Benoit Cros
Journaliste @benoitcros
Abonné·e de Mediapart

33 Billets

0 Édition

Billet de blog 3 sept. 2012

En Espagne, l'offensive conservatrice

De l’actualité espagnole, on connaît évidemment les divers plan d’austérité, les hausses de la TVA, les coupes drastiques dans la santé et l'éducation. Mais, au-delà de la rigueur qu’on retrouve partout en Europe, il existe également une politique conservatrice dans le domaine dit « sociétal », qui est loin de rester anecdotique.

Benoit Cros
Journaliste @benoitcros
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

De l’actualité espagnole, on connaît évidemment les divers plan d’austérité, les hausses de la TVA, les coupes drastiques dans la santé et l'éducation. Mais, au-delà de la rigueur qu’on retrouve partout en Europe, il existe également une politique conservatrice dans le domaine dit « sociétal », qui est loin de rester anecdotique.

1. Droit à l’avortement.

Zapatero avait légalisé l’avortement en permettant aux femmes d’interrompre leur grossesse dans une limite de 14 semaines ou 22 semaines s’il y a danger pour la santé de la mère ou du fœtus.

Le projet de loi du ministre de la Justice, Alberto Ruiz-Gallardón, pourtant réputé être un modéré, sera présenté en octobre et les détails ne sont pas encore connus. Mais l’on sait déjà qu’il sera encore plus restrictif que la loi de 1985 qui ne dépénalisait l’avortement que pour les cas de viol, malformation du fœtus ou danger pour la mère.

 2. Lutte contre l’homophobie

Bien que le PP en ait fait un de ses chevaux de bataille durant plusieurs années, il n’abolira pas la loi qui donne aux couples homosexuels le droit au mariage et à l’adoption. On attendant cependant encore la décision du Conseil Constitutionnel au sujet d’un recours du PP contre cette loi.

Par ailleurs, l’Education à la Citoyenneté, une matière introduite par le gouvernement Zapatero dans les programmes scolaires, a été modifiée et les références à l’homophobie ont été supprimées, tout comme les références aux conflits sociaux ou aux inégalités homme-femme. Ce qui était conçu comme un enseignement de valeurs n’est plus qu’une éducation civique très générale sur les lois et la Constitution.

3. Laïcité de l’éducation

Outre la quasi-disparition de l’Education à la Citoyenneté, c’est aussi la mixité à l’école qui est remise en question. Le Parti Populaire a récemment critiqué une décision du Tribunal Suprême qui annule l’obligation faite aux Communautés Autonomes de financer les établissements sous contrat qui séparent les garçons des filles. Le ministre de l’Education, José Ignacio Wert, a annoncé son intention de modifier la loi pour assurer les possibilités de financement de ce type d’établissement. La région de Madrid, présidée par Esperanza Aguirre, a confirmé qu’elle continuerait à financer les huit écoles de ce type situées sur son territoire.

 4. Prise de contrôle des médias publics

Le gouvernement Zapatero avait fait voter une loi qui obligeait à obtenir la majorité des deux tiers des députés pour la nomination des dirigeants de l’audiovisuel public. Rajoy y a mis fin et a perdu peu de temps pour remplacer le directeur de RTVE. La plupart des directeurs de l’information ainsi que les journalistes critiques ont été licenciés.  

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Accusé d’agressions sexuelles, Éric Zemmour instrumentalise #MeToo à des fins racistes
Confronté au faible engouement de l’électorat féminin et aux accusations de violences sexuelles, l’entourage du candidat d’extrême droite tente de mettre en avant des femmes le soutenant. Mais leur discours se borne à instrumentaliser le mouvement féministe à des fins racistes.
par Sarah Benichou et Juliette Rousseau
Journal — Extrême droite
Serge Klarsfeld : « Il parle des musulmans comme on parlait des juifs »
L’historien et avocat, président de l’association Fils et filles des déportés juifs de France, dénonce la réhabilitation par le candidat d’extrême droite du régime de Vichy.
par Mathieu Magnaudeix et Berenice Gabriel
Journal — Services publics
« Tout meurt à petit feu ici » : à Saint-Cyprien village, La Poste est fermée depuis un an
Le bureau de poste de cette localité des Pyrénées-Orientales a baissé le rideau en février 2021. Les habitant·es de la commune côtière doivent désormais se rendre au guichet situé à la plage, à plus de 3 km de là. Or, pour les plus âgés, la disparition de ce service au cœur du village est un abandon de plus.
par Khedidja Zerouali
Journal — Migrations
Un passeur algérien raconte son « business » florissant
En 2021, de nombreuses personnes ont tenté de quitter l’Algérie et rejoindre l’Europe par la mer, débarquant à Almeria, Carthagène ou aux Baléares. Dans le sud de l’Espagne, Mediapart s’est s’entretenu longuement avec un de ces « guides » qui déposent les « harraga » (exilés) en un aller-retour. 
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Le convivialisme, une force méta-politique
Vu d'ailleurs le convivialisme peut sembler chose bien étrange et hautement improbable. Parmi ses sympathisants, certains s'apprêtent à voter Mélenchon, d'autres Jadot, Taubira ou Hidalgo, d'autres encore Macron... Ce pluralisme atypique peut être interprété de bien des manières différentes. Les idées circulent, le convivialisme joue donc un rôle méta-politique. Par Alain Caillé.
par Les convivialistes
Billet de blog
Une constituante sinon rien
A l’approche de la présidentielle, retour sur la question de la constituante. La constituante, c’est la seule question qui vaille, le seul objet politique qui pourrait mobiliser largement : les organisations politiques, le milieu associatif, les activistes, les citoyens de tous les horizons. Car sans cette réécriture des règles du jeu, nous savons que tout changera pour que rien ne change.
par Victoria Klotz
Billet de blog
Et si nous avions des débats constructifs ?
La journée internationale de l'éducation de l'UNESCO, le 24 janvier, est l'occasion de rappeler que les savoirs et expertises de toutes et de tous sont essentiels pour nourrir les conversations démocratiques.
par marie-cecile naves
Billet de blog
La Chimère Populaire
Pourquoi certain·es d'entre nous se sont inscrit·es à la Primaire Populaire et envisagent désormais de ne pas y voter ? Un petit billet en forme de témoignage personnel, mais aussi d'analyse politique sur l'évolution d'un choix électoral - parce que la trajectoire de l'électorat est mouvante, n'en déplaise aux sondages ou aux Cassandre de tous bords.
par Albin Wagener