Bernard Elman
Abonné·e de Mediapart

118 Billets

0 Édition

Billet de blog 15 janv. 2018

Linky et les incendies d'origine électrique

L'Observatoire national de la sécurité électrique [1] estime que sur 27 millions de logements existants (dont 16 millions ont été construits avant 1974), 7 millions sont à risques et 2,3 millions sont équipés d'installations très dangereuses. Si bien que 30% des 250 000 incendies domestiques répertoriés chaque année sont d'origine électrique. Mais avec un compteur communicant Linky...

Bernard Elman
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Encore un compteur Linky qui prend feu, cette fois à Noisy-le-Sec

Communiqué du collectif anti-Linky de Noisy-le-Sec

A Noisy-le-Sec, ville de Seine-Saint-Denis de plus de 42000 habitants, une installation Linky est partie en flammes vers 19 heures du soir le jeudi 4 janvier 2018, dans un immeuble HLM (3F) du quartier de la Boissière au 2 allée d'Anjou.

Alertés par une forte odeur de brûlé, les locataires du rez-de-chaussée d'une cage d'escalier de 3 étages ont eu la stupeur de trouver le placard électrique du palier en feu. L'installation du nouveau compteur électrique Linky posé au cours de l'été 2017 n'a pas supporté la nouvel an. En plein hiver, l'immeuble s'est retrouvé privé d'électricité et de chauffage! Heureusement qu'en cette période de vacances scolaires il y a eu cette alerte et l'intervention des pompiers, sans lesquelles un incendie aurait pu se déclarer, dont on imagine les dégâts dans un immeuble sans autres voies d'évacuation et occupé essentiellement par des personnes âgées.

Cet événement est en tout cas à ajouter aux multiples cas de départ d'incendie dus au Linky déjà enregistrés en France. Ici comme ailleurs, après l'intervention des pompiers, Enedis s'est empressée d'en effacer rapidement toutes les traces pour empêcher toute expertise des dégâts. Il faut savoir qu'Enedis n'assure pas les conséquences de la pose des Linky, laissant les usagers se débrouiller seuls avec ses prestataires.

Les locataires du bailleur social 3F s'étaient pourtant opposés à la pose des capteurs Linky dans leurs immeubles, mais rien n'y a fait. Quand on est résident d'un logement social collectif, on n'a en effet guère les moyens d'empêcher cette pose forcée : que les résidents soient présents ou non, et même lorsqu'ils expriment en personne leur refus, les techniciens des sous-traitants mandatés par Enedis font les sourds et, bien que le président d'Enedis ait lui-même assuré que les compteurs Linky ne seraient pas imposés, installent ceux-ci au plus vite pour ne pas perdre les 10 euros qu'ils gagnent par compteur posé.

Aujourd'hui, l'amicale des locataires a décidé de porter plainte et demande à Enedis de s'expliquer sur l'accident. Le bailleur a été informé et s'est manifesté auprès des locataires de l'immeuble. La mairie, en revanche, semble ne pas se sentir concernée par cette affaire. Elle est pourtant propriétaire des compteurs et devrait garantir la sécurité de ses administrés.

Le collectif anti-Linky de Noisy-le-Sec soutiendra les locataires et l'amicale dans leurs démarches. Il juge en effet inadmissible que la volonté des usagers du service public de gestion du réseau électrique soient ainsi ignorés, alors qu'ils contribuent quotidiennement à son financement. Il déplore en outre l'inégalité de traitement entre usagers, ceux dont le compteur est à l'intérieur du logement pouvant se contenter de refuser l'entrée au technicien, ceux dont le compteur est à l'extérieur étant soumis, s'ils osent exprimer un refus, aux menaces et à la contrainte.

Le collectif anti-Linky de Noisy-le-Sec

9 janvier 2018

Photos des traces du feu disponibles sur demande

----------------------------

Chapeau, note et remarques du blogueur.

