Réforme des retraites à plusieurs vitesses

Le gouvernement adaptera sa réponse en fonction du niveau de mobilisation du 5 Décembre. Et pourtant l’idée d’adapter le temps de la transition à chaque catégorie professionnelle était déjà présente dans l’esprit du haut commissaire aux retraites. Alors pourquoi jouer avec le feu, et mettre toute la France dans la rue ?.

Dans l’Interview de Jean Paul Delevoye par Elizabeth Martichoux du Vendredi 29 Nov sur LCI, notre monsieur retraite a annoncé que la durée de transition des régimes de retraite actuels vers le  régime de retraite universel serait adaptée à chaque catégorie professionnelle, et qu’il y aurait des revalorisations des salaires pour les fonctionnaires, puisqu’il y a rupture du contrat social.

Toute ces précisions seront annoncées vers le 9-10 Décembre, après la grève du 5 Décembre.

Le gouvernement attend de voir, en quelque sorte, si la mobilisation sera ou pas importante le 5 Décembre, pour adapter sa réponse. Ce gouvernement a vraiment une drôle façon de procéder pour mener à bien une réforme …..

D’autant que le principe d’adapter le temps de transition à chaque catégorie professionnelle n’est pas nouveau dans son esprit, au regard des réponses apportées par le haut fonctionnaire aux retraites sur la Consultation citoyenne sur les retraites, chaque semaine.

Dans son rapport de Juillet 2019, Jean Paul Delevoye n’avait pris que des exemples de calcul de conversion des retraites du privé (Carsat et Arcco). Ainsi à la question sur la conversion des retraites des fonctionnaires : « Est ce que la conversion se fera sur les 6 derniers mois ?», la réponse effectuée le 4 Octobre par le haut fonctionnaire est la suivante : « Le projet de système universel vise à créer un système plus juste avec les mêmes règles de calcul de la retraite que vous soyez salarié du privé ou fonctionnaire.

Le système universel prendra en compte l’intégralité de la rémunération versée aux fonctionnaires primes comprises, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Pour une même rémunération, salariés du privé et fonctionnaires auront donc la même retraite.

Pour ceux dont le niveau de prime est faible, la construction du système universel de retraite pourrait impliquer de revoir les rémunérations. Le Président de la République a ainsi indiqué qu’une réflexion sur la rémunération de fonctionnaires comme les enseignants et les chercheurs devrait être entreprise. A moyen terme, il faudra également repenser les déroulements de carrière, qui sont, comme vous le soulignez tournés vers la fin de la carrière.

Le passage à un système en points ne remet pas en cause la responsabilité de l’Etat et des autres employeurs publics en faveur de leurs fonctionnaires. Ils financeront par leurs cotisations patronales les droits à retraite des fonctionnaires.

Pour les fonctionnaires, une transition très progressive est proposée sur environ 15 ans. Une concertation spécifique sera menée afin de définir le détail de cette transition. »

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.