Benoit Buquet
Abonné·e de Mediapart

16 Billets

0 Édition

Billet de blog 13 févr. 2009

Benoit Buquet
Abonné·e de Mediapart

Tahiti attend le changement depuis cinq ans

Extrait du discours d'Oscar Temaru en juin 2004 sur le Tahiti Herald Tribune. 

Benoit Buquet
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Extrait du discours d'Oscar Temaru en juin 2004 sur le Tahiti Herald Tribune.

"Les Polynésiens ont incontestablement voté pour le changement. Changement de majorité. Changement surtout d'un système de gouvernement basé sur le clientélisme, l'autoritarisme et la mégalomanie." C'est le Tahiti Herald Tribune qui rappelle aujourd'hui ce discours choc prononcé un lundi 14 juin 2004 par Oscar Temaru élu pour la première fois président de la Polynésie française et mettant fin à 20 ans de règne de Gaston Flosse à Tahiti. Dans les mois qui avaient suivi ce discours, une série de plaintes avait été déposée par le gouvernement Temaru contre la gestion du président Flosse, que l'on voit fulminant sur la vidéo.

Quatre ans et demi plus tard, ce dernier a retrouvé le sourire. Son gendre Edouard Fritch (à sa droite sur la vidéo) a été élu hier, jeudi 12 février 2009, président de l'assemblée grâce aux voix des élus indépendantistes. Par ailleurs, Gaston Flosse va placer des membres de son parti dans le futur gouvernement d'Oscar Temaru.

"Travaillons ensemble pour relever notre Pays et rechercher le bien-être de la population !", a lancé Oscar Temaru lors de son discours de candidature à la présidence du pays. Une fois élu, il a souligné le "besoin de faire la paix, la réconciliation, de ramener toute la sérénité indispensable pour bien gérer les affaires de notre pays", puis a cité Martin Luther-King et Barack Obama... Rien que ça !

Le problème, c'est que, depuis 2004, excepté la disparition de l'autoritarisme, remplacé par l'instabilité, le changement du système de gouvernance n'a pas vraiment été observé. Le clientélisme n'a pas disparu et de graves dérives ont continué d'exister sous les différents gouvernements, de Temaru comme de Tong Sang. Cette fois, jurent-ils tous en choeur, ça va changer. On attend de voir...

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Justice
« Après Perdriau maître chanteur, voici Perdriau maître censeur »
Un nouveau conseil municipal sous tension s’est tenu lundi à Saint-Étienne, dix jours après la censure préalable d’un article de Mediapart. Les appels à la démission du maire se sont multipliés, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’hôtel de ville. Inflexible, Gaël Perdriau a déclaré qu’il ne démissionnera pas, même s’il est mis en examen. 
par Mathieu Martinière (We Report)
Journal
Entre les États-Unis et l’Europe, l’ombre d’une guerre commerciale
L’adoption d’un programme de 369 milliards de dollars par le gouvernement américain, destiné à attirer tous les groupes sur son territoire, fait craindre une désindustrialisation massive en Europe. Les Européens se divisent sur la façon d’y répondre. 
par Martine Orange
Journal — Services publics
« RER régionaux » : une annonce qui masque la débâcle des transports publics
En lançant soudainement l’idée de créer des réseaux de trains express dans dix métropoles françaises, Emmanuel Macron espère détourner l’attention du délabrement déjà bien avancé de la SNCF et de la RATP, et du sous-investissement chronique de l’État.
par Dan Israel et Khedidja Zerouali
Journal — Fiscalité
Le budget de la ville de Paris est-il vraiment une escroquerie ?
Le ministre des comptes publics Gabriel Attal estime que la gestion budgétaire de la mairie de Paris s’apparente à une pyramide de Ponzi. Une vision caricaturale, qui plus est venant d’un gouvernement qui creuse le déficit de l’État à coups de baisses d’impôts.  
par Mathias Thépot

La sélection du Club

Billet de blog
Lettre d'Iraniens aux Européens : « la solidarité doit s'accompagner de gestes concrets »
« Mesdames et messieurs, ne laissez pas échouer un soulèvement d’une telle hardiesse, légitimité et ampleur. Nous vous demandons de ne pas laisser seul, en ces temps difficiles, un peuple cultivé et épris de paix. » Dans une lettre aux dirigeants européens, un collectif d'universitaires, artistes et journalistes iraniens demandent que la solidarité de l'Europe « s'accompagne de gestes concrets, faute de quoi la République islamique risque de durcir encore plus la répression ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial
Billet de blog
Voix d'Iran : la question du mariage forcé (et du viol) en prison
Ce texte est une réponse à la question que j'ai relayée à plusieurs de mes proches, concernant les rumeurs de mariages forcés (suivis de viols) des jeunes filles condamnées à mort.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Témoignage d'une amie Iranienne sur la révolution en Iran
Témoignage brut d'une amie Iranienne avec qui j'étais lorsque la révolution a débuté en Iran. Ses mots ont été prononcés 4 jours après l'assassinat de Masha Amini, jeune femme Kurde de 22 ans tuée par la police des moeurs car elle ne portait pas bien son hijab.
par maelissma