Poésie journal 21 mars 2020

Il ne joue pas aux dés Ce virus

Poésie journal 21 mars 2020

 

Il ne joue pas aux dés

Ce virus

 

Il dévoile

Tout simplement

 

Qu’après la mort de Dieu

Vient

La mort de l’Homme

 

Chiffrable

 

La rouille des systèmes

A ouvert

La porte de l’enfer

 

Il n’y aura pas de fuite

Utile ou inutile

C’est notre monde

Qui sombre

Avec les espèces

Avec les forêts

Avec le marché

 

Il faudra revenir

Là où le chemin

S’est effondré

Où les décisions

Ont implosé

 

Revenir

Pour mieux repartir

Après bilan

 

Alighieri nous l’a dit

Après l’enfer

Il y a le paradis

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.