Programmes scolaires : qui ira le plus vite en arrière ?

Dans la compétition de qui ira le plus vite et le plus loin en arrière, Najat Vallaud-Belkacem, un moment lâchée avec sa micro réforme du collège, s'est vite replacée en tête avec les programmes. Chevennement avait bien conduit le peloton, très bien relayé par l'équipe de ministres de l'Education Nationale de droite. Je me demande pourquoi tout le monde ne rejoint pas le FN, il y aurait le parti unique puisqu'ils sont tous d'accord, au moins sur l'école et sur ce qu'il faut y faire.

  Amis agriculteurs, attendez-vous à ce que vos ministres se mettent à décréter que vous devez tailler à ras, labourer quand et comme on vous le dira, éraser les haies s'il en reste, ne semer que les graines Monsanto estampillées par votre ministère, vous regrouper en fermes de 10 000 vaches, etc. Peut-être qu'au prochain changement vous aurez une Najat Vallaud-Belkacem comme ministre.

Quoi dire ? Sinon sauvez-vous et sauvez vos enfants de l'école tant que ce n'est pas encore totalement interdit.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.