Bernard BIGENWALD
Cadre territorial retraité
Abonné·e de Mediapart

62 Billets

0 Édition

Billet de blog 1 déc. 2012

LA VERVE TURGESCENTE DU COMANDANTE MELENCHON

Bernard BIGENWALD
Cadre territorial retraité
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.


Ah ! Il a bien du talent, "El Comandante Mélenchon". Tout frais revenu d'une tournée triomphale en Amérique du Sud où les "abrazos" ne lui furent pas mégotés, le voilà qui reçoit le même accueil délirant sur les plateaux télé français : son show sur "On n'est pas couché" dernièrement, fut d'anthologie.

"Hombre!"(en espagnol dans le texte), les applaudissements étaient mérités ! Ne nous avait-il pas concocté un nouveau cocktail métis qui présentait l'avantage de nous rappeler à tous les illusions lyriques de notre puberté, tout en flattant nos palais de Français moroses au moment où, justement, à l'acmé de notre tempérament de cyclothymiques politiques, mais au plus bas dudit cycle, nous avions bien besoin d'un petit remontant épicé. Et ce cocktail valait bien mieux que le "Cuba Libre" des années soixante, étrange mélange de Marx et de Coca Cola. Qu'on en juge ! Une grosse pincée d'antigermanisme pour commencer. Ah comment qu'il te lui dégagerait les écoutilles à la grosse Angela, tel Rod Steiger dans le rôle de  Juan Miranda, le peon mexicain embrochant d'un vit revanchard grouillant de vermine une bourgeoise emperlousée dans "Il était une fois la Revolution" de feu Sergio Leone ! "Ah , je t'en foutrai, moi, salope, du remboursement de la dette et de l'austérité ! Tiens, retourne toi, prends ça de la part des Grecs ! Et puis tiens, fume c'est du Belge ! "(en wallon dans le texte). Je vous épargne la revanche des Espagnols par pure décence ."C'est pas cette couille-molle de Hollande qui te ferait Kapitulieren !" C'est bien simple, Il manquait plus qu'Ennio Morricone en arrière-plan musical ... Après cette intro si je puis dire, propre à nous venger de la défaite de 70 et de la débacle de 40, une grosse pincée de préjugés franchouillards : "l'Airbus, à part les décalcomanies (sic), c'est entièrement français", une bonne pintée de chavisme et de péronisme ( ah, quelle admiration pour la veuve Kirchner, qui refait le coup d'Evita Peron pour la troisième fois !), enfin une grosse part de réminiscences carmagnolesques pour que le cocktail soit garanti républicain , on secoue le tout, et ça vous fait un breuvage à faire se pâmer les bobos ! Fallait voir comme Carole Bouquet, pourtant myope comme une taupe te le bouffait du regard le Jean-luc. Lui, même pas faussement modeste, savourait son bonheur d'être l'idole du show business ! S'il ne devient pas un jour Premier Ministre, El Comandante Mélenchon mérite d'ores et déjà le titre de "Premier barman de France"et peut briguer avec de bonnes chances la succession du Général Alcazar.

Viva la Revolucion Melenchonista ! Hasta la victoria siempre !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Fraude fiscale : la procédure opaque qui permet aux grandes entreprises de négocier
McDonald’s, Kering, Google, Amazon, L’Oréal… Le règlement d’ensemble est une procédure opaque, sans base légale, qui permet aux grandes entreprises de négocier avec le fisc leurs redressements. Un rapport exigé par le Parlement et que publie Mediapart permet de constater que l’an dernier, le rabais accordé en 2021 a dépassé le milliard d’euros.
par Pierre Januel
Journal
Cac 40 : les profiteurs de crises
Jamais les groupes du CAC 40 n’ont gagné autant d’argent. Au premier semestre, leurs résultats s’élèvent à 81,3 milliards d’euros, en hausse de 34 % sur un an. Les grands groupes, et pas seulement ceux du luxe, ont appris le bénéfice de la rareté et des positions dominantes pour imposer des hausses de prix spectaculaires. Le capitalisme de rente a de beaux jours devant lui.
par Martine Orange
Journal — Livres
Le dernier secret des manuscrits retrouvés de Louis-Ferdinand Céline
Il y a un an, le critique de théâtre Jean-Pierre Thibaudat confirmait dans un billet de blog de Mediapart avoir été le destinataire de textes disparus de l’écrivain antisémite Louis-Ferdinand Céline. Aujourd’hui, toujours dans le Club de Mediapart, il revient sur cette histoire et le secret qui l’entourait encore. « Le temps est venu de dévoiler les choses pour permettre un apaisement général », estime-t-il, révélant que les documents lui avaient été remis par la famille du résistant Yvon Morandat, qui les avait conservés.
par Sabrina Kassa
Journal
Le député Sacha Houlié relance le débat sur le droit de vote des étrangers
Le député Renaissance (ex-LREM) a déposé, début août, une proposition de loi visant à accorder le droit de vote aux étrangers aux élections municipales. Un très « long serpent de mer », puisque le débat, ouvert en France il y a quarante ans, n’a jamais abouti.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Le bon sens écologique brisé par le mur du çon - Lettre ouverte à Élisabeth Borne
On a jamais touché le fond de l'aberration incommensurable de la société dans laquelle nous vivons. Au contraire, nous allons de surprises en surprises. Est-ce possible ? Mais oui, mais oui, c'est possible. Espérons que notre indignation, sans cesse repoussée au-delà de ses limites, puisse toucher la « radicalité écologique » de madame Borne.
par Moïra
Billet de blog
L’eau dans une France bientôt subaride
La France subaride ? Nos ancêtres auraient évoqué l’Algérie. Aujourd’hui, le Sud de la France vit avec une aridité et des températures qui sont celles du Sahara. Heureusement, quelques jours par an. Mais demain ? Le gouvernement en fait-il assez ? (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Décret GPS, hypocrisie et renoncements d'une mesurette pour le climat
Au cœur d'un été marqué par une sécheresse, des chaleurs et des incendies historiques, le gouvernement publie un décret feignant de contraindre les entreprises du numérique dans la lutte contre le réchauffement climatique. Mais ce n'est là qu'une vaste hypocrisie cachant mal les renoncements à prendre des mesures contraignantes.
par Helloat Sylvain
Billet d’édition
Les guerriers de l'ombre
« Je crois que la planète va pas tenir longtemps, en fait. Que le dérèglement climatique ne me permettra pas de finir ma vie comme elle aurait dû. J’espère juste que je pourrai avoir un p’tit bout de vie normale, comme les autres avant ». Alors lorsque j'entends prononcer ces paroles de ma fille, une énorme, incroyable, faramineuse rage me terrasse. « Au moins, j’aurais vécu des trucs bien. J’ai réussi à vaincre ma maladie, c’est énorme déjà ».
par Andreleo1871