LES REFLEXIONS DU ZAPPEUR CAMEMBERT

 

  •  Décidément, les femmes, et notamment les femmes djihadistes sont vraiment des altruïstes : en effet, si les imams des groupes djihadistes promettent aux candidats au martyre les délices du paradis, notamment les fameuses 72 vierges, et même quelques jeunes éphèbes pour varier le menu des délices, rien de tel pour les femmes kamikazes : "Ce qu'on peut leur promettre, c'est de retrouver au paradis un être cher, un mari disparu, par exemple", précise Fatima Lahnait. Pour peu que le disparu soit justement en train de forniquer avec ses 72 vierges en question, on mesure toute l'ampleur de la récompense. Même pas une "bourwita" de bananes ou de concombres pour se consoler. Wallou ! Des altruistes, je vous dis...

 

 

  • "la droite a légitimé les discours de Mme Bleumarine. Alors, que les Estrosi et autres soit disant "droite sociale et républicaine", cessent de s'étonner que leurs électeurs se soient tournés vers l'original.", écrit une amie, mais justement, le FN n'a fait que récupérer ce que la droite et la gauche avaient laissé tomber, qui n'avait rien d'illégitime, et en fait sa soupe à lui. Demandons par exemple à un Américain si la "préférence nationale", ça le choque, et il s'étonnera de la question, même s'il est bien bronzé. Hollande fait ressortir au dernier moment, les drapeaux après que la gauche et même une large partie de la gauche les ont laissé moisir dans les placards pendant des décennies, comme si une nation pouvait exister "hors sol", conception que l'on peut retrouver jusqu'à la folie, à Médiapart, qui ne fait que caricaturer toutes les errances de la gauche. On ne rassemble pas un pays avec la haine de soi, la repentance, la flagellation des autres au nom des bons sentiments et de "l'ouverture à l'autre", vision bobo, qui n'est qu'une pose très fragile, et le tout en regardant le futur dans le rétro. Hollande, sitôt élu, aurait dû dire la vérité, mais il n'a fait que pousser jusqu'à la caricature la façon dont il a géré le PS : de toute manière, une très large part de la gauche est biberonnée depuis l'enfance aux "droizaquis", et je comprends que l'on hésite à la bouger pour autre chose que son rototo. Une bonne lecture d'Alfred Sauvy eut été nécessaire à toute la classe politique, car il disait il y a 40 ans ce à quoi on assiste maintenant, ( y compris les bateaux de migrants, eh oui !), mais l'horizon de la classe politique est la prochaine élection. Et là, Sarkozy se surpasse... En fait, on  pousse de grands cris d'horreur parce que le FN risque de gérer une ou deux régions, mais au moins deux futurs candidats ne rêvent que de faire ce qu'a fait Chirac en 2002 : jouer au sauveur et rafler la mise au second tour de la présidentielle. On en est là, ce n'est pas très jojo, c'est vrai. Très objectivement, il n'est pas forcément très mauvais que l'extrème-droite qui tente avec Marine Le Pen de se refaire un pucelage plus soigné que ceux qui sont refaits en série à Casablanca, apparaisse telle qu'elle ne peut qu'être aux manettes d'une ou deux régions. Là, rien de tel pour démontrer que ledit pucelage était bien rapiécé.

 

  • Trop généreux, les Saoudiens ! Pour filer un coup de main aux Européens dans l'accueil par ceux-ci des immigrants dont beaucoup ne sont que les victimes de leur idéologie grotesque, eh bien ces braves gens ont promis de financer deux cent mosquées. Voilà qui était vraiment indispensable ! Comme ils sont vraiment sympa, ils ne réclament aucune réciprocité et ne demandent donc nullement le financement d'églises, de temples, ou de synagogues en Arabie saoudite ! Ils financeront sans doute aussi dans la foulée de bien gentils prédicateurs barbichus qui inculqueront aux nouveaux hôtes des pays européens kofars que la terre est plate, ceci pour faciliter leur intégration. Et si tout ne va pas pour le mieux dans le meilleur des mondes, ce sera la faute des kofars...

 

  • 9 septembre 2015 :              Ze Queen est en train de battre un record mémorable, celui d'avoir cassé les couilles des Français pendant plus longtemps qu'aucun de ses prédécesseurs sur le trône d'Angleterre. Qu'avait-on besoin de couper la tête à Louis Capet, si c'est pour être bassiné plus de deux siècles après par la famille royale britannique, je vous le demande ! On aura encore droit à Stéphane Bern bavant d'obséquiosité. De quoi se tirer une balle dans le slip ! Et c'est pas fini, on aura droit bientôt aux funérailles, au nouveau couronnement et tout le bataclan. Le seul avantage du record queenesque, c'est que, un évènement médiatique chassant l'autre, ça va nous sortir de la sidération conne dans laquelle nous a mis la photo du petit Kurde noyé dans une pose tellement photogénique, beaucoup plus, incontestablement que s'il avait été napalmé , comme tant d'autres de son âge, dans la région dont il était originaire. Un gamin noyé dans la pose d'une poupée dans l'eau, c'est bien plus vendeur qu'un bon rôti de quelques kgs. Voilà que ça a suffi pour que les portes de l'Europe s'ouvrent toutes grandes devant les malheurs du monde. On est depuis quelques jours dans la magie du verbe, l'Allemagne se refait un pucelage en accueillant autant de réfugiés ou de migrants, c'est un nouveau débat de talmudistes, sur son sol qu'elle a zigouillé de juifs allemands sous Hitler, c'est merveilleux, même si beaucoup des accueillis ont une sympathie non dissimulée pour le Führer à la moustache en foufoune ticket de métro. La politique est à la remorque du médiatique, et comme dirait l'autre, l'intendance suivra. Les Kataris, qui, eux, ne se font pas trop chier pour leurs coreligionnaires, doivent bien se marrer !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.