendez-vous crucial pour l'ensemble de l'humanité et de la planète, puisque cette grande messe climatique, en présence de très nombreux chefs d'Etat et de gouvernements (au moins 80), doit aboutir à un nouvel accord international sur le climat, applicable à tous les pays, dans l’objectif de maintenir le réchauffement climatique mondial en deçà de 2°C.

Signature de contrats d'armes entre la France et l'Egypte © Crédits photo Le Point Signature de contrats d'armes entre la France et l'Egypte © Crédits photo Le Point

Dans à peine trois semaines, du 30 novembre au 11 décembre prochains, la COP21, conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, se déroulera à Paris. C’est un rendez-vous crucial pour l'ensemble de l'humanité et de la planète, puisque cette grande messe climatique, en présence de très nombreux chefs d'Etat et de gouvernements (au moins 80), doit aboutir à un nouvel accord international sur le climat, applicable à tous les pays, dans l’objectif de maintenir le réchauffement climatique mondial en deçà de 2°C. Le président français François Hollande, son chef de la diplomatie Laurent Fabius, et la ministre de l'environnement Ségolène Royal, entre autre, ne cessent de parcourir la planète et de clamer sur toutes les ondes l'importance de la réussite de la COP21 pour notre avenir à tous. Et on ne peut que leur donner raison. La perspective d'un dépassement de deux dégrés de réchauffement, perspective désormais quasi inévitable à moins d'un arrêt brutal dès maintenant d'une grande partie des activités humaines, nous promet des catastrophes climatiques majeures, et ce non pas dans plusieurs siècles mais dès à présent: désertification, multiplication des conflits pour l'accaparement des ressources, disparition de nombreuses espèces, millions de réfugiés sur les routes, etc. Donc la COP21 nous concerne toutes et tous.

Néanmoins, le volontarisme politique c'est bien, mais donner l'exemple c'est mieux! Ainsi la France de François Hollande, qui réclame des efforts à tous les Etats de la planète pour lutter contre les dérèglements climatiques en cours, est aussi le pays qui mène parallèlement des politiques en totale contradiction avec ces objectifs affichés. Un exemple parmi tant d'autres, dont on parle beaucoup en ce moment, la volonté de construire coûte que coûte un nouvel aéroport à Notre Dame des Landes, ce malgré toutes les évidences, dont la totale aberration environnementale de ce projet.

Mais il y a sans doute pire en termes d'incohérence et d'hypocrisie, et cela n'est pas suffisamment relevé dans les médias: la politique française d'exportation d'armes à l'international: en 2015, la France a pour le moment vendu pour plus de 15 milliards d'euros d'armes à l'étranger, la plaçant au 4ème rang mondial, derrière la Russie, les Etats-Unis et la Chine. François Hollande et tout le gouvernement Valls, relayés par nombre de médias (appartenant pour beaucoup d'entre eux, ce qui doit tout de même jouer un peu, à des marchands d'armes, comme Dassault ou Lagardère) n'ont eu de cesse de se réjouir de cette « belle » performance française. Et quels étaient ses principaux clients ces derniers mois? L'Arabie Saoudite pour plus de 10 milliards d'euros depuis 2014, l'Egypte pour 5,2 milliards d’euros, le Qatar pour deux milliards d’euros ou encore le Koweït pour un milliard d’euros. Or quels sont les Etats qui actuellement traînent le plus les pieds dans la préparation d'une COP21 réussie? Et bien la plupart des Etats du Moyen-Orient et les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, dont l'essentiel du PIB repose sur les énergies carbonées et qui ainsi ne souhaitent pas s'impliquer franchement dans la lutte contre le dérèglement climatique. Ainsi de l'Arabie Saoudite, qualifiée même de « cancre » aux yeux des experts et des ONG. Sans parler du respect des droits humains de la part de Riyad, qui pratique la peine de mort sans vergogne, traite les femmes comme des incapables majeurs et détient nombre de prisonniers politiques dans ses geôles, dont Raif Badawi, jeune blogueur condamné à dix années de prison (et 1000 coups de fouet!!!) pour avoir voulu librement s'exprimer. Il vient de recevoir du Parlement européen le prix Sakharov 2015 pour la liberté de l'esprit. Malgré cela, la France se réjouit de ses contrats d'armements avec l'Arabie Saoudite. Va comprendre Charles?! Sans parler de l'Egypte tellement démocratique du Maréchal Sissi, ou du Koweit et du Qatar qui ne valent guère mieux tant sur le plan du respect des droits humains que dans la lutte pour sauver le climat. 

Pas la peine non plus d'avoir fait l'ENA, Science Po ou Saint Cyr pour comprendre qu'il est peu cohérent de se battre pour une planète plus viable tout en cherchant à multiplier les ventes d'armes, que les conflits armés et les dérèglements climatiques se nourrissent les uns des autres, et qu'y rajouter des armes supplémentaires ne va pas vraiment dans la bonne direction. Tant que la croissance et le business as usual prévaleront sur tout le reste, la lutte contre les changements climatiques restera un voeu pieux et la COP21 une énième opération de communication sans lendemain concret.

Incohérence supplémentaire, la France a ratifié le Traité des Nations Unies sur le commerce des armes, entré en vigueur sans suffisamment de publicité le 24 décembre 2014. Ce traité se veut le premier outil juridique global facilitant le désarmement à l'échelle de la planète, et la diplomatie de Laurent Fabius s'est impliquée dans la réussite de ce Traité et s'est félicitée de son adoption.

Il est donc urgent d'aider la France et ses pouvoirs publics à sortir de cette schizophrénie malsaine sur le commerce des armes et le business de la mort. Et quel meilleur moment que la COP21, alors que tous les regards seront tournés vers Paris? Parce que pour exiger des efforts des autres, il faut soi-même se montrer plus exemplaire, parce que « changer le monde commence par se changer soi-même », comme disait Gandhi.

Donc soyons un maximum à signer cette pétition pour que la France en finisse avec les ventes d'armes aux pires régimes de la planète, et aidons ainsi François Hollande et le gouvernement à être plus cohérents: 

https://www.change.org/p/françois-hollande-manuel-valls-pour-la-cop21-la-france-doit-cesser-de-vendre-des-armes-aux-pires-régimes-de-la-planète?recruiter=2861940&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=share_for_starters_page&utm_term=des-lg-no_src-no_msg&fb_ref=Default

Pour aller plus loin: 

https://www.oxfam.org/fr/campagnes/droits-en-situation-de-crise/le-traite-sur-le-commerce-des-armes-en-questions 

http://www.iris-france.org/wp-content/uploads/2014/11/EPS2013-Les-conséquences-du-dérèglement-climatique-pour-le-ministère-de-la-défense.pdf

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.