L'aumone

Est-ce que les gilets jaunes demandaient "La charité s'il vous plait Monsieur le Président" ?

C'est bien ce qui est dangereux pour tout pouvoir, lorsque la pièce déposée dans les casquettes des mendiants à la sortie de l'église ne reçoit plus le merci attendu et que les fourches ne sont pas loin.

C'est la seule problématique que veulent résoudre Président et politiques, éviter les fourches en faisant croire momentanément à une fausse générosité, d'autant plus fausse qu'ils ne sortent même pas la pièce de leurs poches et de celles de leurs amis.

Très ennuyeux quand les mendiants refusent d'être des mendiants.

Ce qui fait peur aux puissants c’est l’humanité que retrouvent entre eux tous ces GJ sur les ronds-points, sur le pavé. C’est toujours une humanité retrouvée qu’il faut grenader pour la disperser, voire la fusiller (commune de Paris, 1917...) sous le regard de ceux aux tribunes.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.