[1] http://www.risques-domestiques.com/incendie-origine-electrique.html

Le lecteur peut se reporter à l'article 23 - II -  7°) de la LOI n° 2006-1537 du 7 décembre 2006 relative au secteur de l'énergie pour comprendre de quoi s'autorise Enedis, filiale à 100% d'EDF, mais il est plus simple de se reporter à l'article Enedis de Wikipedia. Je ne peux m'empêcher de noter ceci :

Cette Loi est annoncée de cette manière :

L'Assemblée nationale et le Sénat ont adopté,
Vu la décision du Conseil constitutionnel n° 2006-543 DC du 30 novembre 2006 ;
Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :

  • TITRE Ier : OUVERTURE DES MARCHÉS ET LIBRE CHOIX DES CONSOMMATEURS

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000462914&dateTexte=&categorieLien=id

J'en conclus que le choix des consommateurs est libre à condition qu'ils acceptent le compteur Linky. Par ailleurs bien des installations hydroélectriques sont menacées de destruction. Motif invoqué : restauration de la continuité écologique des cours d'eau.  Quel journaliste produira un dossier sur ce sujet ? http://www.hydrauxois.org/

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Les documents ultra-confidentiels saisis par le FBI
L’inventaire de la perquisition menée par le FBI au domicile de Donald Trump, en Floride, a été rendu public vendredi. Les agents fédéraux ont saisi dans la villa de l’ancien président plusieurs documents classés top secret et diverses notes, dont l’une concerne Emmanuel Macron. Trump est soupçonné d’avoir mis en danger la sécurité nationale.
par Patricia Neves
Journal — Liberté d'expression
Un retour sur l’affaire Rushdie
Alors que Salman Rushdie a été grièvement blessé vendredi 12 août, nous republions l’analyse de Christian Salmon mise en ligne en 2019 à l’occasion des trente ans de l’affaire Rushdie, lorsque l’ayatollah Khomeiny condamna à mort l’écrivain coupable d’avoir écrit un roman qu’il jugeait blasphématoire. Ce fut l’acte inaugural d’une affaire planétaire, sous laquelle le roman a été enseveli.
par Christian Salmon
Journal — Énergies
Pétrole : les effets « très limités » des sanctions occidentales contre la Russie
Le pétrole est plus que jamais une manne pour Moscou. En dépit des sanctions, la Russie produit et exporte pratiquement autant qu’avant l’invasion de l’Ukraine, selon le rapport de l’Agence internationale de l’énergie, et les prix se sont envolés.  
par Martine Orange
Journal
Projet de loi immigration : des titres de séjour suspendus aux « principes de la République » 
Le ministre de l’intérieur veut priver de titre de séjour les personnes étrangères qui manifestent un « rejet des principes de la République ». Cette mesure, déjà intégrée à la loi « séparatisme » de 2021 mais déclarée inconstitutionnelle, resurgit dans le texte qui doit être examiné d’ici la fin de l’année. 
par Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
« Les Crimes du futur » de David Cronenberg : faut-il digérer l'avenir ?
Voici mes réflexions sur le dernier film de David Cronenberg dont l'ambition anthropologique prend des allures introspectives. Le cinéaste rejoint ici la démarche de Friedrich Nietzsche qui confesse, dans sa "généalogie de la morale", une part de cécité : "Nous, chercheurs de la connaissance, nous sommes pour nous-mêmes des inconnus, pour la bonne raison que nous ne nous sommes jamais cherchés…"
par marianneacqua
Billet de blog
DragRace France : une autre télévision est possible ?
Ce billet, co-écrit avec Mathis Aubert Brielle, est une critique politique de l'émission DragRace France. Il présente la façon dont cette émission s'approprie les codes de la téléréalité pour s'éloigner du genre en matière de contenu et de vision du monde promue.
par Antoine SallesPapou
Billet d’édition
Entretien avec Leonardo Medel, réalisateur de « La Verónica »
Après une sélection au festival de Biarritz et au festival international du nouveau cinéma latino-américain de La Havane où il reçut le Prix FIPRESCI de la critique internationale, « La Verónica » sortira officiellement dans les salles en France à partir du 17 août 2022. L'opportunité de découvrir un cinéaste audacieux autour d'une critique sans concession des excès des influenceurs sur le Net.
par Cédric Lépine
Billet de blog
33e Festival de Fameck - Mounia Meddour, Présidente du jury et l'Algérie, pays invité
L’édition 2022 du Festival du Film Arabe de Fameck - Val de Fensch (qui se tiendra du 6 au 16 octobre) proposera sur onze jours une programmation de 30 films. La manifestation mettra à l’honneur l’Algérie comme pays invité. Le jury longs-métrages du festival sera présidé par la cinéaste Mounia Meddour.
par Festival du Film Arabe de Fameck