Voir tous
  • Linky et les incendies d'origine électrique

    Par
    L'Observatoire national de la sécurité électrique [1] estime que sur 27 millions de logements existants (dont 16 millions ont été construits avant 1974), 7 millions sont à risques et 2,3 millions sont équipés d'installations très dangereuses. Si bien que 30% des 250 000 incendies domestiques répertoriés chaque année sont d'origine électrique. Mais avec un compteur communicant Linky...
  • Rêveries d'un antinucléaire... (03)

    Par
    L’acharnement contre les installations hydroélectriques et contre les émissions de gaz carbonique, au nom du respect de l’environnement, relèvent de la « fabrique du mensonge » avec pour but de faire accepter l’énergie nucléaire comme source d’électricité respectueuse de l’environnement.
  • Rêveries d'un antinucléaire... (02)

    Par
    Au moment même où un spectre hante le Monde – le spectre de l’arrêt du nucléaire, le mouvement antinucléaire est en crise répète-t-on ici ou là. Peut-être ! Mais s’il y a un moment pour s’interroger sur l’adversaire auquel ce mouvement prétendait, prétend encore s’affronter, c’est bien celui-là. Cet adversaire, quel est-il et quels sont les moyens dont il dispose ?
  • Rêveries d'un antinucléaire... (01)

    Par
    Les menaces de toute sorte que fait peser sur nous l’industrie nucléaire, les dégâts avérés tout au long du cycle du « combustible », ne suffisent pas à nos « représentants » ( ?) pour prendre les décisions qui s’imposent selon nous, les antinucléaires. Notre recherche de moyens pour que ça s’arrête ne va pas sans heurts entre nous mais nous persévérons. Personnellement, je tâtonne…
  • Lettre ouverte aux responsables de L'Autorité de Sûreté Nucléaire

    Par
    Qui n'a pas entendu parler des malfaçons sur le couvercle et la cuve du réacteur EPR de Flamanville ? Certes les "politiques" ont dans leur ensemble évité d'aborder ce problème plus que fâcheux, mais la presse a fait son travail ! Il est peut-être encore temps d’arrêter cette folie ! C’est pourquoi la coordination antinucléaire d’Île-de-France a écrit cette lettre ouverte.