Bernard Elman
Abonné·e de Mediapart

118 Billets

0 Édition

Lien 11 nov. 2011

Bernard Elman
Abonné·e de Mediapart

LES CAUSES DE L’EVENEMENT TCHERNOBYL

Bernard Elman
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

http://www.ecolo.org/documents/documents_in_french/fr.causes-Tchernobyl.jfrot.doc

Mes promenades sur internet m'on amené à découvrir des extraits de cet ouvrage écrit par Bernard Lerouge : Tchernobyl, un « nuage » passe… Les faits et les controverses". Je repartais à sa recherche et je tombais sur ce site :

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1281

Il s'intitule joyeusement "Sciences et pseudo-sciences" et me rappelle un échange tendu avec Evry Schatzman astrophysicien français à propos des limites de la Science. Cela se passait dans la petite ville de Chauvigny avant que soit édifiée dans les parages la centrale nucléaire de Civaux. Je n'étais qu'un "modeste" étudiant en mathématiques, intéressé par le congrès de la société française de physique et la pop' physique, manifestation "scientifique" à destination du peuple...

Evry Schatzman, rationaliste militant, ne pouvait rien ignorer du complexe militaro-industriel. Mais, comme le ferait plus tard Georges Charpack, il avait choisi de s'attaquer aux sourciers et autres magnétiseurs. Il était scandaleux, hors sujet, de demander ce que fabriquait ou contribuait à fabriquer les scientifiques. Et il était peut-être dangereux pour ma sécurité d'insister trop longtemps en étant entouré d'une grande majorité de "communistes".

Je n'insiste pas pour aujourd'hui, j'aimerais que ceux qui ont regardé les films de Wladimir Tchertkoff prennent connaissance du texte de M. Frot, qui date de novembre 2000.

Un dernier mot de mes dérives sur internet. Je connaissais Robert Jungk depuis quarante ans environ ("Plus clair que mille soleil", "Vivre à Hiroshima") et c'est en cherchant des informations à son sujet que j'ai découvert Günther Anders !

Günther Anders - "Et si je suis désespéré que voulez-vous que j'y fasse ?"

voir ici :

http://culturopoing.com/Livres/Gunther+Anders+Et+si+je+suis+desespere+que+voulez+vous+que+j+y+fasse+-2946

où j'emprunte cette citation

'Le courage ? Je ne sais rien du courage. Il est à peine nécessaire à mon action. La consolation ? Je n’en ai pas encore eu besoin. L’espoir ? Je ne peux vous répondre qu’une chose : par principe, connais pas. Mon principe est : s’il existe la moindre chance, aussi infime soit-elle, de pouvoir contribuer à quelque chose en intervenant dans cette situation épouvantable, dans laquelle nous nous sommes mis, alors il faut le faire.' - Günther Anders.



Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Europe
Le jour où le post-fascisme a pris le pouvoir en Italie
Le parti de Giorgia Meloni a largement dominé les élections italiennes du 25 septembre. La coalition de droite devrait obtenir une majorité absolue au Parlement. Le résultat de décennies de confusionnisme et de banalisation du fascisme dans lesquels se sont fourvoyés tous les mouvements politiques de la péninsule.
par Ellen Salvi
Journal
UBS : quand Bercy se refuse à indemniser une lanceuse d’alerte
Sans Stéphanie Gibaud, il n’y aurait pas eu de scandale UBS. Alors que l’État a récupéré des milliards grâce à ses informations permettant de mettre fin à l’évasion fiscale de la banque suisse, le ministère des finances se refuse à l’indemniser. Le tribunal administratif lui a demandé de reconsidérer sa position. Bercy a fait appel.
par Martine Orange
Journal — Santé
En Mayenne : « J’ai arrêté de chercher un médecin traitant »
En Mayenne, des centaines de personnes font la queue pour un médecin traitant. Dans ce désert médical, le nombre de médecins n’est pas suffisant face à une énorme demande. Inciter les médecins à s’installer dans des zones sous-dotées ne suffit peut-être plus. Certaines voix prônent une autre solution : la contrainte. 
par Célia Mebroukine
Journal — Moyen-Orient
Des Russes désertent vers la Turquie pour ne pas « mourir pour Poutine »
Après que le président russe a décrété la mobilisation partielle des réservistes pour faire face à la contre-offensive de l’armée ukrainienne, de nombreux citoyens fuient le pays afin de ne pas être envoyés sur le front. 
par Zafer Sivrikaya

La sélection du Club

Billet de blog
Ukraine : non à la guerre de Poutine
Face à la guerre, la gauche au sens large a pris des positions divergentes, divergences largement marquées par des considérations géopolitiques. Le mot d'ordre « non à la guerre de Poutine » permet d'articuler trois plans : la résistance des Ukrainiens contre l'agression russe, les mobilisations contre la guerre en Russie, la course aux armements.
par denis Paillard
Billet de blog
La gauche en France doit sortir de son silence sur la guerre en Ukraine
[Rediffusion] La majorité de la gauche en France condamne cette guerre d'agression de l'impérialisme russe, demande le retrait des troupes russes de l'Ukraine. Mais en même temps reste comme paralysée, aphone, abandonnant le terrain de la défense de l'Ukraine à Macron, à la bourgeoisie.
par Stefan Bekier
Billet de blog
Tenir bon et reprendre l’offensive
Sept mois de guerre et d’atrocités en Ukraine, un peuple héroïque qui ne rompt pas et reprend l’initiative. La perspective, même lointaine, d’une libération de l’Ukraine devrait faire taire ceux qui théorisaient l’inaction devant les chars russes, validant la disparition d’un peuple et de ses libertés.
par Yannick Jadot
Billet de blog
« Avoir 20 ans en Ukraine » : un témoignage plus nuancé
Dans son édition du 12 septembre 2022, l'équipe de « C dans l'air » (France 5) diffusait un reportage de 4 minutes intitulé : Avoir 20 ans à Kiev. Festif, le récit omettait que ces jeunes ukrainiens font face à des impératifs bien plus cruels. M'étant aussi rendu en Ukraine, j'écris à Maximal Productions un email ré-adapté dans le présent billet afin de rappeler une réalité moins télégénique.
par vjerome