Le travail ne paye pas, n’en déplaise à Macron. Preuves à l’appui…

Les salariées, au voisinage du Smic, payent des impôts et la TH, et pour autant après plus de 40 ans de travail, ils arrivent à la retraite avec une somme comparable à l’ASPA. Le travail ne paye pas, contrairement à ce que Macron peut dire. Il est grand temps de remettre à plat toute la fiscalité et de s’occuper de la reforme des retraites pour donner vraiment du pouvoir d’achat aux français.

Prenons l’exemple d’une personne née en 1956 qui commence à travailler dans le privé en 1976, avec la carrière professionnelle suivante:

profil-carriere

En 2018, elle prend sa retraite à 62 ans, après 41,5 années de travail ininterrompu. Voir le détail ici

Calcul de la retraite 2018

Les 166 trimestres requis pour une retraite complète, sont validés.

Le salaire de BASE obtenu par la moyenne de 25 meilleurs années actualisées est de 16 271 €. Ainsi la pension mensuelle Brute de la CARSAT sera de 0,5 x 16 271 / 12 = 678 € (alors que dans le public ce serait 75% du dernier salaire Brut = 0.75 x  24 050 / 12 = 1 503 €).

Le nombre de points Arrco acquit est de 1 631. Avec une valeur du point Arrco de 1,2588 € en 2018, la pension mensuelle brute Arcco sera de 1,2588 x 1 631 / 12 = 171 €.

En 2018, le montant du Minimum Contributif étant de 693,51€, pour une personne seule ayant 166 trimestres cotisés. Ainsi la pension de retraite de la Carsat sera complétée de 15,51€ (693,51 - 678).

En 2017, le revenu imposable est d’environ 19 322 €, ainsi le Revenu Fiscal de Référence 2017 est de 19 322 x 0,9 = 17 390 €. 

Ainsi le pourcentage de cotisation social en 2018 sur la pension de retraite Carsat sera de 9,1%, et sur la pension de retraite Arcco sera de 10,1% (1% en plus pour la maladie).

taux-cotisation-sociale-retraite

La pension mensuelle Nette 2018 sera de : 693,51x(1-0,091) + 171x(1-0,101) = 784,13 €.

Alors que l’ASPA (Allocation de Solidarité aux Personnes âgées) est en 2018 de 833,20 € (à 65 ans).

Il est fort de constater que le travail n’est pas récompensé.

La pension de retraite en 2019 ?

En 2018 , le revenu imposable est d’environ 9720 €, ainsi le Revenu Fiscal de Référence 2018 est de 9720 x 0,9 = 8749 €. 

Ainsi il sera exonéré en 2019 de cotisation social sur les pensions de retraite, la pension nette mensuelle sera de l’ordre de  867 € (augmentation de 0,3%)

 Voici un résumé de la situation financière, de la dernière année d’activité, et des 2 premières années de retraite :

syntese-financiere

Ci dessous les details des calculs

L’impôt en 2018 (sur les revenus 2017) ?

L’impôt sur le revenu 2017, avant décote est égal à : 0,14 x (17 390 - 9 807) = 1 061€.

L’impôt étant inférieur à 1 553 €, la décote de (1165 - 0,75 x impôt) = 369,25 € peut s’appliquer. Ainsi les impôts à payer en 2018 s’élève 692 € (Taux d’imposition = 692 / 19 322 = 3,58%)

L’impôt en 2019 (sur les revenus 2018) ?

Avec la mis en place du prélèvement à la source, le montant de l'impôt sera de 3,58% du revenu imposable.

Taxe d’habitation en 2017 ?

Le RFR 2016 est d’environ 19 154 €. Ce dernier étant inférieur au plafond de 25 180 €, le montant de la taxe d’habitation ne peut dépasser 3,44% x (RFR 2016 - Abattement) = 0,034 x(19 134 - 5 461) =  470 €. Ainsi si le montant de la Taxe d’habitation était de 550 € par exemple, la personne bénéficiera d’un abattement législatif de 80 € (c’est ce que Macron a oublié de dire dans son livre jaune sur le gain du pouvoir d’achat).

La taxe d’habitation en 2018 ?

Le RFR 2017 étant inférieur à 27 000 €, le taxe d’habitation sera dégrevée de 30%. Ainsi en supposant que le TH n’est pas été augmentée par la commune, la personne devra payer 0,7 x 550 = 385 € (d’où une réduction réelle de 85 € par rapport à 2017, soit une baisse que de 18%. Et d’où l’ambiguïté de la communication de Macron ).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.