Bernard Elman
Abonné·e de Mediapart

118 Billets

0 Édition

Billet de blog 23 déc. 2017

Bernard Elman
Abonné·e de Mediapart

Rêveries d'un antinucléaire... (01)

Les menaces de toute sorte que fait peser sur nous l’industrie nucléaire, les dégâts avérés tout au long du cycle du « combustible », ne suffisent pas à nos « représentants » ( ?) pour prendre les décisions qui s’imposent selon nous, les antinucléaires. Notre recherche de moyens pour que ça s’arrête ne va pas sans heurts entre nous mais nous persévérons. Personnellement, je tâtonne…

Bernard Elman
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Je fais partie du collectif contre l’ordre atomique. Le but de ce collectif né à la fin de la manifestation antinucléaire qui s’est tenue à Paris le 11 juin 2011 trois mois après le début de la catastrophe de Fukushima est facile à énoncer : aboutir à l’arrêt de l’industrie nucléaire avant une catastrophe comme celles de Tchernobyl, Fukushima ou Maïak pour se référer aux plus connues des catastrophes. Voilà ce qui nous rassemble. Les menaces de toute sorte que fait peser sur nous cette industrie, les dégâts avérés tout au long du cycle du « combustible », ne suffisent pas à nos « représentants » ( ?) pour prendre les décisions qui selon nous s’imposent. C’est ce qui nous conduit à rechercher des informations sur tout ce qui touche à ce sujet, à nous adresser aux plus grand nombre possible de personnes, à partager, à discuter avec elles sans jamais perdre de vue qu’il y a urgence à arrêter.

Il était donc « naturel » que deux d’entre nous participent à l’organisation d’un forum social mondial antinucléaire et que tous nous y assistions.

Ce forum social mondial antinucléaire s’est achevé dimanche 5 novembre 2017 avec un voyage à Bure. Une trentaine de participants de diverses nationalités ont fait le déplacement réaffirmant de la sorte  « la solidarité internationale à la lutte contre l’enfouissement des déchets radioactifs et pour l’arrêt du nucléaire ! ».

Ce forum qui a réuni environ 400 personnes a été, de mon point de vue, une grande réussite culturelle ; il a permis de fructueux échanges et favorisé de nombreuses rencontres.

Cependant… le mardi suivant 7 novembre Nicolas Hulot, Ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, déclarait : « Si l’on veut maintenir la date de 2025 pour ramener dans le mix énergétique le nucléaire à 50%, ça se fera au détriment de nos objectifs climatiques. Et ça se fera au détriment de la fermeture des centrales à charbon et probablement que si l’on voulait s’acharner sur cette date, il faudrait même rouvrir d’autres centrales thermiques »

La sortie, l’arrêt et plus encore l’arrêt immédiat étaient repoussé à une date lointaine au nom d’un principe de réalité…

On aurait pu prendre cette annonce faite par Nicolas Hulot comme une réponse à la tenue de ce forum antinucléaire. Ce n’est pas certain. Chacun est à sa place dans la division du travail : nos dirigeants assurent le maintien voire le développement de cette industrie, les antinucléaires la contestent. Toujours est-il que dans notre pays les partisans de l’énergie atomique ne semblent pas avoir été un tant soit peu contrariés par les opposants, même pendant un prétendu âge d’or de la contestation antinucléaire.

Je m’étais proposé d’intervenir à ce propos dans l’atelier du vendredi après-midi consacré au(x) mouvement(s) antinucléaires.

(à suivre)

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique
Journal — Qatar : le Mondial de la honte
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique
Journal — L’argent libyen de Sarkozy

À la Une de Mediapart

Journal — Extrême droite
Le jour où le post-fascisme a pris le pouvoir en Italie
Le parti de Giorgia Meloni a largement dominé les élections italiennes du 25 septembre. La coalition de droite devrait obtenir une majorité absolue au Parlement. Le résultat de décennies de confusionnisme et de banalisation du fascisme dans lesquels se sont fourvoyés tous les mouvements politiques de la péninsule.
par Ellen Salvi
Journal — Europe
« La droite fasciste n’a jamais disparu de la société italienne »
L’historienne Stéfanie Prezioso explique ce qui a rendu probable l’accès d’une post-fasciste à la tête du gouvernement italien. De Berlusconi en « docteur Frankenstein » au confusionnisme propagé par le Mouvement Cinq Étoiles, en passant par le drame des gauches, elle revient sur plusieurs décennies qui ont préparé le pire.
par Fabien Escalona
Journal — Moyen-Orient
Des Russes désertent vers la Turquie pour ne pas « mourir pour Poutine »
Après que le président russe a décrété la mobilisation partielle des réservistes pour faire face à la contre-offensive de l’armée ukrainienne, de nombreux citoyens fuient le pays afin de ne pas être envoyés sur le front. 
par Zafer Sivrikaya
Journal — Politique
La justice dit avoir les preuves d’un « complot » politique à Toulouse
L’ancienne députée LR Laurence Arribagé et un représentant du fisc seront jugés pour avoir tenté de faire tomber une concurrente LREM à Toulouse. Au terme de son enquête, le juge saisi de cette affaire a réuni toutes les pièces d’un « complot » politique, selon les informations de Mediapart.
par Antton Rouget

La sélection du Club

Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
Éolien : vents contraires !
[Rediffusion] Mal aimées parmi les énergies renouvelables, les éoliennes concentrent toutes les critiques. La région Provence Alpes-Côte d'Azur les boycotte en bloc sans construire d'alternatives au « modèle » industriel. le Ravi, le journal régional pas pareil en Paca, publie une « grosse enquête » qui ne manque pas de souffle...
par Le Ravi
Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste
Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit