La France insoumise. Et l'école ?

Que dit Jean-Luc Mélanchon à propos de l'école ? Pas grand chose, jusqu'à maintenant.

La France insoumise, j’aime bien l’expression ! Dommage qu’elle n’apparaisse que par un prophète, même si c’est un excellent tribun. Le problème avec Jean-Luc Mélanchon, c’est qu’il est comme Moïse ou Jeanne d’Arc à qui Dieu aurait brusquement révélé où les troupeaux devraient aller. Les bons prédicateurs, ça peut rassembler des fidèles et faire chanter des gospels dans les églises, mais peut-être ne sommes nous pas encore tout à fait comme aux Etats-Unis à croire celui qui chante mieux et plus fort.

On sait ou on se doute que « la France insoumise » ce sont des collectifs qui explorent et travaillent les idées et les propositions. Mais on ne sait pas qui, comment, sur quelles bases ils s’appuient… On ne voit pas la partie immergée de l’iceberg.

 A propos de l’école, clamée à juste titre comme capitale dans toute transformation de la société, c’est plutôt flou et je n’ai pas entendu grand-chose si ce n’est un éloge… du bac ! Curieux que l’école soit toujours la dernière roue de la charrette, et une roue dont on se contente de repeindre un peu les rayons ou de mettre des caoutchoucs sur la jante .

 Mais ça va peut-être venir. A tout hasard j’ai envoyé cette lettre ouverte : la France insoumise ne va peut-être pas continuer à soumettre ses enfants à la même école… qui l’a formatée

 http://education3.canalblog.com/archives/2017/01/17/34815178.html

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.