L'effet "placebo" de hautes dilutions contre la pyrale du buis !

L'Académie nationale de médecine avait réagi récemment en qualifiant les hautes dilutions homéopathiques de "placebo avec attente"... On peut cependant rester dubitatif sur la sentence approximative de l'Académie nationale de médecine en observant une réelle efficacité sur des plantes sans "structures cérébrales profondes comme l'amygdale cérébrale"...

L'Académie nationale de médecine avait réagi récemment en qualifiant les hautes dilutions homéopathiques de "placebo avec attente"...

https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/300319/effet-placebo-sans-argumentation-scientifique-de-l-academie-nationale-de-medecine?fbclid=IwAR3P8ANW3O5OAaTp_FgeATE3u-Kuo_7at2xcTeyXVjkI83qRt9J6bc_nmJA

"L’effet placebo avec attente est un phénomène neurobiologique scientifiquement établi, dont la réalité est attestée par des essais cliniques contrôlés, et les mécanismes éclairés par les neurosciences, notamment l’imagerie cérébrale. Il est prouvé que sa puissance dépend de l’attente du patient, de l’annonce qui lui est faite, et de ce qui lui est proposé (charisme du thérapeute, réputation de la méthode, complexité du dispositif). L’effet conditionnement est lié à la répétition d’expériences antérieures d’amélioration sous médicament actif, et dépend de structures cérébrales profondes comme l’amygdale cérébrale. Il est spécifique du symptôme traité et se reproduit sous placebo. Ces effets sont au cœur du ressenti bénéfique de l’acte d’homéopathie comme de tout acte thérapeutique bien mené, qu’il soit inclus ou non dans une thérapeutique complémentaire".

On peut sourire de la pseudo argumentation de l'Académie nationale de médecine face aux résultats spectaculaires du traitement de la pyrale du buis avec des hautes dilutions en isothérapie:

https://www.youtube.com/watch?v=cGkjUvxkvEk&feature=player_embedded

pyrale

 

Encore félicitations à la propriétaire du château de Viven, pharmacienne botaniste passionnée et directement impliquée dans son expérience...contrairement aux membres de l'Académie nationale de médecine....

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.